arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Giovanni Francesco Romanelli, peintre baroque, conférence et présentation le samedi 15 octobre 2011, au château de Grignan

Les collections du château de Grignan s’enrichissent d’une nouvelle peinture : une version autographe de la Sainte Cécile de Giovanni Francesco Romanelli. L’oeuvre sera exposée dans la "chambre de Madame" dont le décor récemment renouvelé correspond aux années de création de la peinture. L’occasion de redécouvrir ce grand artiste baroque ainsi que les prestigieuses commandes italiennes et françaises qui lui furent confiées.


Giovanni Francesco Romanelli, peintre baroque, conférence et présentation le samedi 15 octobre 2011, au château de Grignan
16H - conférence
Rome – Paris – Carpentras : Giovanni Francesco Romanelli ou la carrière itinérante d’un peintre baroque (1610-1662)
par Silvia Bruno, historienne de l’art, Florence
Giovanni Francesco Romanelli est l’un des prin-cipaux élèves du grand peintre baroque Pierre de Cortone (1596-1669). Appelé à Paris par le Cardinal de Mazarin et la Régente Anne d’Autriche, tous deux férus d’art italien, il peint les plafonds de la galerie du palais Mazarin (1645-1647) et de l’appartement d’été d’Anne d’Autriche au Louvre (1655-1657). On lui doit également les peintures peu connues du palais épiscopal de Carpentras. Moins célèbres que ces grands décors, Romanelli est l’auteur de retables et de tableaux religieux dont la Sainte Cécile prêtée au château de Grignan est un bel exemple.

17H30 (à l’issue de la conférence) : une oeuvre en scène
Une version inédite de la Sainte Cécile de Giovanni Francesco Romanelli
Le prêt d’une version autographe de la Sainte Cécile de Romanelli, conservée au musée du Capitole à Rome, est consenti au château de Grignan pour trois ans.
Sainte Cécile est la plus populaire des saintes romaines. Elle fut martyrisée en 230 pour avoir refusé de sacrifier aux dieux. Considérée comme la patronne des musiciens depuis la fin du XVe siècle, elle a suscité une iconographie abondante. Le tableau de Romanelli, peint à Rome vers 1637-1640, témoigne du véritable renouveau de son culte pendant la Contre-réforme catholique.

Château de Grignan
BP 21 – 26230 Grignan
Tél. 04 75 91 83 65
chateaux.ladrome.fr


Pierre Aimar
Lundi 3 Octobre 2011
Lu 965 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs