Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Chagall – Zadkine, trajectoires croisées, exposition au musée Zadkine, du 13 novembre 2020 au 25 avril 2021

Chagall et Zadkine ont en commun d’être nés et d’avoir grandi dans le même monde, celui à jamais disparu d’une ville de province, Vitebsk, située aux avant-postes d’une Russie impériale, dans ce que l’on appelait alors la Zone de résidence.


Chagall – Zadkine, trajectoires croisées © DR
Chagall – Zadkine, trajectoires croisées © DR
De cette ville, dont Chagall a immortalisé l’atmosphère pour toujours, à Paris, où ils firent le choix de s’établir avant-guerre, en passant par New York, dans les années quarante, où l’un et l’autre connurent l’exil, la vie de ces deux artistes - déterminée par les sombres vicissitudes de l’histoire du XXe siècle - n’aura cessé de suivre un cours étonnamment semblable et leurs trajectoires d’être croisées. Cette proximité de ces deux figures majeures de l’art du XXe siècle, singulières autant qu’éminentes, n’avait jamais été abordée.

Les œuvres de Chagall, constituent pourtant, à bien des égards, une clef importante de compréhension de la singularité de celles de Zadkine, qu’elles éclairent d’un jour révélateur. Elles rendent compte des composantes qui, se mêlant aux accents d’avant-garde, y infusent secrètement et renvoient au monde, dont l’un et l’autre étaient issus, auquel ils ne cessèrent jamais d’appartenir et de porter en eux l’imaginaire.

La sélection croisée de plus de soixante-dix œuvres tant peintes que sculptées, réunies pour l’exposition, dans les ateliers où Zadkine s’installa en 1928, en lisière de Montparnasse et travailla pendant près de quarante ans, permettra de mettre en lumière cette sensibilité commune, d’en cerner les contours, d’en comprendre les racines et les multiples fondements.

L’exposition sera l’occasion de révéler les similitudes formelles, thématiques, tant manifestes que souterraines, qui irriguent leur travail et - entre unisson et contre-point - font se répondre leurs voix. Elle sera entre autres le lieu d’un dialogue inédit de leurs œuvres sculptées ; celles de Chagall réalisées en taille directe, s’inscrivant dans une parenté forte avec celles de Zadkine, elles-mêmes nées de cette technique.

Au contact des avant-gardes dont ils furent proches, auxquelles ils empruntèrent sans jamais cesser de s’en affranchir - oscillant entre adhésion aux recherches de leur époque et résistance à toute idée de système -, Chagall et Zadkine ont en commun d’être demeurés tout au long de leur vie, dans une semblable indépendance.

Héritiers d’un humanisme d’une grande profondeur, l’un et l’autre ont en partage d’avoir traversé le XXe siècle en poètes inspirés et témoins lucides de leur temps, dans une fidélité assumée à leur singularité, plongeant ses racines dans un ailleurs dont ils étaient tous deux fils.

Commissaire : Véronique Gautherin, adjointe à la directrice, responsable des collections

Pratique

Musée Zadkine
100 bis rue d’Assas
75006 Paris
Tél. 01 55 42 77 20
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Fermé le lundi et certains jours fériés
Tarifs : plein : 9 € - réduit : 7€
www.zadkine.paris.fr


Pierre Aimar
Lundi 17 Août 2020
Lu 130 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 233



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page

Coup d'œil sur une page