Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


"Les Alpes", thème du Gstaad Menuhin Festival & Academy 2018, 62e édition du 13 juillet au 1er septembre 2018

En 2018, le Gstaad Menuhin Festival & Academy met le cap sur les sommets. «Les Alpes»: un thème prédestiné pour une manifestation qui depuis plus de soixante ans fait résonner les plus belles pages du classique dans un écrin de montagne à couper le souffle.


Gstaad Menuhin Festival © DR
Gstaad Menuhin Festival © DR
À la clé : des œuvres écrites dans ce décor unique – comme celles de Brahms nées sur les rives du lac de Thoune et présentées pour la première fois en intégrale – ou inspirées par lui, à l'image des Ländler et autres Volkslieder de Schubert, objets d'un cycle de onze concerts. Mais aussi de nombreux sommets… artistiques! Comme La Walkyrie de Wagner portée en version de concert par Jonas Kaufmann, Les Saisons de Haydn dirigées par Paul McCreesh ou la Symphonie «Manfred» de Tchaïkovski dessinée par la baguette de Valery Gergiev.
Une ascension exaltante et multicolore en plus de soixante étapes !

Le fondateur Yehudi Menuhin, "violon du siècle", avait eu le coup de foudre pour le Saanenland au début des années cinquante : plus d'un demi-siècle plus tard, l'attrait de cette région de montagne demeure intact. Le public répond chaque année plus nombreux à l'appel du magnifique Saanenland, séduit par l'extrême variété des affiches proposées par le directeur artistique Christoph Müller mais également par le charme des lieux de concerts - en particulier ces églises pittoresques, propices à un partage musical en toute intimité - et par un cadre naturel à couper le souffle, entre le vert chaleureux des pâturages, le bleu profond des lacs de montagne et le gris majestueux des cimes alpines.

Téléchargez le programme 2018 !

Le Gstaad Menuhin Festival & Academy 2018, c'est…

Une pluie de stars: Olga Peretyatko et Juan Diego Flórez, Julia Lezhneva, Philippe Jaroussky et Emöke Barath, Nigel Kennedy avec son Band, Janine Jansen, Daniil Trifonov, Hélène Grimaud, Sir András Schiff, l'incontournable Sol Gabetta, les King's Singers (avec leur «Gold Standards» pour célébrer 50 ans de scène), Daniel Hope et le ZKO, Jaap van Zweden, Valéry Gergiev et son Orchestre du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, David Garrett, Denis Matsuev, Christoph Eschenbach et l'Orchestre philharmonique de la Scala de Milan, Vilde Frang, Nemanja Radulovic, Maxim Vengerov, Roby Lakatos...

Des créations mondiales portées par le duo Patricia Kopatchinskaja – Sol Gabetta avec des commandes à Peter Eötvös et Francisco Coll, mais aussi un «appel à créer» lancé sur les réseaux sociaux!

Le souvenir vivant du fondateur Yehudi Menuhin à travers plusieurs «contrats de confiance» accordés à des virtuoses en harmonie avec ses valeurs sous la bannière «Menuhin's Heritage Artists»: la violoniste Alina Ibraghimova et son Quatuor Chiaroscuro, le clarinettiste Andreas Ottensamer, le claveciniste Jean Rondeau, les violonistes Ji-Young Lim (1er Prix du Concours Reine Elisabeth 2015) et Christel Lee

•Des récitals de haut vol dans les magnifiques églises de la région: Yuuko Shiokawa et Sir András Schiff dans Mozart, «Der Hirt auf dem Felsen» porté par Regula Mühlemann et Andreas Ottensamer, Sabine Meyer et ses amis rassemblés autour de la «Gran Partita» de Mozart, plusieurs soirées animées par le pianiste Rudolf Buchbinder, Isabelle Faust et ses amis dans l'Octuor de Schubert, soirée sonates avec Patricia Kopatchinskaja et Polina Leschenko, le Quatuor Mosaïques dans Arriaga et Schubert, la «Winterreise» ciselée par Ian Bostridge et Jan Schultz, Frank Peter Zimmermann et Martin Helmchen dans les trois dernières sonates de Beethoven

Des soirées symphoniques sous la Tente du Festival de Gstaad: deux concerts avec le Gstaad Festival Orchestra et Jaap van Zweden (dans Brahms avec Hélène Grimaud et dans Wagner avec Jonas Kaufmann), «West Side Story» en musique live ET en images, deux soirées russes animées par Valery Gergiev et son Orchestre du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg (avec Denis Matsuev et David Garrett dans Tchaïkovski), un gala bel canto avec Olga Peretyatko et Juan Diego Flórez, et un final en compagnie de Christoph Eschenbach et de l'Orchestre philharmonique de la Scala de Milan (avec le Double concerto de Brahms porté par Vilde Frang et Sol Gabetta)

•De grands cycles thématiques : «Chansons populaires et Ländler chez Schubert» (onze soirées de musique de chambre en toute intimité), l'intégrale des œuvres écrites à Thoune par Johannes Brahms en cinq concerts

•Le Gstaad Festival Orchestra – orchestre «maison» dirigé depuis 2017 par Jaap van Zweden (nouveau chef du New York Philharmonic), qui se produit non seulement durant le Festival mais également en tournée dans toute l'Europe, et participe activement à la Gstaad Conducting Academy (animée par le même Jaap van Zweden escorté du professeur Johannes Schlaefli)

Mais aussi…

Des concerts choraux : les «Saisons» de Haydn dirigées par Paul McCreesh, «Ein deutsches Requiem» de Brahms (version 2 pianos) avec Daniel Reuss et l'Ensemble Vocal de Lausanne

Une plongée dans la musique ancienne avec l'intégrale des Suites pour violoncelle seul proposées en deux concerts par Christophe Coin, et un magnifique programme «Les Alpes côté baroque» imaginé par Maurice Steger

•De nouvelles offres «découverte» pour les enfants et les familles sous le label «Gstaad Discovery»: des concerts spécialement dédiés (dont un animé par Daniel Hope et Sebastian Knauer), des rencontres avec les artistes, des concerts commentés

Une plateforme pour jeunes solistes : les sept «Matinées des Jeunes Etoiles» le samedi à la Chapelle de Gstaad, les solistes de l'International Menuhin Music Academy (IMMA) avec Maxim Vengerov, les lauréats de la Fondation Kiefer-Hablitzel | Göhner

•Des moments de musique hors des sentiers battus : soirée cuivrée avec le German Brass, soirée «Cross the Borders» avec l'inclassable Nemanja Radulovic et Andreas Ottensamer, soirée tzigane avec Roby Lakatos et son ensemble, concert brunch au Züni-Alp avec les cuivres du Gstaad Festival Orchestra

Sans oublier…

Une offre académique toujours plus importante (Conducting, Piano, String, Voice, Baroque Academy / semaines d'orchestre Play@ pour les jeunes et les amateurs), avec son lot de masterclasses – portées par des professeurs comme Sir András Schiff, Rainer Schmidt, Ettore Causa, Ivan Monighetti, Silvana Bazzoni Bartoli ou Roby Lakatos – et de concerts ouverts au public sous le label «L'Heure Bleue»

•Et une nouvelle plateforme digitale en pleine évolution depuis la saison dernière : le Gstaad Digital Festival qui propose une sélection de concerts du Gstaad Menuhin Festival en replay ainsi qu'une série de live-streams. Les films sont mis à disposition de façon échelonnée sur toute l'année et mis en perspective par des contributions rédactionnelles sous la forme d'un "magazine musical digital".


Gstaad Menuhin Festival & Academy
Lundi 19 Mars 2018
Lu 123 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81