arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Bertrand Delanoë, maire de Paris, trouve Sarkozy léger dans ses propos sur la culture


« Les propos étonnants de Nicolas Sarkozy sur Paris, m’inspirent les réflexions suivantes
Je revendique totalement les deux manifestations évoquées avec condescendance par le Chef
de l’Etat, Paris Plage et Nuit Blanche, qui présentent la particularité d’être populaires,
gratuites et reproduites dans le monde entier.
Réduire la politique culturelle et architecturale de la Ville à ces deux rendez-vous traduit
cependant une méconnaissance assez surprenante des réalités. Je me permettrai donc de lui
rappeler que des architectes aussi illustres que Jean Nouvel (la Philarmonie), Franck Gerhy
(Fondation pour le création), Patrick Berger (Canopée des Halles), Rudy Riccioti (Stade Jean
Bouin), Jacob Mac Farlane (Docks en Seine), Jacques Herzog et Pierre de Meuron (Tour
Triangle), Christian de Portzamparc (Paris Rive Gauche), Rem Khoolas (entrepôts Mac Donald)
ou Winy Maas (ZAC Rungis) investissent leur talent dans des projets actuellement en cours au
cœur de la Capitale.
De même, Monsieur Sarkozy souligne légitimement l’intérêt d’une consultation internationale
d’architectes : il est juste regrettable qu’il omette de mentionner l’engagement actif de Paris
dans ce projet, y compris en tant que co-financeur.
Nous n’avons d’ailleurs pas attendu les initiatives de Nicolas Sarkozy pour lancer une réflexion
inédite sur la question des hauteurs dans notre ville, ce qui, malheureusement, a toujours
conduit les membres de l’UMP Paris à adopter des positions très conservatrices.
A l’inverse du Chef de l’Etat, nous pensons en revanche que ce débat est légitime et doit
conduire au respect de toutes les opinions sans céder à la tentation du passage en force.
De ce point de vue, comment ne pas qualifier d’aberration la référence mécanique au modèle
urbain de New-York, tout en érigeant la densité de l’Ile Saint Louis en exemple d’architecture
pour le XXIème siècle ?
La réalité parisienne est tout autre : depuis plusieurs années, nous avons lancé la rénovation et
l’aménagement de 10% du territoire parisien, notamment dans les friches urbaines de la
périphérie historiquement négligées, là où émergeront demain les composantes de la ville
contemporaine.
Paris n’est pas une ville gérée au « jour le jour » ; Paris est la ville qui a doublé son budget pour
la Culture et instauré dès 2001 la gratuité des collections permanentes de ses Musées, et
contrairement à l’Etat qui creuse la dette des Français tout en réduisant son action, Paris investit
massivement (1,4 milliards € en 2009), réalisera 40 000 logements sociaux au cours des six
prochaines années, tout en faisant le pari de l’innovation, de la Recherche et de l’économie du
savoir. »


pierre aimar
Mardi 13 Janvier 2009
Lu 435 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine