arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






La Biennale 109 revient pour sa 19e édition, Bastille Design Center, Paris du 17 au 22 mars 2020

71 artistes peintres et sculpteurs, plus confiants dans la valeur de l’art que dans les lois du marché, exposent leurs démarches libres et actuelles. Ils occupent les trois niveaux du Bastille Design Center (74 Boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris). Trois étages de figurations, de projections inconscientes, parfois dérangeantes à ne pas manquer.


Jörg Hermle
Jörg Hermle
La Biennale 109, association fondée par neuf peintres et sculpteurs en 1982. Présentée pour la première fois en 1983, la Biennale 109 affirme son identité particulière et son authenticité dans le paysage artistique et culturel contemporain. Après avoir exposé au Grand Palais, à l’Espace-Eiffel-Branly, puis à la Galerie de la Cité Internationale des Arts, la Biennale 109 se déroule au Bastille Design Center du 17 au 22 mars 2020.

La volonté de l’événement : Confronter les œuvres d’artistes, confirmés ou non, sélectionnés pour leur représenta- tivité artistique et professionnelle. L’idée est de créer des liens entre les artistes, la société et les visiteurs ; de nous inviter à développer notre esprit critique et de savourer des esthétiques rares.

La Biennale 109 confère à l’art des valeurs d’échange et de partage, qui reflètent les visions personnelles et croisées du monde actuel. À cet égard, l’identité de chaque artiste illustre un aspect significatif d’un processus collectif.
L’exposition permet de découvrir un grand format et de deux plus réduits de chaque exposant.

Des expositions-relais, parallèlement aux Biennales, prolongent régulièrement l’engagement de la Biennale 109.

Une collaboration : Dans une volonté de médiation renouvelée, la Biennale 109 fait appel à l’agence H.ART pour accompagner et diffuser sa 19e édition, ainsi que de dynamiser l’expérience des œuvres mises ici en acte.

Programme

Mardi 17 mars : Vernissage de 15h à 21h30.

Vendredi, Samedi et Dimanche : La biennale 109 se poursuit par un week-end d’animations et de performances visuelles et musicales.

Vendredi 20 mars de 18h30 à 19h30 : Concert performance de William Noblet, accompagné de la chanteuse Dominique Fonfred. Le sculpteur travaille des installations sonores par de nouvelles recherches associant création plastique et création sonore. Les installations plastiques sont
également instruments, structures sonores.

Samedi 21 Mars à 16h30 : Rencontre et débat - «Résistance de l’œuvre».
Cette rencontre à vocation à questionner des artistes, des acteurs et amateurs du monde de l’art sur en quoi, comment, et pourquoi l’œuvre d’art (dont on sait qu’elle peut résister ou s’étioler) peut-elle nous donner la possibilité de résister. Et à quoi résiste-t-elle ? (Au temps, à l’obsolescence, à l’injustice, à l’insensibilité, au prosaïsme, etc.)
- Frédéric Amblard, artiste peintre
- Lisbeth Delisle, sculptrice
- Pierre Lamalattie, journaliste et critique d’art
Cette rencontre sera animée par Hanna Ouaziz, fondatrice de l’agence H.ART et directrice de la Teodora Galerie.

Informations pratiques

Du 17 au 22 mars 2020. Tous les jours de 12h à 19h30
Entrée libre
Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
Paris 75011


Pierre Aimar
Vendredi 6 Mars 2020
Lu 402 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 229



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020