Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Marseille. Peter Brook, une légende au Théâtre Toursky, «  Why », mardi 6 octobre 2020

Un chef-d’œuvre de poésie.
Pourquoi fait-on du théâtre ? À qui s’adresse-t-on ? De quoi va-t-on parler ?
La dernière création de Peter Brook est une interrogation menée à partir du destin de Meyerhold, l’un des plus grands metteurs en scène que le théâtre ait connu… Le théâtre Toursky présente le Mardi 6 octobre 2020, « Why » une pièce de Peter Brook, légende du Théâtre, un sujet toujours brûlant alors que la peur de la Covid 19 étrangle la Culture et le monde culturel.


Why © Pascal-Gely
Why © Pascal-Gely
« Le théâtre est une arme dangereuse » disait Meyerhold. Ce pionnier de la réinvention du théâtre qui affirmait que le théâtre était de la « dynamite » ou un « poison » ultra puissant mais aussi « une utopie en acte », a vu se dresser inexorablement les menaces que le théâtre et l’art en général ont dû subir dans les années 30 en Russie. Il a pu lire ce qui était écrit sur le mur, devant lui, une évidence pourtant, les purges, qui allaient envoyer à la mort, à l’exil, dans les camps, tant d’artistes. Mais pour des raisons magnifiques dictées par son coeur il n’a jamais pu accuser ce régime qui allait lui faire perdre sa vie - il a cru jusqu’au bout - emprisonné - torturé – que la Révolution allait gagner et qu’il allait être sauvé.
Kathryn Hunter, Marcello Magni et Ery Nzaramba vont pour nous tourner les pages de cette histoire – dramatique et si joyeuse en même temps. »
Peter Brook et Marie-Hélène Estienne

Pourquoi faire du théâtre ? À quoi ai-je consacré ma vie ? Pourquoi ? Why?
Autant de questions que nous découvrons dans un spectacle teinté d’humour et d’émotion, dirigé par le maître de l’espace vide et du théâtre britannique.
Marcello Magni et Kathryn Hunter, face à face, vont, pour nous, tourner les pages de cette histoire – dramatique et si joyeuse en même temps. Leur esprit, chaque cellule de leur corps, sont remplis de souvenirs et de questions. Ils charrient en eux des interrogations sans fin et des personnages qui ne les quittent jamais… Artaud, Craig, Stanislavski, Meyerhold, Zeami — le grand maître du Nô japonais — Charles Dullin… Ces personnages courageux qui au début du XXe siècle ont révolutionné le théâtre.
C’est drôle, intelligent, sublime, subtil. Un spectacle immanquable.

Texte et mise en scène Peter Brook et Marie-Hélène Estienne
Créé le 19 juin 2019 au Théâtre des Bouffes du Nord
Avec Kathryn Hunter, Marcello Magni, Ery Nzaramba et Raphaël Chambouvet (au piano)
Lumières : Philippe Vialatte
Images : Gabrielle Lubtchansky
En tournée sur les saisons 2019/2020 et 2020/2021
En français

Peter Brook - Marie-Hélène Estienne

Peter Brook © Simon Annand
Peter Brook © Simon Annand
Peter Brook
Légende du Théâtre, Peter Brook est né à Londres en 1925. Tout au long de sa carrière, il s’est distingué dans différents genres : théâtre, opéra, cinéma et écriture. Il met en scène de nombreux textes et plusieurs opéras : La Bohème (1948), Boris Godounov (1948), Les Olympes (1949), Salomé (1949) et Les Noces de Figaro (1949) au Covent Garden de Londres, Faust (1953), Eugène Onéguine (1957) au Métropolitain de New York, La Tragédie de Carmen (1981) et Impressions de Pelléas (1992) au Théâtre des Bouffes du Nord, Don Giovanni (1998) pour le festival d’Aix-en- Provence et Une Flûte Enchantée au Théâtre des Bouffes du Nord (2011). Ses principaux livres sont L’Espace vide (1968), Points de Suspension (1987), Le Diable c’est l’Ennui (1991), Avec Shakespeare (1998), Oublier le Temps (2003), Entre deux silences (2006) et La Qualité du Pardon (2014). Au cinéma, Peter Brook a réalisé Moderato Cantabile (1959), Sa Majesté des Mouches (1963), Marat/Sade (1967), Tell me lies (1967), Le Roi Lear (1969),
Rencontres avec des hommes remarquables (1976), Le Mahabharata (1989) et The Tragedy of Hamlet (2002).

Marie-Hélène Estienne
Marie-Hélène Estienne travaille et crée, adapte et met en scène aux côtés de Peter Brook depuis 1976

Pour que Vive la Culture : Tous au Théâtre

Depuis les autodafés de l’Inquisition, brûlant des milliers de livres et de manuscrits, jusqu’à ceux de 1933 en Allemagne, avec en point culminant ce 10 mai 1933, jour où des dizaines de milliers de livres sont publiquement jetés au bûcher par des étudiants, des enseignants et des membres des instances du parti nazi, la Culture, sous toutes ses formes, a été, trop souvent, brimée, molestée, opprimée. Quant au théâtre, bien que le 15 juin 1789, Marie-Joseph Chénier revendique dans De la liberté au théâtre en France l'abolition de la censure, ce n’est qu’en 1906 qu’elle est abolie en France. Aujourd’hui encore, c’est à la peur et à ses possibles effets – repli sur soi, manipulation etc.- que nous devrons la mort annoncée du secteur culturel si nous n’y prenons garde. Il nous appartient, en qualité de citoyen, de sauver ces biens immatériels de l’humanité dont les arts du spectacle font partie et sans lesquels notre devenir commun est compromis.
Le Théâtre Toursky met en place toutes les conditions sanitaires préconisées et respecte la distanciation sociale afin que la vie continue.
Danielle Dufour-Verna

En cas de jauge réduite, représentation supplémentaire Mercredi 7 octobre - 19h
billetterie@toursky.fr 04 91 02 54 54


Danielle Dufour-Verna
Jeudi 1 Octobre 2020
Lu 130 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 97



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page

Coup d'œil sur une page