Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Nice. 13e édition du Festival Femmes en Scènes du 3 au 13/3/22

Théâtre • Danse • Concerts • Cinéma • Performances • Lecture • Expositions


Nice. 13e édition du Festival Femmes en Scènes du 3 au 13/3/22
La 13e édition du Festival Femmes en Scènes prend ses quartiers à Nice du 3 au 13 mars 2022 avec des propositions artistiques toujours plus nombreuses ! Théâtre, danse, musique, arts visuels, lectures, poésie, performances… Toutes les formes d’expression artistiques seront représentées. Comme chaque année, la Ville de Nice soutient l’événement qui se déroule, depuis sa création, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes dans divers espaces culturels de la ville tels que le Théâtre Francis-Gag ou le MAMAC, s’ouvrant à des propositions artistiques conjuguées au féminin pluriel.
 
L’inauguration du Festival Femmes en Scènes se tiendra le jeudi 3 mars 2022 à 19h30 au Théâtre Francis-Gag, en présence de Catherine Ceylac, Marraine exceptionnelle de cette édition. Ce lancement sera suivi du spectacle de danse contemporaine Espérance par la Compagnie New Planet.
 
La pluralité et la créativité dans l’Art et la Culture, la mixité, le partage, le mélange des genres, la lutte contre les stéréotypes sexistes, contre toutes formes de violences faites aux Femmes sont les priorités que le Collectif Femmes en Scène a choisies de défendre et de mettre en lumières sur les scènes de ce Festival. Unique en son genre, par sa durée, la diversité de ses propositions et l’émergence de ses multiples créations, le Festival Femmes en Scènes est aussi un festival solidaire.
 
Le spectacle Espérance est une recherche intérieure partant d’une formidable envie de vivre, et cheminant tant à travers les obstacles rencontrés sur notre route, que dans la beauté et la sérénité que nous offre la nature. Des parties avec les peintures et sculptures de l'artiste plasticienne Marie-Caroline Regottaz en projection vidéo, alternent avec des parties dansées uniquement en lumières. La danseuse et chorégraphe Florence Pageault, immergée dans les images, devient parfois invisible, ou porteuse de détails des œuvres projetées, comme sortis de l’écran grâce à divers supports. Portée par les musiques féériques du grand compositeur et arrangeur Jean-Pascal Beintus, elle devient tour à tour l’ombre des personnages portés à l’écran, leur partenaire, ou danse avec des sculptures qui pourraient bien être réelles.


Pierre Aimar
Mardi 1 Mars 2022
Lu 131 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 74

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements