Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Festival d'été des Sérénades en Baronnies (Drôme): maintenu mais adapté aux circonstances du 19 au 26 juillet 2020

Au vu des dernières mesures gouvernementales et en accord avec le Maire de Buis Les Baronnies, les Sérénades en Baronnies organisent le Festival d’été 2020 avec trois concerts au lieu de cinq initialement prévus. Deux concerts n’auront pas lieu car joués par des groupes trop important pour se réunir.


Aurélie Jarjaye, Soprano © DR
Aurélie Jarjaye, Soprano © DR
Le Festival se déroulera du 19 au 26 juillet 2020, les concerts se tiendront en extérieur au Théâtre de Verdure de la salle des fêtes La Palun.
Nous proposerons également des concerts « hors les murs » sur la Place des Arcades et dans d’autres lieux emblématiques de Buis Les Baronnies en accès libre.


Le festival débutera le dimanche 19 juillet 2020 à 21 heures par une grande soirée lyrique :
« De Paris à Vienne » avec la soprano bien connue des buxois, Aurélie Jarjaye aux côtés du baryton autrichien Michael Havlicek, accompagnés au piano par Eric Cerantola dans un programme varié d’airs d’opéra et d’opérette chaleureux et enthousiastes, un concert mis en scène et créé pour les Sérénades en Baronnies.

Le jeudi 23 juillet 2020 à 21 heures le théâtre de verdure de la Palun résonnera au son du quatuor de cuivre Evolutiv Brass Gilles Mercier – trompette, Nicolas Vallade - trombone, Anthony Caillet - euphonium et François Thuillier – tuba dans un programme festif où seront joués les Sérénades de Dvorjak, les danses roumaines de Bartok, mais aussi Mozart, Poulenc, Bach...

Le dimanche 26 juillet 2020 à 21 heures, nous conclurons le festival par une soirée romantique avec deux artistes de très grande renommée, Alexandre Gasparov au piano, et Xavier Phillips au violoncelle pour un programme autour des œuvres de Robert Schumann (Fantasiestücke op. 73 et 5 pièces op.102) et Johannes Brahms (5 lieder arrangés pour violoncelle et la 1ère sonate op.38).

Après le festival, le dimanche 23 août 2020 à 21 heures au théâtre de verdure La Palun, l’été se poursuivra avec le traditionnel concert en partenariat avec l’académie « Tutti en Baronnies », le Trio d’Argent avec François Daudin-Clavaud, Xavier Saint-Bonnet et Michel Boizot, et la participation exceptionnelle de Patrick Gallois à la flûte.

Le dimanche 6 septembre 2020 à 10 heures place des Arcades à Buis Les Baronnies, tous les passionnés de musique, amateurs comme professionnels, se retrouveront autour d’un grand piano Steinway, mis à notre disposition par Bruno Vincent de Piano Pulsion, pour 10h de musique ininterrompue. La journée se conclura par un concert surprise à 18h, journée entièrement gratuite.

Nous espérons encore, mais sous réserve, accueillir pour la troisième année consécutive le Quatuor Bridge de Londres, le dimanche 13 septembre 2020 à 17 heures à l'église de Sainte Jalle.

Enfin nous espérons concrétiser le projet de concert au Collège Henri Barbusse de Buis Les Baronnies, comme par le passé.

Serons programmés des concerts jusqu’à la fin de l’année 2020, conformément aux règles sanitaires en vigueur à chaque moment.

Informations pratiques

Office de tourisme Buis les Baronnies – 04 75 28 04 59
Via le site: serenadesenbaronnies.fr
Maison des Arcades: les mercredis et samedis de 10h à 12h
Sur place à partir de 20h30


Pierre Aimar
Lundi 15 Juin 2020
Lu 141 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 96



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020