arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Bilan de la 22ème édition des Estivales de Perpignan

Remise du Prix Coup de foudre / USAP : quand le sport soutient la culture, c’est toujours du spectacle vivant qui est en jeu !
Une fois de plus, les Estivales de Perpignan ont su offrir à un public toujours aussi nombreux des moments d’émotions inoubliables pendant près d’un mois avec plus de 70 spectacles ! Pour cette 22ème édition, la qualité était à nouveau au rendez-vous.


Dès l’ouverture avec Roberto Alagna le ton était donné :

« Déracinés » par les Cies Le Théâtre Chez Soi et Les Planches et les Nuages
« Déracinés » par les Cies Le Théâtre Chez Soi et Les Planches et les Nuages
générosité, talent, passion, émotion, grâce à la féérie du Blanche Neige de Prejlocaj, l’imagination de Blanca Li ou la beauté sauvage de Don Carlos mais également grâce à l’ambiance unique des Scènes Ouvertes et du Cirk’Ouvert, les festivaliers ont vécu de grands moments de culture et de divertissement. Toujours précurseurs, les Estivales de Perpignan et l’Usap ont souhaité donner corps à leur nouveau partenariat : ainsi le champion de France 2009 et son Président Paul Goze, soucieux de révéler les jeunes talents, que ce soit sur la scène ou sur le stade, a choisi d’attribuer, ce vendredi 2 octobre, le prix Coup de foudre/Usap, sous forme d’une dotation financière, à la Compagnie Lauréate, les toulousains de la compagnie «Toi d’Abord», choisie par le public.

En terme de bilan de fréquentation, l’évolution constatée globalement en France est confirmée sur les Grandes Scènes du Campo Santo.

Avec un prix moyen du billet à 24 €, l’engouement du public s’est tourné principalement vers la danse et la musique (taux de remplissage maximum pour Julien Clerc, Maria Pagès, Roberto Alagna et très bon niveau de remplissage pour Preljocaj, Blanca Li et Daniel Tosi). La programmation Théâtre du Campo Santo a connu, quant à elle, plus de difficultés à trouver son public malgré la qualité des spectacles proposés. Le public de théatre semble préférer des formes plus intimiste dans le cadre des Scènes Ouvertes. Ainsi pour leur 4ème édition le taux de fréquentation a doublé: un prix du billet des plus abordables (5€ en moyenne), un travail de médiation culturelle à l’année auprès du «non-public», de nombreux spectacles complets, un public plus jeune, curieux de découvrir les 14 talentueuses compagnies émergentes retenues, la réussite est à tous les niveaux. La forte présence des enfants et jeunes adolescents aux propositions de spectacles en journée ainsi que de stages et d’ateliers est un des succès dont peut se féliciter l’équipe du festival : car l’enjeu est de former, de trouver le public de demain ! Le bilan 2009 permet aussi de se réjouir de l’adhésion immédiate à la nouvelle proposition artistique des Estivales, «Cirk’Ouvert», qui a rencontré un vif succès auprès d’un public très éclectique complètement enthousiasmé par ces nouveaux circassiens aux talents multiples (plus de 90% de remplissage dès la 1ère représentation début juillet, 80% d’adultes et 20% d’enfants). Ludique, interactif, favorisant la mixité des publics de tout âge et de tous les niveaux socio-culturels, le «nouveau» cirque semble être vraiment en phase avec l’évolution des goûts et des attentes du public.

Comme chaque année depuis maintenant 3 ans, le public a voté pour décerner le prix «Coup de Foudre» des Scènes Ouvertes

à la compagnie de son choix. Cette année, ce prix prend une nouvelle dimension avec l’implication du plus célèbre des clubs de rugby perpignanais, l’Usap. En effet, avec une dotation financière à la clef, le prix coup de foudre devient le « Prix Coup de foudre/USAP ». En présence de Jean-Paul Alduy, sénateur maire de Perpignan, de Maurice Halimi, adjoint à la Culture, de Danielle Pages, Maire adjointe, Paul Goze, président de l’USAP, a remis ce vendredi 2 octobre une dotation de 1500 € à la compagnie toulousaine de nouveau cirque « Toi D’Abord » (Thomas Lafitte et Jérémy Olivier) pour son spectacle «Crok’Ta Pom» confirmant l’évolution générale du spectacle vivant vers ces nouvelles formes. Deux autres jeunes compagnies ont également retenu l’attention des festivaliers et vont recevoir dès à présent une aide à la diffusion par les Estivales de Perpignan. Il s’agit de la Cie Blicke, dont les danseurs sont issus de la Cie Pina Bausch et les Cies du Théâtre Chez Soi (de l’Archipel des Théâtres de Perpignan) & Des Planches et Des Nuages réunis dans la création très émouvante, « Déracinés ».


pierre aimar
Lundi 5 Octobre 2009
Lu 770 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 32



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18

9 114 114 pages lues au 18/11/18
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo : Bonaparte à Valence, ne lisant pas Sortir ici et ailleurs