Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Marseille, Bouches-du-Rhône, Palais des Arts, Pierre Ambrogiani, un gourmand de couleurs. Une centaine d’huiles, d’aquarelles et de dessins sur la Provence et des natures mortesJusqu’au 31 août

A l’occasion de la célébration de ses dix ans, la Fondation Regards de Provence - Reflets de Méditerranée - organise une grande rétrospective de l’œuvre de l’artiste marseillais Pierre Ambrogiani (1907-1985).
Cette exposition, Pierre Ambrogiani - Le gourmand de couleurs, présente plus d’une centaine d’huiles, d’aquarelles et de dessins sur la Provence et des natures mortes, jusqu’au dimanche 31 août, dans les salons du Palais des Arts.


Pierre Ambrogiani (1907 Ajaccio – 1985, Marseille)

Pierre Ambrogiani (1907-1985), Le Rêve. © DR
Pierre Ambrogiani (1907-1985), Le Rêve. © DR
est un artiste expressionniste et coloriste, peintre de compositions à personnages, figures, portraits, nus, paysages ou natures mortes.
Dans son œuvre, Ambrogiani s’inspire de son pays aux multiples facettes, d’où émerge une Provence solaire, dominée par l’omniprésence de la lumière. La Provence, définie par Mistral comme « l’empire du soleil », devient un atelier de la peinture moderne. Son œuvre passionnée a incarné la poésie d’un coloriste enthousiaste et populaire, gourmand de natures mortes aux fruits d’été, bâtisseur de paysages à l’architecture puissante.Tel un maçon, il a utilisé le couteau et la truelle pour accoler dans son œuvre des blocs de couleurs différentes, scintillantes. Il a réhabilité l’alchimie des teintes oubliées, telles le bleu de mer, le vert d’eau, l’orange vif ou le jaune souffre, Ses œuvres dévoilent une Provence moderne, où les formes se dissolvent dans la couleur.
Son nom est indissociable de ceux de Pagnol, Giono, Carco, Utrillo, Pignon, Buffet, Malraux, qui furent ses jalons et référents. Tout au long de sa carrière artistique à Marseille, Paris ou ailleurs, il côtoie Rouault, Soutine, Chagall, Friesz, Picasso, Audibert, Desnoyer et d’autres personnages talentueux.
Par ailleurs, un ouvrage intitulé Pierre Ambrogiani - Le gourmand de couleurs, publié par la Fondation Regards de Provence en partenariat avec les Editions Autres Temps présente plus de cent reproductions de tableaux et dessins, enrichi par le texte de Gérard Blua, membre de l’Académie de Marseille, qui relate les moments forts de la vie colorée et créative du peintre.
Jacqueline Aimar

Jusqu’au 31 août,
04 91 42 51 50


pierre aimar
Dimanche 22 Juin 2008
Lu 2262 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...