Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Eric Woerth, ridiculisé samedi soir dans l'émission Salut les terriens sur Canal Plus

Eric Woerth, Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État, n'a su qu'afficher le contentement de soi face aux questions de Thierry Ardison. Navrant pour un ministre en exercice d'être à ce point dépourvu d'argument.


La parité franc/euro en 2010 : 13, 15, 20 francs pour 1 euro ?

Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État, voilà un titre bien long et complexe à porter par un homme qui visiblement n'est pas à la hauteur de sa charge. Tout va mal, les prix réels - ceux auxquels sont confrontés les gens de la rue - flambent depuis l'instauration de l'euro, les cultivateurs voient leurs revenus amputés de 34 % en 2009 (chiffres officiels du gouvernement de M. Sarkozy), rien ne bouge, seules de continuelles déclarations font office de programme ["Je vais faire voter une loi" ; "J'ai décidé" ; "Les paradis fiscaux c'est fini" ; "En 2013, tout ira bien" ; "Les usines ne seront pas délocalisées" ; "Je m'occupe personnellement du problème"]. A cela, Eric Woerth répond par un méprisant "Vous en faites une attaque personnelle du chef de l'Etat".
Mais il ne répond pas sur l'augmentation du coût réel de la vie. Le prix du café ? Pfftt, des préoccupations de petites gens. "Nous avons l'euro et heureusement que nous l'avons", précise le ministre sans se rendre compte du ridicule de cette affirmation.
En effet, heureusement que le gouvernement de M. Sarkozy peut se cacher derrière l'euro car si à l'origine la parité à été fixée à 6,55957 francs pour un euro, il serait intéressant, après les années Sarkozy (Ministre de l'Intérieur, Ministre des Finances, Ministre de l'Intérieur, Président de la République) d'établir la parité franc/euro. 13, 15, 20 francs pour 1 euro ?.
Allez savoir ... Mais il est tellement ridicule de penser et de parler en francs.
Pierre Aimar


pierre aimar
Dimanche 21 Février 2010
Lu 1401 fois


Commentaires articles

1.Posté par jjw1 le 22/02/2010 16:53
Thierry Ardison, un people qui veut se payer un ministre....

En france, malheureusement, les médias ont le pouvoir....
le pouvoir de dire de contre-vérités sans jamais se sentir obligé de les rectifier
le pouvoir de faire l'opinion et de dire ensuite voilà l'opinion
le pouvoir d'organiser des débats tronqués par avance
le pouvoir de nous faire tomber le ciel sur la tête tous les jours.... (le pays à la plus forte consommation d'anxiolytiques)
La République bananière, c'est les médias français qui n'ont aucun sens de leur responsabilité qui mélangent les faits et les opinions

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales