arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Festival Valloire Baroque 2023. Du 22 au 28 juillet 2023

Paris 1752, fièvre au Palais Royal. 1752, Paris s’éveille. Depuis la mort de Louis XIV, Paris bruisse d’un renouveau des pensées, des sciences et des Lumières alors qu’éclate la Querelle des Bouffons.


Festival Valloire Baroque 2023. Du 22 au 28 juillet 2023
L’orchestre de l’Opéra Royal de Versailles sous la direction de Stefan Plewniak nous présentera le prétexte de la querelle : ce simple petit opéra nommé La serva padrona de l’italien Pergolèse qui, en 1752 détonna si fort avec la Tragédie lyrique française, certains prenant parti du côté du Roi, d’autres du côté de Marie-Antoinette. Ce n’est pas ici l’Italie contre la France qui est en jeu ; les merveilleuses Méditations pour le Carême de Marc-Antoine Charpentier par l’Ensemble Les Surprises sous la direction de Louis-Noël Bestion de Camboulas ou ces Concerti di Parigi de Vivaldi encore par l’orchestre de Stefan Plewniak en illustrent la fructueuse rencontre. En revanche cette Querelle est la demande, surgie à Paris, d’une musique plus « naturelle » s’éloignant des dogmes versaillais qui se cristallisaient alors dans la « tragédie lyrique ».

C’est donc à partir de cette période que se construisit le nouvel opéra français si célèbre au XIXème siècle et ce, grâce à Gluck venu lui aussi à Paris pour promouvoir la « grande ligne ». C’est la haute-contre Reinoud Van Mechelen avec l’ensemble a nocte temporis au complet qui viendront nous faire entendre les nouveaux opéras qui font le grand réveil parisien.

C’était un devoir en effet pour les compositeurs d’aller à Paris comme le firent aussi Mozart ou Haydn, ce dont témoigne l’Ensemble les Folies Françoises avec Patrick Cohen-Akenine et Béatrice Martin qui nous feront aussi connaître le « Mozart noir », le Chevalier de Saint-George, Franc-maçon de son état. Tant de nouveaux lieux parisiens dans cette deuxième partie du 18ème siècle portent des nouvelles musiques, comme par exemple l’avènement du quatuor à cordes, que nous entendrons avec Aude Lestienne et l’Ensemble La Française, mais aussi le nouvel instrument que l’on appelle pianoforte que Pierre Bouyer et Nicole Tamestit mettront en lumière. Notre semaine finira en fête avec des concertos de violon et ouvertures d’opéra de tous les grands compositeurs joués à Paris comme Rameau, Mondonville, Haydn, Leclair, et ce, à l’Académie Royale de Musique ou au Concert Spirituel. Et ce sera l’ensemble Les Nouveaux Caractères sous la direction de Sébastien d’Hérin qui officiera devant nous.

Pendant ce temps, à Saint-Michel-de-Maurienne, l’ensemble La Bellezza de Solène Riot attirera un nouveau public par une musique accompagnée de poèmes « slammés ».
Gaël de Kerret, directeur artistique

Programme

Samedi 22 juillet, 21h - Église
Les Surprises, direction Louis-Noël Bestion de Camboulas
Les Méditations pour le Carême de M.-A. Charpentier

Dimanche 23 juillet, 17h - Salle Gabriel Julliard
Slamouraï et l’ensemble La Bellezza, direction Solène Riot
Hermès et Éole, musique baroque et slam

Dimanche 23 juillet, 21h – Église
Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles, direction Stefan Plewniak
L’Italie reine du monde musical !
Précédé d’un libre-cours à Stefan Plewniak à 18h30

Lundi 24 juillet, 15h - St-Michel-de-Maurienne
Slamouraï et l’ensemble La Bellezza, direction Solène Riot
Hermès et Éole, musique baroque et slam

Lundi 24 juillet, 21h - Église
a nocte temporis, direction Reinoud Van Mechelen
Joseph Legros, haute-contre de Gluck

Mardi 25 juillet, 11h et 17h - Promenade musicale
Les Folies Françoises
Mozart et le chevalier de Saint-George à Paris
Libre-cours à Gaël de Kerret à 14h30

Mercredi 26 juillet, 21h – Église
La Française, direction Aude Lestienne
Quatuors parisiens de Telemann et Guillemain au Concert spirituel

Jeudi 27 juillet, 21h - Église
La Compagnie du pianoforte
Un salon musical à Paris à l’époque de Mozart

Vendredi 28 juillet, 21h - Église
Les Nouveaux Caractères, direction Sébastien d’Hérin
Fragments, Paris 1750
Précédé d’un libre-cours à Sébastien d’Hérin à 17h30

La Traverse (le Off)

Mercredi 26 juillet, 17h Chapiteau
Chœur kilométrique
Action « Chemins de velours » des Comités d'Action Culturelle de Maurienne

Jeudi 27 juillet, 17h – Église
Valloire enchanté (sing-along)
Femmes compositrices dir.Marie-Claude Hoyrup - Requiem de Fauré, dir. Adam Vidovic

Info+

Tarifs
• Concerts (hors tarifs réduits) de 10 € à 34 € - prix à l’unité.
• Forfaits (Promenade musicale, Tout le Festival) de 40 € à 186 €
• Tarif Réduit (selon les spectacles) : Moins de 18 ans, Étudiants
• Gratuit : Chœur kilométrique, Valloire Enchanté, dans la limite des places disponibles
• Entrée gratuite aux libre-cours, dans la limite des places disponibles

Billetterie
Ouverture de la billetterie : 14 avril 2023

Réservations (recommandées)
www.festivalvalloirebaroque.com/reserver/
ou
Office du Tourisme de Valloire +33 (0)4 79 59 03 96

info@valloire.net

Détails des tarifs sur : www.festivalvalloirebaroque.com/tarifs-2023/

Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 30 Mars 2023 à 19:49 | Lu 266 fois

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements