Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Jusqu'au 15 septembre, Terres Cuites Africaines, un héritage millénaire, Musée Barbier-Mueller, Genève. [Jacqueline Aimar]

Situé au cœur du vieux Genève, le musée Barbier-Mueller détient véritablement entre ses murs, les trésors de l’Afrique. Après « les Arts du métal en Afrique », le musée met en avant sa collection de céramiques africaines grâce à cette exposition.
L’un des plus beaux symboles de l’Afrique, n’est-il pas une silhouette élancée qui se dresse avec grâce sous le poids d’une jarre brune ?


En Afrique plus qu’ailleurs se célèbre la terre, source de vie et nombreuses sont les mythologies qui narrent la création divine du premier homme, modelé dans l’argile par le Démiurge.
Partout au monde, les mains humides des potiers apprivoisent la terre et font naître les galbes et les courbes qui sont ensuite livrés au feu de la cuisson .
Mais la terre cuite ne signifie pas seulement objet domestique. Le récipient peut aussi se déguiser et emprunter des traits humains, des formes ou figures troublantes à la façon d’un visage ; il se fait portrait, objet qui accompagne les hommes dans leur quotidien et lors des rites de passage de leur existence. Ainsi la naissance, l’initiation, le mariage, la mort apparaissent-ils comme une source d’inspiration privilégiée, garante du statut d’un individu au sein de la société.
Ce sont enfin ces poteries qui établissent le lien sacré entre le monde des vivants et l’au-delà, en qualité d’intermédiaires matériels et bien réels, toutes chargées de leur valeur symbolique.
Jacqueline Aimar

Du 17 mars au 15 septembre, 41 (0)22 312 01 90


pierre aimar
Jeudi 21 Mai 2009
Lu 601 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...