Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Golgota, création mondiale de Bartabas, Bonlieu Scène nationale, Annecy, du 8 au 23 octobre 2013

Bartabas, le cavalier, invite Andrés Marín, le danseur de flamenco, pour un « mano a mano » en clairs- obscurs. Rencontre entre l’épure de l’art équestre et les gestes essentiels d’une danse millénaire. Une danse autour des ténèbres pour deux hommes, quatre chevaux et quelques autres animaux, sur les accents de la musique polyphonique espagnole du XVIe siècle.


Golgota, création mondiale de Bartabas, Bonlieu Scène nationale, Annecy, du 8 au 23 octobre 2013
Avec le théâtre Zingaro, Bartabas a signé quelques-uns des spectacles les plus aboutis et les plus inventifs de l’art équestre. À côté de ces grandes productions, il conçoit et interprète lui-même des oeuvres plus intimes, plus personnelles dans lesquelles son art se montre à l’apogée de sa maîtrise. Dans Golgota, ce sont les questions de l’humanité, de l’animalité, du divin et de la croyance qui sont la toile de fond du spectacle. Les couleurs sombres sont empruntées aux toiles des maîtres du siècle d’or que l’on rencontre dans les crucifixions des églises andalouses ou dans les représentations mystiques du peintre Zurbarán. Cet univers rencontre naturellement la danse profonde et ample d’Andrés Marín, le plus talentueux des étoiles du flamenco contemporain, fils d’une lignée de danseurs gitans de Séville. Ensemble, ils sont réunis sur un même plateau. Le cavalier invite le danseur à partager son univers ténébreux et animal. Andrés Marín, maître de la scène, retient les gestes, concentre l’espace autour de lui pour le redéployer d’un geste sec et puissant, repoussant la gravité dans un espace inconnu. Il peut danser des doigts, des bras ou simplement de son immobilité et de son silence. Bartabas est un artiste centaure faisant corps avec l’animal. La maîtrise est ici parfaite, les gestes de l’homme et de l’animal sont également retenus ou déployés. Ils sont de même nature. Les chevaux semblent à peine effleurer le sol, la danse est silencieuse et belle à couper le souffle. Du grand spectacle ! Du grand art !

conception, scénographie et mise en scène Bartabas
musique Tomás Luis de Victoria
chant Christophe Baska
cornet Jean Tubéry
luth Marc Wolff
chevaux Horizonte, Le Tintoret, Soutine, Zurbarán
avec Bartabas, Andrés Marín

Bonlieu scène nationale
1 rue Jean Jaurès
74000 Annecy FRANCE
tel +33 4 50 33 44 00
www.bonlieu-annecy.com


Pierre Aimar
Lundi 9 Septembre 2013
Lu 252 fois


Commentaires articles

1.Posté par PERCEVAL JEROME le 06/10/2013 08:27
bonjour je recherches des places pour le spectacles du 15 octobre a Annecy
il m en faudrait 7 places et au minimum 2 places
mon tel 0674775166
merci d avance

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales