Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Labeaume, Ardèche, festival Labeaume en Musiques. À Labeaume, les soirées d'été ont un parfum bien particulier. Du 17 juillet au 22 août

Labeaume c’est une rivière dans une vallée d’Ardèche ; mais c’est aussi un village à la fois perché dans la caillasse blanche et enfoncé jusqu’au bord de l’eau.
Labeaume c’est un festival de musiques qui règne depuis 12 ans sur ce cadre entièrement naturel de rives sableuses et de plages blondes, de chaos de rochers et d’eau paisible.


De la musique avant toute chose

L’an passé, Labeaume en Musiques avait programmé l’exceptionnelle chorégraphie de Boivin - danse d’amour entre un homme et une pelleteuse -, inoubliable spectacle dans les anciennes carrières. © P. Aimar
L’an passé, Labeaume en Musiques avait programmé l’exceptionnelle chorégraphie de Boivin - danse d’amour entre un homme et une pelleteuse -, inoubliable spectacle dans les anciennes carrières. © P. Aimar
Ici, la rivière, la place du village ou quelques clairières deviennent, l'espace d'une soirée, scènes lyriques ou symphoniques, à l'acoustique avant tout... naturelle. Ici, depuis douze ans la nature s'offre à la musique, qui y a trouvé un cadre à sa hauteur : enchanteur, parfois aride, mais toujours sensible, émouvant...
Elle y est chez elle, dans sa diversité : classique souvent, du monde parfois, improvisée tout aussi bien ; les genres s'y côtoient, les publics s'y mêlent. Jouant le métissage, les rencontres singulières, Labeaume en musiques se promène, butine, cultive la diversité
À Labeaume, les soirées d'été ont un parfum bien particulier... Savoir si cela tient au site, à la programmation ou encore, à l'esprit qui règne, difficile à dire...
Un peu de tout cela sans doute. Au hasard de vos envies et de vos plaisirs, voici quelques soirées à découvrir, au choix !
Ainsi en presque ouverture au théâtre de verdure, une soirée Jean-Marc Luisada au piano, pour le compositeur dont il est le spécialiste, j’ai nommé Chopin, Polonaise et Barcarolle
Vite suivi par ce duo incroyable qui unit François-René Duchâble et Alain Carré, le piano et le comédien, dans une évocation cette fois d’Alphonse Daudet, le Nîmois voisin qui d’ailleurs apporte ses cigales. Une autre fois La Simphonie du Marais dirigée par Hugo Reyne interprète Lully et Philidor ; ou alors, à l’église de Labeaume, Le San Francisco Chantecleer, nommé meilleur ensemble 2008 aux Etats-Unis, dans du jazz, du folk et du gospel.
Tout cela fait que Labeaume pour ses 12 ans, propose 12 concerts, dans 6 lieux et des étoiles pleins les cieux ! J.A.
Du 17 juillet au 22 août,
04 75 39 79 86


pierre aimar
Jeudi 19 Juin 2008
Lu 1172 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81