Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Nuits Sonores, Acte II, à Lyon du 7 au 12 mai 2013

Nuits sonores entre dans sa deuxième décennie avec la même passion et les mêmes convictions. Mais avec la volonté constante d’innover et de se réinventer sans cesse.


Images sonores © DR
Images sonores © DR
La philosophie du festival est intacte : développer un événement urbain, ouvert à l’ensemble des champs disciplinaires contemporains, de la musique bien sûr mais aussi du graphisme, de la scénographie, de la création visuelle et des cultures numériques. Dans sa forme, le festival veut poursuivre son « odyssée dans la ville » : en dix ans, Nuits sonores a exploré le territoire lyonnais, de nuit comme de jour, de la sieste à l’apéro, de la nuit au petit matin, et dans la plupart de ses espaces : rues et places publiques, lieux de nuit et institutions culturelles, fleurons du patrimoine révélé et friches industrielles inédites. Ce voyage dans la ville, l’équipe d’Arty Farty l’a pensé d’emblée comme le principal pilier de Nuits sonores, comme le coeur de son identité. Depuis 10 ans, le festival a toujours fait de cette caractéristique une condition sine qua non de son existence, au prix d’une lutte continuelle pour conquérir les territoires les plus fous de la ville.

Cette année, Nuits sonores occupera pour la dernière fois la friche industrielle des Anciennes usines Brossette avec la volonté de lui rendre un hommage appuyé, à travers une scénographie et un travail de création visuelle entièrement réinventés. L’édition 2013 sera également l’occasion d’un retour remarqué aux Subsistances. Le magnifique site du quai Saint-Vincent accueillera l’ensemble des programmes de jour : NS Days, Carte blanche, accordée cette année à l’incomparable ville de Bruxelles et enfin Mini sonore, le festival pour les enfants. Un festival de jour largement développé et qui marque sans doute la principale évolution de cette seconde décennie de Nuits sonores.

Mais Nuits sonores, c’est aussi et toujours une histoire d’amour pour le territoire de la nuit. La nuit dans la ville, cet espace-temps de rencontre, de fusion, de partage, de délivrance. La nuit, c’est ce territoire des possibles, cet espace de liberté, de fraternité et, bien sûr, de création. La nuit que nous aimons, c’est avant tout celle des artistes, celle des musiciens, des djs qui bercent notre voyage à travers Nuits sonores.

Car Nuits sonores demeure enfin et avant tout une histoire de musique.
Né de la rencontre d’une bande de passionnés de sonorités électro, le festival a construit son ADN sur deux piliers indéboulonnables. Le premier : la diversité, originaire des différents points de vue des fondateurs de Nuits sonores sur la culture électronique et indépendante, et constitutive de cet originel « panorama des musiques électroniques » qui fut la baseline du festival dès 2003. Le second : l’exigence artistique, qui a permis à l’équipe de ne jamais avoir à remplir des jauges ou des affiches à coups de têtes d’affiche, mais plutôt à inventer, éditorialiser, contextualiser, construire patiemment une identité artistique qui permette de gagner, puis de conserver, la confiance du public. Un exercice de dentelle infiniment complexe, mais qui fait la singularité et l’esprit de Nuits sonores.
Vincent Carry

Les lieux principaux du festival nuits sonores et de la plateforme european lab

Hôtel de ville
Entièrement dédié à la plateforme European Lab, l’Hôtel de Ville accueillera tout le programme professionnel du Lab et le Village sous le signe de l’innovation culturelle. L’Hôtel de Ville sera le centre névralgique des professionnels, mais aussi du public et des médias.

La galerie des Terreaux
Située juste en face du Village, la Galerie des Terreaux sera l’espace d’accueil, d’information et de billetterie pour tous les festivaliers.

Les Subsistances
Nuits sonores investit à nouveau le site exceptionnel des Subsistances, espace idéal pour le programme de jour : NS Days, Carte blanche à Bruxelles et Mini sonore. Ce lieu, véritable emblème du patrimoine historique de la ville, « laboratoire de création artistique » reconnu très au-delà des frontières et site de l’Ecole Nationale des Beaux- Arts, est un écrin idéal pour accueillir les artistes et le public du festival Nuits sonores.

Les anciennes usines Brossette
Pour la deuxième année, et pour la dernière fois, Nuits sonores investit les Anciennes usines Brossette, dans une nouvelle configuration.

Programme en survol

L’INAUGURATION
Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1er
Mardi 07 mai 2013 / de 19h00 à 01h30
Sur invitation

NS DAYS aux Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1er
NS DAYS 1
Mercredi 08 mai 2013 / de 15h30 à 21h30
23 euros, plein tarif / 20 euros, tarif réduit*
NS DAYS 2
Jeudi 09 mai 2013 / de 15h30 à 21h30
19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit*
NS DAYS 3
Vendredi 10 mai 2013 / de 15h30 à 21h30
19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit*
NS DAYS 4
Samedi 11 mai 2013 / de 15h30 à 21h30
19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit*
PASS NS DAYS
Accès aux NS Days 1, 2, 3 et 4.
68 euros, plein tarif / 61 euros, tarif réduit*

LES NUITS aux Anciennes usines Brossette - 34, Rue Crépet - Lyon 7e
NUIT 1 / Mercredi 08 mai 2013 / De 21h30 à 05h00
35 euros, tarif plein / 30 euros, tarif réduit*
Breton, Busy P, Guti, Yasiin Bey aka Mos Def...
NUIT 3 / Vendredi 10 mai 2013 / De 21h30 à 05h00
35 euros, tarif plein / 30 euros, tarif réduit*
Jamie XX, Disclosure, Fritz Kalkbrenner, Steffi...
NUIT 4 / Samedi 11 mai 2013 / De 21h30 à 05h00
35 euros, tarif plein / 30 euros, tarif réduit*
Pantha du Prince, Rone, Daphni, Evian Christ...
PASS 3 NUITS / Accès aux Nuits 1, 3 et 4
87 euros, plein tarif / 78 euros, tarif réduit*
PASS INTÉGRAL / Accès aux 4 NS Days et aux 3
Nuits (sauf Concert spécial)
Tarif unique : 145 euros*


Pierre Aimar
Mercredi 27 Février 2013
Lu 284 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales