arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


L’EPAD, le syndrome du Baron Haussmann et « fils de personne »


La maîtrise de l’EPAD est l’assurance de pouvoir piloter à sa guise le projet du futur Grand Paris. Il est prévu que les communes de la couronne parisienne concernées par le passage de la nouvelle ligne de métro perdent leur possibilité légale de préemption des terrains et propriétés traversées au bénéfice de l’EPAD. Un droit de préemption qui jugule, en théorie, la spéculation.

Le montage qui donne les pleins pouvoirs à l’EPAD ressemble comme une goutte d’eau à celui que mirent en place Napoléon III et son préfet Haussmann pour mener à bien les grands travaux qui firent de Paris « la plus belle ville du monde ».
Qui jouera le rôle des frères Pereire et de leur Crédit Mobilier pour l’aide privée de financement dans le projet du Grand Paris ? Qui pourra acheter à vil prix des terrains et attendre le remembrement ou le percement des voies pour céder, échanger ou construire... et prélever une forte plus-value ?

« fils de » ou « fils de personne » ?

Paris est peut être une nouvelle Babylone, Rome l'ayant été pour les rédacteurs de l'Ancien Testament.
Dès sa première dynastie, la Babylonie (la vraie, celle de Mésopotamie) est une grande monarchie centralisée (mais oui) dans laquelle l'accession au trône se fait en principe par dévolution héréditaire ... sauf dans quelques rares cas. Ainsi, Nazibougash et Nabopolassar (625-605 av. J.-C), consacrés roi se déclarent-ils « fils de personne ».
On remarquera qu'au VIIe siècle avant notre ère, il y a donc 2 600 ans environ, il était très difficile de réussir sans être le « fils de »...


pierre aimar
Mardi 20 Octobre 2009
Lu 13350 fois


Commentaires articles

1.Posté par Jacqueline Delalande le 20/10/2009 21:54
L'article est peu clair et mériterait un développement.

2.Posté par Jeanvaljean d'Hugo le 20/10/2009 21:56
Qui sont ces Pereire ? Vous en dites trop ou pas assez.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs