Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Hommage à Guy Konket (Guadeloupe), Salon de musique - théâtre Claude Lévi-Strauss / musée du quai Branly, dimanche 29 septembre 2013, 17h

Icône et âme du gwoka, Guy Konket, musicien unique et engagé, homme libre, compte parmi les artistes essentiels de la Guadeloupe contemporaine. Pour rendre hommage à ce grand maître du gwoka qui s’est éteint le 23 mai 2012, des artistes se réunissent et chantent la Gwadloup doubout.


Guy Konket © DR
Guy Konket © DR
Sous la direction artistique du maître ka Roger Raspail et dans une mise en scène d’Antoine Léonard-Maestrati, des maîtres du tambour ka venus de Guadeloupe et d’ailleurs participent à cet hommage. Aux côtés de ces gardiens du temple, de nombreux musiciens et chanteurs (dont Dédé Saint Prix, Gilbert Anastase, Dominique Coco, Jakline Etienne, Mariann Mathéus, René Geoffroy, Somnanbile) ayant accompagné Guy Konket viennent prêter leurs voix et faire entendre les compositions de Konket.

Par son œuvre et son talent, Guy Konket a été un classique chanté de son vivant. Son répertoire a su saisir le destin de la Guadeloupe et de ses habitants.
Deux de ses titres, La Gwadloup malad’ (interdit de radio par le Ministère de l’Intérieur français dès 1960 et pendant 15 ans) et La Gwadloup doubout’ ne suffisent pas à résumer une œuvre abondante mais ils témoignent de l’engagement d’un artiste inscrit dans la vie politique et sociale de son pays, porte-drapeau des sans-grades et voix de tout un peuple.

Artiste hors norme, il donne ses lettres de noblesse à une musique longtemps remisée au rang de mizik a vié neg, et conjugue le gwoka avec des musiques venues d’Afrique ou du jazz, toujours à l’affut de formes musicales et de rencontres nouvelles, comme celles avec le saxophoniste David Murray et le pianiste Randy Weston, ou encore Salif Keita, Doudou N’diaye Rose ou Mory Kanté.

Un concert dans le cadre du GwokajazzFestival de Paris (27-29 septembre, New Morning), organisé par l’association Reali, avec les Amis de Guy Konket.

Avec :
Likibé Séjor, maître de cérémonie
Dédé Saint Prix, Gilbert Anastase, Dominique Coco, Jakline Etienne, Mariann Mathéus, René Geoffroy, Somnanbile, chant
Max Diakok, danse
Nèfta Poetry, voix
Jacques Schwart-Bart, saxophone
Patrick Pujol, Tony Cavanna, percussions
Franck Nicolas, trompette et chant
Klod Gros, Eric Vincenot, guitares
Patrick Nuissier, piano
et les maîtres tambours Armand Acheron, Michel Halley, Philippe Makaïa, Gérard Pomer

En accès libre sur présentation d’un titre d’accès au musée du quai Branly.
www.quaibranly.fr


Pierre Aimar
Mardi 10 Septembre 2013
Lu 317 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 31



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin