Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



« Les peintres, témoins de leur temps », à la Pinacothèque de Paris du 11 octobre 2013 au 16 mars 2014

L’artiste est le témoin privilégié de son temps. À la fin du XIXe siècle, l’apparition de la photographie bouleverse cet état de fait. La figuration cède le pas à l’abstraction. La Pinacothèque propose cette thématique en trois visions (3 expositions) : Goya et la modernité (Pinacothèque 1) ; La dynastie Brueghel (Pinacothèque 2) ; Chu Teh-Chun, les chemins de l’abstraction (Pinacothèque 2)


Goya et la Modernité

Francisco de Goya Portrait de Pantaleón Pérez de Nenín 1808 Huile sur toile 206 x 125 cm Signée et datée dans le coin inférieur droit sur le sabre Collection B.B.V.A.
Francisco de Goya Portrait de Pantaleón Pérez de Nenín 1808 Huile sur toile 206 x 125 cm Signée et datée dans le coin inférieur droit sur le sabre Collection B.B.V.A.
Environ 180 oeuvres, dont 30 peintures. Provenance musées et collections privées
Témoin cruel et caustique de l’Espagne à l’époque moderne, Goya, peintre officiel de la cour, dresse des portraits sans concession, dénonce les horreurs de son temps, mais rend aussi un bel hommage à la tauromachie. Goya a une vision désabusée du monde qu’il nous présente à travers ses satires et ses métaphores cauchemardesques, illustrant ainsi les bouleversements politiques et économiques de l’Espagne et de la France au tournant des XVIIIe et XIXe siècles.

La Dynastie Brueghel

Pieter Brueghel le Jeune Les Flatteurs c. 1592 Huile sur tondo de bois ? 18,5 cm Collection privée, Maastricht
Pieter Brueghel le Jeune Les Flatteurs c. 1592 Huile sur tondo de bois ? 18,5 cm Collection privée, Maastricht
Environ 100 oeuvres. Provenance musées et collections privées
Témoins truculents et pittoresques de la vie quotidienne, la famille Brueghel et son entourage artistique (Jérôme Bosch, Joachim Patinir, Cornelis van Cleve) dépeignent les kermesses, les fêtes campagnardes et les saisons. Ils traduisent aussi les goûts de l’époque pour les scènes mythologiques ou
religieuses ainsi que la faune et la flore. Leur vision haute en couleur, souvent idéalisée et toujours amusée, reflète une foi en l’homme et en Dieu propre à l’esprit des XVIe et XVIIe siècles. La dynastie Brueghel illustre également le développement prospère d’Anvers et des Flandres à cette époque.

Chu Teh-Chun – Les Chemins de l’abstraction

CHU Teh-Chun Rouge, la pluie de pétales sur le village Blanc, le nuage au-dessus de la maison 1960 Huile sur toile 195 x 130 cm © Adagp, Paris 2013 © Photo : Atelier CTC
CHU Teh-Chun Rouge, la pluie de pétales sur le village Blanc, le nuage au-dessus de la maison 1960 Huile sur toile 195 x 130 cm © Adagp, Paris 2013 © Photo : Atelier CTC
Témoin poétique et contemplatif des interrogations stylistiques et philosophiques de la seconde moitié du XXe siècle, Chu Teh-Chun se libère progressivement des contraintes de la figuration et la déconstruit jusqu’à l’abstraction. Sensible aux recherches esthétiques françaises, notamment celles de Nicolas de Staël, et aux créations des grands représentants américains de l’expressionnisme abstrait (Rothko, Sam Francis, de Kooning), il dresse un portrait de l’âme du monde et de la sienne, après les abominations de la seconde guerre mondiale.
Paysagiste abstrait aujourd’hui très âgé, Chu Teh-Chun propose une synthèse des courants artistiques occidentaux et des traditions chinoises (calligraphie et peinture).

Pratique

Pinacothèque 1
28, place de la Madeleine
75008 Paris
Tél : 01 42 68 02 01

Pinacothèque 2
8, rue Vignon
75009 Paris
Tél. : 01 44 56 88 80

Billetterie
Rue de Sèze
75009 Paris

Billet découverte 3 expos - 1 journée
(Vendu jusqu’à 14h30, les mercredis et vendredis jusqu’à 16h30)
Plein tarif : 18 €
Tarif réduit : 15 €


Pierre Aimar
Lundi 16 Septembre 2013
Lu 259 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...