arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le Havre - une structure culturelle menacée

L'Iliade - maison des arts du récit, risque de devoir fermer ses portes suite au désengagement de l'Etat.
Aujourd’hui, notre fragile équilibre est remis en cause par l’annonce, courant janvier, de la part de la DRAC Haute-Normandie, de la réduction de plus de 60% de notre subvention (qui est ainsi passée de 40 000€ les premières années à 35 000€ en 2007, pour 15 000€ annoncés en 2008).
Nous nous retrouvons placés devant le fait accompli, alors que notre programmation jusqu’à la fin du mois de juin 2008 est déjà engagée.


L’Iliade – Maison des Arts du récit

L’Iliade – Maison des Arts du récit, est une structure régionale qui œuvre depuis 2004 à la circulation de la parole, c’est-à-dire des contes et des récits.
Nous programmons des spectacles au sein de notre lieu situé dans les quartiers Sud au Havre, initions sur tout le territoire régional des projets culturels en rapport avec le conte, et mettons en place des actions de réflexion.

L’Iliade, c’est :
- environ 50 représentations par an dans notre lieu et dans toute la région Haute-Normandie, pour un taux de remplissage avoisinant les 90%.
- un travail en direction des publics (tout public, jeune public, scolaires, structures sociales et socioculturelles, etc.) : rencontres, ateliers, actions de sensibilisation, formations, …
- un travail en direction des conteurs (avec notamment l’accompagnement à la création et les productions).

Or, aujourd’hui, notre fragile équilibre est remis en cause par l’annonce, courant janvier, de la part de la DRAC Haute-Normandie, de la réduction de plus de 60% de notre subvention (qui est ainsi passée de 40 000€ les premières années à 35 000€ en 2007, pour 15 000€ annoncés en 2008).
Nous nous retrouvons placés devant le fait accompli, alors que notre programmation jusqu’à la fin du mois de juin 2008 est déjà engagée.
Pourtant, aucun partenaire financier de notre structure n’a jamais remis en cause nos compétences et surtout nos bilans d’activités et financiers.

Cette baisse est de nature à mettre en péril le projet artistique et culturel de notre structure, et menace nos emplois permanents (4 salariés).
Nous sommes pourtant le seul lieu dédié au conte au sein de la région Haute-Normandie, cette forme du spectacle vivant trop souvent absente des salles de spectacle. Alors même que les arts du récit se trouvent à la jonction entre développement social et développement culturel ; qu’ils permettent une intervention en direction de publics très divers (scolaires, populations immigrées, populations défavorisées, etc.) et développent des enjeux artistiques et sociaux fondamentaux.

Quelles garanties pour 2009 ?

Cette baisse, ajoutée à la forte diminution des crédits transversaux accordés en fonction des projets, menace l’un des rares « petits » lieux au Havre.
Cette situation engendre un double problème : nous n’avons pour l’heure aucune garantie de pouvoir reprendre nos activités en 2009 et, surtout, nous sommes sûrs de ne pouvoir effectuer notre rentrée 2008.
Cette politique de désengagement met en péril la diversité culturelle, le soutien à la création artistique, à l’action culturelle, ainsi que le travail en direction des publics.
Elle accentue la mise en place d’une culture à deux vitesses et amorce la disparition, à terme, des petites et moyennes structures culturelles.

Delphine Beyrand, administratrice
Pierre Malon, conseiller artistique
Isabelle Raynaud, présidente


administration@iliade-artdurecit.com
Jeudi 13 Mars 2008
Lu 1418 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine