Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Exposition Olafur Eliasson, Dans la vie réelle. Guggenheim Bilbao Museoa, du 14 février au 21 juin de 2020

Le Musée Guggenheim Bilbao présente Olafur Eliasson : dans la vie réelle, un parcours sur la carrière d’Olafur Eliasson (né en 1967), artiste qui compte parmi les plus influents de notre époque. À travers une trentaine d’œuvres créées entre 1990 et 2020 -sculptures, photographies, peintures et installations-, l’exposition met en lumière la façon dont nous percevons notre environnement et évoluons en son sein, provoquant notre réflexion sur des questions d’une actualité brûlante.


Olafur Eliasson Ton ombre incertaine (couleur) [Your uncertain shadow (colour)], 2010 © DR
Olafur Eliasson Ton ombre incertaine (couleur) [Your uncertain shadow (colour)], 2010 © DR
L’art d’Eliasson découle de son intérêt pour la perception, le mouvement, l’expérience sensorielle et les sentiments d’individualité. Au cœur du travail artistique d’Eliasson réside une préoccupation centrale pour la nature, liée à son expérience de l’Islande ; à son exploration de la géométrie ; et à ses recherches constantes sur la façon dont nous percevons, nous ressentons et nous modelons le monde qui nous entoure. La pratique d’Eliasson va au-delà de la simple création d’œuvres d’art et d’expositions pour
s’étendre aux interventions dans l’espace public et aux projets architecturaux.

L’atelier d’Eliasson, à Berlin, réunit une équipe plurielle d’ artisans mais aussi d’architectes, de chercheurs, de cuisiniers, d’historiens de l’art et de techniciens de diverses spécialités. Il s’agit d’un lieu propice, non seulement à la création artistique, mais aussi aux rencontres et au dialogue entre professionnels de la culture, responsables politiques et scientifiques. Convaincu que l’art peut exercer une influence considérable sur le monde en dehors des musées, Eliasson a créé des lampes solaires pour les communautés sans accès au réseau électrique. Il a également conçu des ateliers artistiques pour demandeurs d’asile et réfugiés, ainsi que des installations pour sensibiliser la population au changement climatique. En septembre 2019, il a été nommé Ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Comme le résume l’artiste, « L’art n’est pas l’objet, mais ce que l’objet fait au monde ».

À l’extérieur du Musée, une cascade de plus de onze mètres de haut, réalisée avec un échafaudage et une batterie de pompes, déverse ses eaux dans le bassin situé derrière le Musée en reproduisant l’aspect et le bruit d’une cascade naturelle. Cette œuvre met en lumière les relations fusionnelles entre nature et technologie dans le travail d’Eliasson qui, en laissant voir le mécanisme sous-jacent, attire l’attention des visiteurs sur cette « nature construite » dans un environnement urbain. Cette pièce s’inscrit dans la continuation de la série Cascade (Waterfall), présentée antérieurement à Sidney (1998), New York (2008), São Paulo (2011) et Versailles (2016).

Informations pratiques

Guggenheim Bilbao Museoa
Abandoibarra Etorb., 2,
48009 Bilbo, Bizkaia, Espagne



Pierre Aimar
Lundi 20 Janvier 2020
Lu 212 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 233



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page

Coup d'œil sur une page