Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Concert de Angélique Ionatos à l'Église Saint-Vincent de Nyons, le 5 février à 20h30

Dans le cadre de l'Alicoque, la Fête de l'Huile Nouvelle


Un cri d’amour et de révolte en ces temps tourmentés en Grèce. Cette nouvelle création porte haut la place des poètes et des artistes porteurs d’espoir. Face à cette nouvelle barbarie qu’est la ploutocratie, Angélique Ionatos les interroge pour retrouver la mémoire et l’utopie tout à la fois.

Angélique Ionatos est une diva nomade, belle ambassadrice de son pays natal, dépositaire incontestée d’un laisser-passer pour l’émotion. Elle sillonne le monde de son timbre bouleversant, et met en musique des textes des plus grands poètes grecs.Son chant se fait aussi politique et les rêves prendront alors leur revanche, telle une prophétie qui augure la renaissance d’une nation, et redonne espoir et dignité.

À l’issue du concert, un pot de l’amitié sera offert par la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier, à l’ancien Tribunal.

Tarif : 15€ / Tarif réduit : 12€ / -12 ans : 9€ / "Pass 4 spectacles" accepté


« Les poètes sont en exil »

Dans notre monde, soumis à une nouvelle barbarie, celle de la ploutocratie, il nous faut les interroger pour retrouver la mémoire et l'utopie tout à la fois.
Ce sont eux qui veillent sur notre humanité.
Ma « belle et étrange patrie » qui a déposé une terre si fertile sur mes racines, m'a enseigné que la poésie depuis toujours nourrit le chant.
Et ce chant peut devenir un cri.
Aujourd'hui la Grèce est défigurée.
Les Grecs sont humiliés.
Le premier devoir d'un artiste est de témoigner de son temps.
Et de résister ! « Chacun selon ses armes », disait le poète Elytis.
Pour redonner espoir et dignité.
Souvent je me sens découragée et impuissante face à tant de malheur.
Parfois je suis même tentée de me taire.
Alors je lis mes poètes. Leurs mots jamais ne s'oxydent à l'haleine du désespoir.
Leur parole est politique et souvent prophétique.
Et voilà que l'espoir revient comme « un chant de maquisard dans le forêt des aromates ».
Ce cri et cet espoir vont habiter aujourd'hui mon propre chant."
Angélique Ionatos


Pierre Aimar
Vendredi 22 Janvier 2016
Lu 561 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 31