arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



L'Académie des Beaux-Arts a remis le prix de confirmation en sculpture 2023 de la Fondation Simone et Cino del Duca à Céleste Boursier-Mougenot


Clinamen v.5, 2017, technique mixte, dimensions variables © Blaise Adilon © Céleste Boursier - Mougenot
Clinamen v.5, 2017, technique mixte, dimensions variables © Blaise Adilon © Céleste Boursier - Mougenot
Le prix de confirmation en sculpture 2023 de la Fondation Simone et Cino Del Duca a été remis à Céleste Boursier-Mougenot sous la Coupole de l'Institut de France, lors de la séance solennelle de rentrée de l'Académie des beaux-arts le 15 novembre dernier.
Doté de 25 000 euros, il récompense des artistes européens. 
 
Les prix de confirmation sont remis dans les deux disciplines non concernées par le Grand prix de l’année (attribué en 2023 à la peintre Hélène Delprat sur proposition de l’Académie des beaux-arts)

CÉLESTE BOURSIER-MOUGENOT

Céleste Boursier-Mougenot © Kleinefenn, 2015
Céleste Boursier-Mougenot © Kleinefenn, 2015
Présentés depuis trente ans dans les lieux d’art contemporain, en France et à l’étranger, les travaux de Céleste Boursier-Mougenot, sont à considérer avant tout comme ceux d’un musicien. Après avoir été, de 1985 à 1994, le compositeur de la compagnie “Side One Posthume Théâtre” de l’auteur et metteur en scène Pascal Rambert, il entreprend de donner une forme autonome à sa musique en réalisant des installations. À partir de situations ou d’objets les plus divers, dont il parvient à extraire un potentiel musical, il élabore des dispositifs qui étendent la notion de partition aux configurations hétérodoxes des matériaux et des médias qu’il emploie, pour générer le plus souvent en direct, des formes sonores qu’il qualifie de vivantes. Déployé, en relation avec les données architecturales ou environnementales des lieux d’exposition, chaque dispositif constitue le cadre propice à une expérience d’écoute en livrant, au regard et à l’entendement du visiteur, le processus qui engendre la musique.

Parmi ses œuvres les plus représentatives, on retiendra From here to ear, grande volière dans laquelle le public entre pour côtoyer des oiseaux dont les incessants déplacements produisent une musique. Depuis quelques années, il étend sa pratique à la chorégraphie, en appliquant à des objets en mouvement sa démarche « compositionnelle ».

Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 30 Novembre 2023 à 14:36 | Lu 138 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 390

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements