Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Exposition « La Porte des rêves, un regard symboliste », avril à juillet 2018 à la Propriété Caillebotte à Yerres

Du 7 avril au 29 juillet 2018, la Ferme Ornée et l’Orangerie du parc de la propriété Caillebotte ouvrent "La Porte des rêves" et accueillent une réunion exceptionnelle d’environ 160 œuvres symbolistes (peintures, sculptures, dessins, pastels, lithographies, cires, émaux), essentiellement issues d’une collection privée française.


Alphonse Osbert (1857-1939), Le Mystère de la nuit, 1897, Collection privée © Thomas Hennocque
Alphonse Osbert (1857-1939), Le Mystère de la nuit, 1897, Collection privée © Thomas Hennocque

Cet ensemble réuni avec patience et ténacité, dans un souci constant de qualité, s’attache à rassembler des œuvres qui ont marqué la fin de siècle et dont la plupart furent exposées à l’époque de leur création même et à jouer un rôle de pionnier dans la reconnaissance et l’étude du symbolisme.
Cette collection a voyagé dans onze pays et dix-sept musées3 . Elle n’a pas été montrée en France depuis 2000. En constante évolution, le nombre d’œuvres a considérablement augmenté depuis sa création à Bruxelles en 1999. Si certaines de ces œuvres ont figuré dans des expositions récentes, d’autres seront en revanche exposées pour la première fois.
A l’exemple de Gustave Caillebotte, peintre qui avait le goût des œuvres et avait réuni un ensemble d’une grande cohérence, la vocation de la Propriété Caillebotte est aujourd’hui d’accueillir d’autres collections et d’autres collectionneurs. « La Porte des rêves » prend ainsi tout son sens en ces lieux. Après l’impressionnisme, la Propriété Caillebotte s’ouvre à d’autres formes d’expressions pour faire découvrir au plus grand nombre l’art de la seconde moitié du XIXe siècle dans toute sa diversité.

L’exposition s’inscrit dans une tendance et un intérêt croissants pour cette période4. Elle invite à découvrir les œuvres d’une cinquantaine d’artistes, peintres français ou artistes nés à l’étranger, qui vivaient et travaillaient en France entre 1890 et 1914, et appartenant à deux générations du symbolisme français et européen. Les artistes symbolistes n’ont jamais formé de mouvement, sont profondément individualistes et de sensibilités très variée. Ils possèdent cependant un même état d’esprit et une manière commune de penser. Cette diversité des expressions, tant thématique que plastique, se retrouve tout au long de l’exposition dont le parcours permet de découvrir les thèmes qui les rassemblent dans leur quête de sens et d’idéal.

Le Printemps de Romaine Brooks introduit l’exposition. Le tableau guide et accompagne le visiteur ; il invite à l’évasion et à laisser, pour un instant, le monde moderne derrière soi et à découvrir les œuvres de ces artistes qui donnent la priorité à l’imaginaire et au rêve.

Pratique

Centre d’art et d’exposition Ferme Ornée et Orangerie
du mardi au dimanche de 14h à 18h30

Maison Caillebotte
24 mars - 5 novembre : mardi au dimanche et jours fériés
de 14h à 18h30
6 novembre - 24 mars : samedi, dimanche et jours fériés
de 14h à 18h30

Parc Caillebotte
Ouvert tous les jours, horaires en fonction des saisons
octobre - mars de 9h à 18h30
avril - mai de 9h à 20h30
juin - juillet de 9h à 21h
août - septembre de 9h à 20h


Pierre Aimar
Jeudi 4 Janvier 2018
Lu 763 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 207



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine