Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Fête de la Sainte-Barbe aux Invalides les 7 et 8 décembre 2013 à partir de 14h30

Chaque année, le musée de l’Armée organise un événement unique autour de la patronne des artilleurs avec une présentation de manœuvres de canons, de l’Empire à aujourd’hui, dans la cour d’honneur des Invalides.


Présentation du canon Gribeauval hippomobile dans la cour d’honneur des Invalides © DR
Présentation du canon Gribeauval hippomobile dans la cour d’honneur des Invalides © DR
Avec le concours de l’Ecole d’Artillerie de Draguignan, l’édition 2013 mettra en avant l’artillerie déployée dans les opérations lointaines et particulièrement en Indochine, en écho à l’exposition Indochine. Des territoires et des hommes, 1856-1956 actuellement présentée au musée.

A la rencontre des artilleurs en campagne lointaine
Spectacle vivant unique en son genre, la fête de la Sainte-Barbe aux Invalides présente des soldats en uniforme d’époque manœuvrant des canons tractés par des chevaux au son de la fanfare de l’Ecole d’Artillerie de Draguignan. Plusieurs époques seront évoquées à travers différentes démonstrations et présentations d’artillerie, offrant aux spectateurs, petits et grands, une occasion unique de découvrir l’évolution des techniques de l’artillerie depuis l’Empire, du canon Gribeauval au CAESAR (CAmion Equipé d’un Système d’ARtillerie).

Entre 14h30et 17h00, le public pourra assister à la présentation de3 tableaux de manœuvres d’artillerie : l’artillerie napoléonienne ; évocation de l’artillerie en Indochine ; l’artillerie contemporaine

Sainte Barbe

En l’an 235, Barbe, une belle et noble jeune fille de Nicomédie en Turquie, aurait été enfermée dans une tour par son père, Dioscore, pour la soustraire aux sollicitations du monde. De retour d’un voyage, il apprend qu’elle s’est convertie au catholicisme et la livre au Gouverneur. Ce dernier la fait supplicier et décapiter par son propre père, qui fut aussitôt frappé par la foudre et réduit en cendres. Au fil des âges, la tour finit par se confondre avec une poudrière, et Barbe, devenue Sainte, fut élue patronne des artificiers, des armuriers, des artilleurs, des mineurs et des sapeurs-pompiers. Elle est invoquée pour conjurer le tonnerre et les éclairs, ainsi que pour les accidents liés à l’explosion de la poudre à canon. Elle est fêtée chaque année le 4 décembre.

Conditions d’accès de la manifestation et du musée

Cour d’honneur de l’Hôtel des Invalides, 129 rue de Grenelle, Paris 7e
Accès libre et gratuit pour tous. Manifestation de 14h30 à 17h

Visite du musée de l’Armée et de l’exposition Indochine. Des territoires et des hommes, 1856-1956
Accès payant. Ouverture de 10h à 17h.
www.musee-armee.fr/ExpoIndochine


Afficher Musée de l'Armée sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Vendredi 15 Novembre 2013
Lu 174 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales