Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Bourdeaux (Pays de), Drôme, conte. Festival Nouvelles du Conte. 26 juillet - 10 août

Depuis maintenant 20 ans, les Nouvelles du Conte diffusent auprès de tous les publics le travail de ces gens qui sont capables de raconter des histoires et dont les itinéraires sont certes multiples mais qui tous ont été nourris à l’école de la vie.


Le programme

Samedi 26 juillet à 21h15 - Spectacle d’ouverture
Jennifer Anderson : « Petits arrangements avec la vie »
1er volet - 26ème Rue Est.
Spectacle tout public dès 14 ans
New-York… un concentré de vies et de solitudes, des quartiers aussi grands que Paris…une forêt de buildings et des milliers d’histoires… Un musicien et une comédienne/conteuse, vous invitent au voyage, à entrer dans l’intimité de récits d’individus américains. 26ème Rue Est, c’est aussi la rencontre avec l’univers d’un auteur –Paul Auster- et son attachement à mettre en lumière notre humanité à travers nos histoires.
Par sa gestuelle et ses mimiques, Jennifer Anderson conduit son auditoire dans les terres fertiles de l’imaginaire, même si celles-ci restent basées sur des histoires vraies. Secondée par Rémi Resse à la guitare électrique ou accompagné de son ukulélé, elle décline ses « petits arrangements avec la vie ».
Les Nouvelles du Conte participent à la co-production de cette création 2007 - 2009.

Dimanche 27 juillet à 21h15
Bernard Labbé : « Enfance, souvenirs adoptifs »
Spectacle tout public dès 8 ans

Avec cette autobiographie imaginaire, le comédien conteur Bernard Labbé nous entraîne au pays d’Enfance. Il nous plonge dans un univers où tigre et moustique, dont la piqûre fait voir le monde comme il n’existe pas, côtoient sans étonnement : le prince métamorphosé en cerf traqué par ses chiens et la petite amoureuse qui gave son prétendant de noyaux de cerises. A travers huit auteurs judicieusement choisis, le conteur tricote son histoire et ressuscite l’enfance, sa fraîcheur, ses enthousiasmes, ses ruses et ses blessures.
Bernard Labbé est accompagné par l’accordéoniste Marc Geoffroy qui joue ses musiques originales.
Comédien, conteur et metteur en scène passionné de littérature, Bernard Labbé a crée la Compagnie Le théâtre du vent et s’est installé dans le Gard en 1997.

Jeudi 31 juillet à 21h15
Randonnée conte avec Pierre Labrèche : « Histoires d’un facteur de contes » (Québec)
Spectacle tout public dès 8 ans

C’est dans des petites ruelles, à l’ombre du Châtelas que nous vous invitons à partager cette randonnée contée. La randonnée aura lieu à la nuit tombée. C’est à la lanterne et à la lampe tempête que nous nous éclairerons tout le long du chemin (4 km). A des endroits donnés le conteur s’arrête pour nous proposer une histoire. Ce n’est pas une visite guidée nocturne de Bourdeaux mais bien une rencontre avec un facteur étrange et étranger.
Facteur au Québec, Pierre Labrèche, rencontre sur sa route toutes sortes de gens qui lui racontent des histoires. Ces conversations de balcon ou de coin de rue nourrissent les récits qu’il invente et qu’il trimbale aujourd’hui dans son sac de mots. Touchantes ou cocasses, en mots, en sourires et en quelques notes, les histoires d’un facteur de contes plongent simplement et par plaisir dans l’amitié, le quotidien et une parole bien en vie…


Vendredi 1 août à 21h15
Pierre Deschamps : « La Vie sur terre »
Spectacle tout public dès 12 ans

Face aux différentes crises qui ont affecté ces dernières années le monde agricole, dix agricultrices, ont ressenti le besoin de s’exprimer sur leur métier et leur vie. « La vie sur terre » est issue du collectage de paroles de ce collectif féminin. Ce sont des histoires de femmes. Des destins ancrés dans un quotidien bien réel que rien ne semble vouloir perturber, mais au fil des contes, de véritables natures vont se révéler. Comment font-elles pour puiser autant de force au cœur même de leur désespoir ? En prenant en main leur destin, les femmes de « La vie sur terre » nous donnent des raisons d’espérer, de lutter pour un autre lendemain, forcément plus humain.

Pierre Deschamps, respectueux du conte populaire, il en donne toutefois une version très personnelle : « C’est plus un idéal, un chemin sur lequel j’essaie de m’engager. Ce qui m’attire particulièrement dans les contes populaires, ce sont leurs valeurs d’universalité et d’humanité. »

Samedi 2 août à 21h15
Frédéric Naud : « Le Grand Merdier »
Spectacle tout public dès 10 ans

Lorsqu’on balance une vielle voiture, tous feux allumés, dans le Grand Merdier, ce trou béant derrière le mur du cimetière de Villedieu-la-Blouère, il faut compter jusqu’à 666 pour que disparaissent les lumières. Quant au fracas de la chute on peut toujours attendre ! Le Grand Merdier avale tout sans bruit. C’est comme les ouvriers, ils ravalent leur désespoir, quand ferme la dernière usine à chaussure du village. Il faudra la rage d’un vieil homme et la naïveté d’un enfant pour oser la descente dans le Grand Merdier. Au rythme ardent du tango, l’histoire d’un fabuleux plongeon.

De et par Frédéric Naud, récit et Jeanne Videau, accordéon et chant. Frédéric Naud découvre le conte en Nouvelle Calédonie, avec Saoulo Helloa, conteur kanak. Revenu en France, il travaille avec Jude Le Paboul, Annie Kiss et Henri Gougaud, et crée ses premiers spectacles en 1996. Seul ou accompagné par Chloé Lacan ou Jeanne Videau, il conte la saga de Villedieu-la –Blouère.

Dimanche 3 août à 18h
Frédéric Naud : « l’Histoire du loup qui en dit long»
Spectacle jeune public de 5 à 10 ans

C’est un loup pudique, qui raconte les histoires des autres.
Chevaucheurs de vents fous, reines grenouilles, rois de six sous, sorcières hilares et ogres ignares … Toutes dorment au fond de sa mémoire.
S’il entrouvre les dents, ne fuyez pas, c’est pour mieux vous les faire avaler.

Dimanche 3 août à 21h15
Renée Robitaille : «Hommes de pioche » (Québec)
Spectacle tout public dès 12 ans

Tous les mineurs que j’ai rencontrés portaient cette petite fiole au cou. Une fiole en or. Sur laquelle la mine avait inscrit « 20 mai 1952 ». Autour de mon cou, c’est la fiole du Grand Zaphat qui pendait. On m’avait chargé de lui remettre. J’ai arpenté les terres de l’Abitibi, ma région natale. J’ai cherché le Grand Zaphat, dans les tavernes, dans les mines. Et je l’ai trouvé à travers les histoires de tous les Hommes de pioche qu’il a sauvés ce jour-là, le jour où le marécage est entré dans la mine.
Renée Robitaille est la figure montante parmi les jeunes conteurs québécois et l’une des rares femmes à pratiquer ce métier au Québec, elle raconte les histoires et récits de vie qu’elle a recueillies dans sa région natale, l’Abitibi-Témiscamingue.

Jeudi 7 août à 21h15
Guy et Yves Prunier : «Correspondance »
Spectacle tout public dès 10 ans

Sous titre : « l’hypothèse du Cornefloue ou comment deux frères se retrouvent à la recherche d’un imprévisible coléoptère ». Il s’agit d’essayer, au travers de véritables retrouvailles, d’observer deux frères échanger sur leur passé, leur place dans la famille, leurs différents, leurs différences et leurs solidarités… mais aussi inventer une fiction, une aventure imaginaire commune durant six mois de correspondance, pour éviter la pure nostalgie, et permettre à chacun, de se saisir, de s’approprier cette aventure personnelle.

Guy Prunier raconte seul ou collabore avec des amis musiciens, en toute « simplicité » ou en associant à sa pratique de conteur, les différents arts du spectacle. Yves Prunier travaille comme comédien, il a joué avec différents metteurs en scène mis en scène et travaillé comme formateur avec des comédiens amateurs et professionnels.


Vendredi 8 août à 21h15
Rachid Akbal : « Ma mère l’Algérie »
Spectacle tout public dès 12 ans

« « Ma mère l’Algérie » comme le cri de l’accouchement, comme un cri d’amour pour ma mère terre, pour son ventre fécond que je cherche, sur les chemins où je marche en déséquilibre, chargé par un héritage encombrant. J’ai longtemps imaginé mon pays à travers les larmes de ma mère. Bercé par son chant d’amour pour une terre de misère. J’ai grandi avec la certitude que j’irai un jour y chercher mon dû de racine. »
Rachid Akbal est un agitateur, un Kabyle planétaire, tendre, généreux, bavard et grand écouteur des autres. C’est un homme-orchestre, de la rue, élevé au lait des banlieues, posé là où vivent les foules pour y jouer la rencontre, prendre les gens par le génie qui dort en eux.

Samedi 9 août à 21h15 - Spectacle de clôture
Abou Fall : «Petits enfers des coins de rues »
Spectacle tout public dès 10 ans

D’après les nouvelles de Florent Couao – Zotti (auteur béninois). De la fuite d’enfants voleurs, traversant les odeurs de gasoil et les saveurs du marché, d’une lagune, d’un trottoir. De la mémoire embrumée d’une femme à la recherche de son enfant. De l’enfant retrouvé aux côtés d’une danseuse qui vit de son nombril et fait rire le peuple sur les marches d’une église.

A la première lecture de « L’Homme dit fou et la mauvaise foi des hommes » de Florent Couao, Abou Fall a ressenti le besoin de s’envoler ailleurs et de « trahir » la structure classique de la nouvelle qui plonge dans un monde insolite au quotidien réaliste, pour pouvoir glisser vers un mouvement narratif. Abou Fall sera accompagné par un joueur de kora.




Dimanche 10 août à 21h15 - Randonnée et spectacle
Randonnée de Bourdeaux à Die
« Sur les Pas des Huguenots » vers le spectacle de clôture de la marche des trente conteurs
Tout public dès 8 ans

MODE D’EMPLOI

Arrivé à Bourdeaux, rendez-vous est donné à la ferme des « Magnats ». Entrée du village côté Crest, suivre les flèches bleues.
Une bonne carte routière devrait suffire pour retrouver Bourdeaux, chef-lieu du Canton du même nom.

A partir de 19h sur ce même lieu, possibilité de se restaurer, de profiter d’un espace de lecture en pleine nature. A la tombée de la nuit les spectacles y seront proposés vers 21h15. La randonnée contée part du même lieu à la même heure, à la tombée de la nuit. Durée de la randonnée 2h30 à 3h. (Prévoir chaussures de marche et habits pour une éventuelle soirée fraîche)

A la fin de chaque spectacle et de la randonnée contée, le traditionnel thé à la menthe est offert

En cas d’intempérie, les spectacles auront lieu sur place dans une salle avec places assises sans réservations.

Tarif spectacles :
Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 8 €
Tarif enfants : 6 € (6 à 15 ans)
Abonnement 3 spectacles : 28/20/15 €
Scène ouverte : entrée libre
Adhérents : tarif réduit
Chèques-vacances bienvenus

Contact production
Association Nouvelles du Conte Présidente : Marie France Erard
Direction artistique : Johannes Melsen
Place de la Recluse - 26460 Bourdeaux
Tél : 04 75 53 31 79


pierre aimar
Vendredi 28 Mars 2008
Lu 3035 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales