arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le sculpteur Antoine Dufilho expose à Lille Art Up !

Antoine Dufilho, artiste émergent de la région lilloise, exposera sa première sculpture monumentale qui séduira par l'élégance de ses lignes. Il s’inspire de la mythique Ferrari 330 P4 de 1967 des 24h du Mans.


Une oeuvre monumentale tout en légèreté et transparence

Le sculpteur Antoine Dufilho expose à Lille Art Up !
Placée à 70 cm du sol sur un socle de 2m X 5m, face à l’entrée du Salon et perpendiculaire à l’allée principale, cette œuvre de 2 tonnes sera spectaculaire. Malgré son poids, une impression de légèreté se dégagera de l’oeuvre. Comme pour la plupart de ses créations, Antoine Dufilho conjugue légèreté et dynamique, fluidité et esthétique. Avec lui, les formes s’animent, les transparences créent le mouvement par un habile jeu de plein et de vide.
Cent lamelles d’aluminium de 3mm d’épaisseur laquées en rouge brillant formeront le fuselage de la voiture de 4m20 de long. Ces plaques ne seront pas perpendiculaires au socle mais suivront les courbes de la carrosserie, toutes d'un angle différent, offrant une transparence à 360° autour de la sculpture. Les vides entre les plaques augmenteront et diminueront progressivement afin de procurer un effet d'accélération de l'oeuvre, comme
propulsée par ses roues, avec les plaques qui se déploient autour d'elles, comme des ailes. L’objet statique s’animera en raison de la vision cinétique du spectateur qui déambulera autour de l’œuvre et obtiendra une interprétation différente en fonction de son point d’observation. La voiture sera installée devant un écran blanc rétro-éclairé lequel accentuera le contraste entre le fond et l’œuvre.


Le parcours d’Antoine est pour le moins atypique. Dans son histoire, il y a les arts plastiques auxquels il s’initie avec son grand-oncle, comédien, peintre et sculpteur. Ce grand-oncle, Jacques Dufilho, nourrit également une passion pour les automobiles, en particulier les Bugatti, qu’il restaure et collectionne. Tout petit, Antoine baigne dans l’univers de ces automobiles dont il admire l’esthétique des lignes. Plus tard, il entreprendra des études de
médecine, il y étudiera notamment la biomécanique humaine. Puis, des études d’architecture le mèneront vers une nouvelle approche de la sculpture notamment vers le travail de la structure, une succession de plein et de vide qui apporte légèreté et dynamisme. Il obtient son diplôme à l’école d’Architecture et de Paysage de Lille. Depuis 2012, il se consacre entièrement à son art dans l’atelier qu’il a lui-même construit dans des containers maritimes en banlieue lilloise.
Représenté dans de nombreuses galeries en France et dans le monde. Il expose aussi régulièrement. Ses prochaines expositions se dérouleront durant Art Wynwood à Miami (13 au 17 février) , à la Galerie MAD à Dubaï (15 mars à juillet) et il participera au premier salon Lille Auto Héritage du 17 au 19 avril 2020.


AQ
Mercredi 12 Février 2020
Lu 282 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 69



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.