Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Fête de l’Avent à Escragnolles le dimanche 27 novembre 2016

Le Pays de Grasse donne rendez-vous le dimanche 27 novembre à Escragnolles pour célébrer l’entrée dans la période des fêtes de fin d’année


Le Piano des minots
Le Piano des minots
De nombreuses surprises : « L’oiseau griffon » un conte initiatique ; un mystérieux avion sorti tout droit des méandres du temps ; un piano ambulant ainsi que deux chorales entonnant chacune à leur tour des chants traditionnels.
Les enfants auront l’occasion de se réchauffer autour d’ateliers créatifs qui leur permettront de préparer activement la décoration du sapin et des cartes de vœux.
Le Père hiver fera rêver petits et grands en racontant ses histoires merveilleuses. À la tombée du jour, un calendrier de l’Avent géant ouvrira ses fenêtres sur les façades des maisons du village.

Enfin, le marché d’artisanat d’art et de produits locaux permettra de préparer des cadeaux de Noël authentiques et originaux. Comme chaque année, le rêve et la magie de l’hiver seront au rendez-vous de la « fête de l’Avent ».

Programme

10h00 : Ouverture du marché des artisans d’art, producteurs et commerçants locaux organisé par l’Association des Artistes des Monts d’Azur.
11h30 : Chorale « Au chœur d’Escragnolles » dans l’église.
12h00 : Apéritif d’honneur offert par la Mairie, Place de la mairie.
15h00 : « L’oiseau griffon », une histoire contée par Jeannie Lefèbvre dans l’église.
16h00 : Chorale « Damoun Davau » dans l’église.
17h00 : Ouverture du Calendrier de l’Avent géant. A chaque fenêtre, un cadeau offert à un enfant ! Inscription au tirage au sort - Stand ateliers créatifs.

Tout au long de la journée
Dès 10h, l’avion de « l’aRéopostale » sillonnera le village avec un spectacle de rue interactif. Venez rédiger votre courrier au Père Noël !
Voël Martin, donnera un récital à travers les rues du village sur son piano mobile et invitera les musiciens de passage à jouer à leur tour.
Les enfants pourront s’en donner à cœur joie en faisant leurs gammes sur les « Pianos des minots » mis à disposition. Oreilles sensibles s’abstenir ! Ils seront aussi ravis de retrouver le Père Hiver et ses contes merveilleux.
Des ateliers ouverts à tous seront proposés de 10h à 17h.
Une occasion de s'initier au Raku (poterie japonaise) avec Anne-Marie Jaboulet ou de créer des décorations de Noël et cartes de vœux sur les stands de nos ateliers créatifs.
Entre deux activités, mille saveurs de l’hiver à déguster dans le village !

Jeannie Lefebvre - « L’Oiseau Griffon ou plus exactement Le triomphe d’un cœur pur»

Quand Jeannot le bêta a apporté la pomme qui a enfin guéri la princesse si malade, comme le roi était heureux qu’elle revienne à la vie ! Mais si vous croyez, alors qu’il l’avait promis, qu’il va donner sa fille en mariage à un Jeannot le bêta, vous vous trompez. Il lui demandera d’accomplir trois épreuves, dont la dernière, la plus redoutable : rapporter une plume de la queue de l’oiseau griffon.
Cela fera-t-il peur à notre si amoureux, si gentil, mais pas si naïf Jeannot le bêta ?

Tous les ingrédients nécessaires à un conte merveilleux sont ici réunis : une princesse sauvée grâce à un cœur pur, plusieurs personnages étranges, un château de roi, des bois, une rivière, un long voyage aux rencontres surprenantes… pour finalement assister à la victoire de la candeur, de la bonté et de l’amour. C’est un conte des frères Grimm.

Jeannie Lefebvre est une rêveuse qui se sert de tout ce qui passe entre ses yeux, ses doigts ou ses oreilles pour conter.
Des études et une formation de comédienne puis de marionnettiste en poche, un travail au théâtre sur scène, devant, à côté ou bien derrière la scène, elle se joue de toutes les ficelles du métier. Ajoutons encore le travail de mère de famille, l’amour des arts, les rencontres avec les belles personnes qui remplissent le cœur et l’âme, le monde du conte à la croisée des chemins sur lesquels elle rencontre Sylvie Vieville et Michel Hindenoch.
Jeannie conte « parce qu’elle aime ça ! » ce qui est déjà bien une raison suffisante. Elle aime partager des paroles dites et redites à travers les contes. Ces mots peu à peu se transforment jusqu’à devenir ses propres souvenirs. Avec ce qu’elle est, elle apporte à qui veut bien écouter et rêver, une histoire éphémère qui a traversé le temps. Ce faisant, elle dit un conte et il continue à vivre. Quelle belle vie !

Lieu : église - Place de la Mairie
Horaire : à 15h00
Public : familial dès 7 ans
Durée : 50 minutes

Le Brame de l’escargot - « l’Aréopostale »

Après avoir décollé dans les années 20 de Buenos Aires, puis disparu dans la Cordillère des Andes aux commandes de son rutilant biplan, le capitaine Clément Adhère, pilote de la mythique aRéopostale ressurgit soudainement du passé en rase motte, en rase mots et en musique au beau milieu des badauds.
Pour les fêtes de fin d’année, il est de retour accompagné par son fidèle mécanicien Manolo. Ils ont eu le grand privilège d’être spécialement mandatés par le Père Noël en personne pour s’occuper du courrier des fêtes ! Ils feront la relève des missives des grands et des petits. Vous n’avez pas encore écrit au Père Noël ou tout simplement à quelqu’un(e)que vous aimez ? Une rupture à réussir ? Une pensée secrète à dévoiler ? Une colère étouffée ? Une recette du bonheur ?
Il vous suffit de savoir écrire, de laisser parler votre imagination et courir votre crayon sur un bout de papier.
A l’issue de ses déambulations, comme au cours de celles-ci dans la lignée des crieurs de rue d’antan et du haut de son biplan, le capitaine Clément Adhère donne une restitution des messages les plus truculents et les plus charmants qu’il aura collectés dans sa boîte Air mail. Vous serez tous conviés à sa fameuse Criée Publique, pour le meilleur et pour le sourire.

La Compagnie « Le brame de l’escargot » propose des créations sans frontière et invite le public à s’ouvrir à la force tranquille du sourire et de la poésie par le pouvoir onirique de l’imagination, celui de la musique et de l’absurde.

Jérôme Ogier est directeur artistique, auteur, compositeur et musicien. Depuis 1987, il alterne entre café théâtre, concert, spectacle en appartement en passant par la scène nationale. Sa sensibilité, son parcours de vie et sacuriosité artistique le mènent naturellement vers le travail du clown. Il rencontre de grands maîtres, notamment Jango Edwards qui l’encourage à monter sa propre structure en 2005, la Compagnie de « Le brame de l’escargot».

Pierre Luquet débute l’apprentissage du piano à 4 ans et enchaine avec celui de l’accordéon à 8 ans. Egalement chanteur et compositeur, il monte en 2003 son premier groupe : « Les Becs Bien Zen ». C’est à ce moment qu’il s’associe à Jérôme Ogier. Ensemble ils donnent environ 500 concerts sur une période de 10 ans. Passionné de musiques de l’est, il s’associe à Stabilof Paddock avec qui il part en tournée au Brésil, en Australie, en Hongrie, Espagne, Belgique et Autriche. Il collabore aux « Sentiers Tsiganes », du cirque équestre Zalzaros et participe également à des représentations théâtrales avec le théâtre du fil. Fraîchement recruté comme « mécano-accordéoniste » à l’aRéopostale, il intègre la compagnie « Le brame de l’escargot » en 2016.

Lieu : rues du village
Horaire : de 10h00 à 17h00
Public : familial dès 3 ans

La volière aux pianos - « La ballade du piano » et « Le piano des minots »

« La ballade du piano »
Un étrange piano déambule dans la ville, la garrigue ou la montagne. Il roule pour découvrir le monde et propose aux passants un instant de poésie. Échappé de la salle de concert, il se pose dans la clairière, sur la place du village ou dans un jardin public et offre ses touches à qui veut les caresser. La rencontre se fait, la musique s’élève sous les mains des pianistes de passage, fait danser les amoureux, sourire les gens tristes, distille les notes au gré de ses pérégrinations. Le piano voyageur continue son périple, poussé par l’énergie des visiteurs pour un récital en toute liberté. La ballade du piano est une création de Voel MARTIN.

« Le piano des minots »
De vrais mini pianos ouverts sont mis à disposition des enfants pour être peints, frappés, sonnés et même joués. Un piano à queue sur roues à ras du sol rejoint la famille et c’est tout un orchestre qui se met à tintinnabuler. L’expérience sonore est inouïe. L’énergie des enfants à découvrir ces instruments est sans limite. Cette installation participative et sonore est à placer loin des oreilles sensibles !

Voel MARTIN est un artiste musicien obsédé par les pianos. Il fut retrouvé bébé dans un piano à queue dérivant sur le Rhône (mais chut !). Depuis, il n’aura de cesse de faire voyager et vivre à ces mastodontes de salons des aventures humaines et sensitives.
Il recueille les pianos délaissés, les oubliés des greniers pour leur donner une nouvelle vie. Il les équipe pour les déplacer en toute liberté, les affuble de flotteurs pour nager, les imperméabilise pour jouer au fond des lacs ou le ssuspend dans les arbres, persuadé qu’ils y sont nés. Avec un savoir-faire chirurgical, il leur ajoute des fioles et des tubes pour qu’ils deviennent piano-cocktails et il invite les passants à partager l’ivresse de leur musique. Ses pianos promeneurs accueillent les mains des pianistes du monde pour d’incroyables rencontres musicales.

Lieu : rues du village
Horaire : de 10h00 à 17h00
Public : familial dès 3 ans

Gilles Charles - « Le Père Hiver »

Depuis la première « fête de l’Avent », Gilles CHARLES revêt pour l’occasion le traditionnel costume du Père Hiver. Jusqu’à la tombée de la nuit, c’est en magicien des rues qu’il arpente le village. Il est le conteur préféré des enfants du Haut Pays, qui sont heureux de le retrouver pour écouter ses histoires merveilleuses. Elles leur permettent d’entrer dans la période la plus froide mais aussi la plus magique de l’année : l’Hiver.

Lieu : rues du village
Horaire : de 10h à 18h
Public : familial dès 3 ans

Anne-Marie Jaboulet - Atelier Raku

À l’occasion de la «fête de l’Avent», Anne-Marie Jaboulet anime un atelier raku. Cette technique consiste à plonger les sculptures, tout juste sorties du four et encore brûlantes, dans un bac garni de sciure. Les craquelures se remplissent alors de cendre noire, ce qui donne l’aspect particulier du raku.

Anne-Marie Jaboulet-Pfimlin est santonnière et céramiste à Coursegoules, dans les Alpes-Maritimes.
Elle a créé son atelier en 1983 dans la Drôme avec des premiers personnages classiques tels que des Santons habillés de la crèche et de la Pastorale. Elle s’est ensuite installée en 1992 à Coursegoules non loin de Vence et de Saint Paul de Vence. Diplômée de l’École des Beaux-arts Céramiques de Vallauris en 2009 et 2010, elle applique la technique ancestrale du raku (technique japonaise qui est essentiellement liée à la fabrication de bols pour la cérémonie du thé) sur les personnages provençaux.

Lieu : espace réservé aux ateliers.
Horaire : de 10h00 à 17h00 (s'inscrire le jour même)
Public : dès 5 ans
Durée : 1h

Pratique

Infos : 04 93 60 42 30 - culture@paysdegrasse.fr



Pierre Aimar
Lundi 21 Novembre 2016
Lu 131 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 61



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine