Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Financement - Rhône-Alpes : Rhône-Alpes déplore le désengagement de l’état

Comme chaque année depuis 2005, la Région a réuni à Vaulx-en-Velin, l’ensemble des acteurs du spectacle vivant en Rhône-Alpes pour faire un bilan de sa politique. 300 acteurs culturels ont participé à cette rencontre.


L'Etat bling-bling jette la culture au panier

Il s’agit de présenter l’implication de la collectivité en faveur du spectacle vivant, en fonction des territoires, disciplines ou champs d’action. En 2007, la Région a alloué 750 000 € supplémentaires au spectacle vivant. L’enveloppe représente aujourd’hui 20 M€, soit 60% du budget de fonctionnement de la culture. Cet effort financier a particulièrement profité aux lieux et aux équipes artistiques, plus et mieux accompagnés (176 compagnies aidées, 95 lieux, 40 projets soutenus dans le cadre du volet international du FIACRE - Fonds d’innovation artistique et culturel en Rhône-Alpes).
Le 6 février dernier, un Contrat d’objectif Emploi-Formation avait été signé entre la Région, l’État et les partenaires sociaux, en faveur de la formation professionnelle et de la qualité de l’emploi dans le spectacle vivant et l’audiovisuel.
La Région a également permis la concrétisation de nombreux projets en 2007 comme l’ouverture du Fil à Saint-Étienne, le déménagement de Cavajazz à Viviers, les travaux de la Maison des arts du clown et du cirque à Bourg-Saint-Andéol, l’ouverture de la Gare à Coulisses à Crest, la construction du centre chorégraphique de hip hop à Bron… Elle est partie prenante des principaux événements culturels de 2007 et 2008, comme l’accueil d’Ariane Mnouchkine à Saint-Étienne, l’accompagnement des compagnies de théâtre et de danse à Avignon ou la Folle Tournée…
Najat Vallaud-Belkacem, conseil-
lère régionale déléguée à la Culture, a rappelé à cette occasion que «le spectacle vivant est et restera le premier budget de cette délégation » et que « les efforts en direction du théâtre, de la danse, de la musique, des arts du cirque et des arts de la rue seront poursuivis en 2008». Elle a néanmoins insisté sur les contraintes budgétaires consécutives au financement de la décentralisation, qui ne permettront pas à la Région Rhône-Alpes de suppléer le désengagement culturel de l’Etat.
Jérôme Bouët, Directeur régional des affaires culturelles de Rhône-Alpes, invité à s’exprimer au nom du Ministère de la Culture, a en effet annoncé lors de cette réunion une réduction de dotation affectée au spectacle vivant, avec l’intention de protéger les compagnies et les ensembles.
60 ans après les débuts de la décentralisation dramatique, les acteurs culturels présents ont regretté le peu de considération du Gouvernement à l’égard de la culture en région, et insisté sur le fait qu’une baisse des crédits alloués aux institutions affecterait l’ensemble des professionnels du spectacle vivant, au premier rang desquels les artistes.

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Dimanche 20 Janvier 2008
Lu 1302 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales