Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Montferrat, festival « Le petit chapiteau dans la prairie », 26 et 27 septembre 2008


Programmation

Vendredi 26 septembre 2008, 16h00 à la Médiathèque :
« La bonne aventure » spectacle tout public, Compagnie Audigane
Durée : 1h15. Entrée libre

18h00 au Bar le relais :
« Radio Local Karaoke Live Show » avec JOJO.
Durée : 1h40. Entrée libre

20h00 sous chapiteau :
Juan De Lerida (flamenco moderne)
Lavach (musique d’Europe et d’Arménie)
No mad ? (jazz cartoon balkanique)

Samedi 27 septembre 2008
16h00 à la Médiathèque :
« Une Journée dans la vie de Colia spectacle musical », tout public, de Momo.
Après le spectacle, activité d’initiation et atelier poterie et sculpture.

20h00 sous le chapiteau :
Original occitania (C(h)oeur de filles de Marseille
Kabbalah (klezmer,)
Kady Diarra (musique traditionnelle du Burkina Faso et de l'Afrique de l'ouest,)

Billetterie : point de ventes habituels (fnac,carrefour,géant,e.leclerc,cultura,auchan…)
Renseignement et Réservation. : 04 94 85 61 74

Les acteurs

« La bonne aventure » spectacle tout public de la Compagnie Audigane proposé par le «club loisirs et culture» et la Médiathèque de la Communauté d’Agglomération Dracénoise.
Contes, orgue de barbarie, accordéon et flûtes Loteries et tarots, roulotte.
Entre le cri-cri et le manège des chevaux de bois, derrière la loterie du Virolet, se trouve la Diseuse de Bonne Aventure. Des hommes et des femmes viennent glisser la pièce pour connaître leur avenir. Les contes disent la Vie, la vie est incroyable.
L’incroyable est la vérité de certains… Ce sont ces vies que nous racontons, aux rythmes des musiques.

« Radio Local Karaoke Live Show » (www.myspace.com/radiolocalkaraokeliveshow.
A l’opposé d’un karaoké traditionnel, les paroles se lisent ici sur du papier et la musique est jouée en live ! Jojo et son accordéon emmènent le public dans le monde magique de la variété: de Bourvil aux Fugees, en passant par Europe, Gold, Brassens, Las Ketchup, Thomas Fersen, Stone et Charden et tous les autres ou presque... Composée au départ d'une trentaine de chansons, la liste comporte aujourd'hui une centaine de tubes et est régulièrement actualisée.

« Juan De Lerida » (flamenco moderne, www.juandelerida.com
Issu de la diaspora gitane espagnole, Juan De Lérida est emblématique d'une génération qui n'a pas oublié ses racines, mais qui s'est aussi tourné avec enthousiasme vers les musiques actuelles. Exceptionnel guitariste et visionnaire musical, ses créations défient les cadres du flamenco traditionnel et donnent naissance à un projet original dans lequel l'ouverture sur les styles contemporains constitue un véritable leitmotiv. Sur scène, il est accompagné par les siens, et s'entoure également de musiciens d'horizons plus lointains (classique, free-jazz, musique de l'Est). S'inspirant tantôt d'un patrimoine ancestral, tantôt de sonorités modernes, Juan De Lérida propose un flamenco libre et sincère, où l'esprit de transgression s'allie à la fierté gitane. La musique d'un grand musicien et compositeur du « Flamenco Nuevo ».

« Lavach » (musique d’Europe et d’Arménie, www.lavach.com

Tout en gardant la couleur «balkano-arméno-klezmer» du premier album, LAVACH’ nous emmène, à dos de mule, sur de nouvelles terres : la Macédoine, la Grèce, l’Algérie, et même les faubourgs parisiens. Il faut dire que les quatre parigos de Lavach’ vivent à la Goutte d’Or où ils voyagent sur place toute l’année! Curieux de toutes les musiques traditionnelles en même temps que passionnés par les musiques «d’aujourd’hui», ces musiciens ont une palette d’expression qui va du klezmzer psychédélique au dub le plus roots, en passant par la samba roumaine à 7 temps, le funk, la valse et le rock’n’roll. Ils savent chanter ce qui s’avère bien pratique lorsque leur mule, férue de chanson, réclame une petite sérénade pour récompenser ses efforts!

« No mad ? » (jazz cartoon balkanique, nomad.music.free.fr
L'univers insolite de No Mad? se déroule comme un cartoon, une musique animée aussi bondissante que mystérieuse. Si leur inspiration première vient de la musique klezmer, le groupe dépasse largement ces influences en voyageant librement entre opéra, musique orientale, jazz, voir rock. Accordéon, contrebasse, violon, clarinette, chant, guitare électrique, saxophone, batterie... Toute une flopée d'instruments s'en donnent à coeur joie, dans des histoires chantées sans parole, où l'imaginaire est roi : les envolées lyriques délirantes, les courses aussi effrénées que dansantes laissent soudain place aux susurrements…

« Une Journée dans la vie de Colia » spectacle musical, tout public, de Momo en solo (Les Grosses Papilles, Rats se casse) proposé par la Médiathèque de la Communauté d’ Agglomération Dracénoise.
MAMAN !!!!! -C’est en pleine nuit que le petit Colia se réveille tout transpirant. Il vient de faire un cauchemar. Il décide de se faufiler dans la chambre de ses parents et se glisse tout doucement dans leur lit. Il est là bien au chaud entre papa et maman, qui du coup se sont réveillés. Il les regarde et leur dis…

Original occitania (C(h)oeur de filles de Marseille, originaloccitana.over-blog.com/
Elles sont marseillaises et boulèguent dans le quartier de La Plaine, fréquentant ainsi les ateliers de Manu Théron, chanteur du groupe Lo Còr de La Plana et directeur artistique de La Compagnie du Lamparo. Là, loin des folklores figés, des clichés bien trop usés, elles redécouvrent un répertoire traditionnel dépoussiéré. Le chant polyphonique qu’elles nous offrent est essentiellement occitan. Il a trait en général à la condition féminine et aux aspects de la vie quotidienne qui lui étaient traditionnellement attachés : chants religieux, militants, ballades, chants à danser ou de mariage, avertissements aux jeunes filles ou plaintes des anciennes. Ce répertoire raconte un quotidien mouvementé où le grotesque et l’envie de s’amuser l’emportaient souvent sur le tragique des situations. En s'attachant à l'interprétation de chants issus de la tradition orale locale, les femmes du chœur souscrivent aussi à une prise en compte de l'histoire et de la culture dans laquelle elles évoluent, et participent à la ré appropriation d'un patrimoine que les hasards des voyages et de la vie leur ont fait rencontrer, apprécier et transmettre

Kabbalah (klezmer, www.kabbalah-music.net
Kabbalah propose un spectacle qui s’articule autour des nouvelles musiques juives ets’inspire de la tradition klezmer tout en intégrant des influences actuelles : rock, afro-américaine, orientale…Depuis sa formation en 2004 à Marseille, les cinq membres de Kabbalah ont constitué un répertoire original qui sait mettre en valeur les orientations musicales et culturelles de chaque musicien (les échos des chants traditionnels hassidiques répondent au spoken word et les climats obsessionnels évoquent la transe et le mysticisme) et leurs talents respectifs : une palette sonore d’une grande richesse musicale où la virtuosité est convoquée à chaque instant ; l’extraordinaire profusion d’instruments (saxophones, violon, contrebasse, xylophone, mandoluth, percussions…), de langues (anglais, yiddish, russe) chantées, parlées permet l’expression d’un style coloré propre à Kabbalah. Leur album « Shlomo » est une pure réussite et rarement métissage n’a été plus convaincant.

Kady Diarra (musique traditionnelle du Burkina Faso et de l'Afrique de l'ouest, www.kadydiarra.com
Chanteuse et danseuse originaire du Burkina Faso, Kady Diarra mène sa carrière solo depuis 1998. Avec de nombreux festivals et deux albums à son actif, elle a su conquérir un large public autour d'une veine et d'une esthétique traditionnelle. Cette année, Kady revient avec un nouveau set ouvert à de nouvelles influences. L’arrivé d’un guitariste donne une couleur plus métissé, complétant ainsi la force des percussions, les mélodies du balafon et du N’goni qui caractérisent ses compositions. Mélange étonnant de sensualité et d’énergie pour un spectacle enivrant ou traditions ancestrales et sens de la fête vous emportent.


pierre aimar
Mercredi 6 Août 2008
Lu 535 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 85



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine