Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Musée Yves Brayer - Les Baux de Provence : Paul Signac et la lumière du Midi, jusqu’au 27 septembre 2018

Le Musée Yves Brayer domine le village des Baux-de-Provence tout près de la chapelle des Pénitents Blancs, à voir elle aussi pour ses murs peints par Yves Brayer dans une vision toute provençale du Noël des bergers


Paul Signac-Saint-Tropez, 1896, Aquarelle 20.5x29cm © Atelier 80, Paris
Paul Signac-Saint-Tropez, 1896, Aquarelle 20.5x29cm © Atelier 80, Paris
Devant les œuvres de Paul Signac, peintre du midi, le visiteur cligne des yeux, comme devant les paysages racontés par l’artiste.
A l’aquarelle la touche est légère et nuancée presque émouvante, les eaux dansent dans le port de Marseille, Saint-Tropez reflète ses pinèdes et Antibes dresse sa muraille à peine rose sur des vols de nuages. Même si en parallèle des dessins plus grisés mais vigoureux, évoquent aussi cette côte tant aimée et moins lumineuse. Car le Midi est une vraie découverte pour Signac ; « J’ai de quoi travailler toute mon existence… C’est le bonheur que je viens de découvrir. »

L’exposition propose une trentaine d’aquarelles et de lavis, des visions en lumière douce pour cet artiste qui entouré de Seurat, Pissaro, Théo Van Rysselberghe participe au néo-impressionnisme.
Amoureux de la mer et de ses lumières, il part de Bretagne en 1892 à bord de son voilier pour rejoindre la Méditerranée par le Canal du Midi ; plus tard en 1929, il réalise une série des Ports de France grâce à un périple, en automobile cette fois, après une phase de voyages qui le conduisent du Midi à Istambul et Rotterdam en passant par Londres.

Signac grand organisateur d’expositions a participé à la fondation du Salon des artistes indépendants en 1884.
Peintre voyageur et actif, c’est un découvreur de paysages et de sites, et il inscrit le néo-impressionnisme dans la droite ligne de Delacroix ; intéressé par Stendhal, un autre voyageur, qui porte son regard sur l’Italie, Signac offre une vision délicate pour des évocations en traits attendris.
Le Musée Brayer dans son décor intime et presque secret offre une véritable rencontre avec Paul Signac au travers de 32 aquarelles et lavis qui traduisent l’émerveillement à la découverte des eaux bleues et des côtes découpées, des petits ports et bateaux, des horizons lumineux qui tout à coup se sont révélés aux regards, comme s’ils n’avaient pas existé auparavant.
Jacqueline Aimar

Rens. 04 90 54 36 99

Y aller



Pierre Aimar
Mercredi 4 Juillet 2018
Lu 118 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 209



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales