Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Desdémone, entre désir et désespoir. Exposition-dossier, du 26 mars au 26 juillet 2015 à l'Institut du Monde Arabe, Paris


Ce tableau d’Eugène Delacroix est la source de réflexion de cette exposition, il symbolise autant sa fascination pour un Orient visité que pour une Italie fantasmée. La scène du drame se déroule dans une Venise, nimbée des couleurs de Titien où évoluent l’amour, le drame et le crime passionnel. « Desdémone, entre désir et désespoir », présentée au musée de l’Institut du monde arabe, est une exposition qui convoque et fait dialoguer la littérature, la musique et les arts plastiques autour de cette tragédie...

L’exposition fait dialoguer des œuvres des XIXe et XXe siècles avec des invitations faites à des artistes contemporains : Paul Cézanne, Théodore Chassériau, Léon Cogniet, Eugène Delacroix, Jean Hélion, Georges Lacombe, Gustave Moreau, Charles Nègre, Pablo Picasso, Émile Picault et Félix Vallotton sont ainsi mis en correspondance avec Mathieu K. Abonnenc, Guillaume Bresson, Mohamed Bourouissa, Sophie Calle, Adrien Couvrat, Jochen Gerner, Camille Henrot, Erik Nussbicker, Émilie Pitoiset, Lili Renaud-Dewar et Edwart Vignot. Les œuvres sont issues des musées (Orsay, Picasso, Centre Georges Pompidou, Besançon et Metz) et de collections particulières.

Lorsqu’en 1604 William Shakespeare écrit Othello il se souvient de la visite historique, quatre ans auparavant, de l’ambassadeur du Maroc Abd el-Ouahed ben Messaoud Anoun à la reine Elisabeth Ire; il s’en inspire pour incarner le Maure de Venise. A son tour, Eugène Delacroix se souvient du Maroc pour évoquer une Italie fantasmée.
Othello, comme tout l’œuvre de Shakespeare, nourrit de nombreux créateurs : peintres, sculpteurs, musiciens - tels Verdi et Rossini – qui y trouvèrent matière pour oser faire des œuvres vivantes.

Un album-objet comportant un disque vinyle 33 tours avec un enregistrement de Louise Bourgoin interprétant Desdémone et un recueil avec les œuvres librement commentées (par Pierre Bergé, Guy Cogeval, Arlette Sérullaz, Dominique de Font-Réaulx…) est édité en accompagnement de l’exposition.


Pierre Aimar
Samedi 28 Février 2015
Lu 213 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...