arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Exposition temporaire : Faune, fais-moi peur ! de l'Antiquité à Picasso

S’ouvrant sur le monumental Faune de Paul Dardé, l’exposition Faune, fais-moi peur ! fait dialoguer des œuvres d’époques en évoquant les multiples facettes de cet être mystérieux : hybride, espiègle, érotique... Une exposition reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture.


Exposition temporaire : Faune, fais-moi peur ! de l'Antiquité à Picasso
Le grand Faune de Paul Dardé, sculpture monumentale de 4 mètres de haut, accueille le visiteur dès l’entrée du nouveau Musée de Lodève. En écho à cette œuvre emblématique, le musée consacre son exposition de réouverture au thème du faune qui fascine les artistes depuis l’antiquité.
Entre mythes et représentations, l’exposition Faune fais-moi peur ! fait dialoguer des œuvres d’époques et techniques différentes et évoque les multiples facettes de cet être mystérieux : hybride, espiègle, érotique...
Riche de 170 œuvres du Ve siècle avant J.-C. au XXe siècle – peintures, sculptures, dessins et céramiques –, l’exposition est rythmée par les représentations facétieuses, tendres ou enfantines du faune que réalise Picasso, à partir de son séjour à Antibes en 1946.
L’exposition Faune, fais moi peur ! s’inscrit dans le réseau Picasso Méditerranée 2017-2019 et a été reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture.


Musée de Lodève
Mardi 10 Avril 2018
Lu 150 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 224



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.