Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Alès, Gard, 10e Festival Cratère Surfaces, Alès et les arts de la rue. Dans 90 ans, Cratère/Surfaces aura un siècle. 3-5 juillet

Le recul de l’âge de la retraite nous appelle à regarder l’avenir avec optimisme ; c’est pourquoi nous fêterons l’approche du siècle de Cratère/Surfaces avec quelques trublions au long cours… Pascal Rome a notamment mobilisé ses phabricants d’univers singuliers pour cette manœuvre.
Le festival propage toujours et encore la fine fleur des Arts de la rue au cœur de la cité Cévenole.
L’invention, la surprise guettent… Ici et là l’air du temps souffle sur la création artistique, l’imaginaire sort au grand jour avec son cortège de marionnettes, de danseurs et de fanfares.
Il n’y a pas de retraite pour l’esprit et le plaisir. (Denis Lafaurie et l’équipe du Cratère)


O.p.U.S.

Alès, Gard, 10e Festival Cratère Surfaces, Alès et les arts de la rue. Dans 90 ans, Cratère/Surfaces aura un siècle. 3-5 juillet
Depuis plusieurs années, la compagnie O.p.U.S. (Office des Phabricants d’Univers Singuliers) cultive un langage pittoresque et explore avec méthode autant qu’avec humour les univers singuliers et les patrimoines imaginaires…
A travers son Conservatoire des Curiosités, elle nous propose de jeter de jubilatoires coups d’œil sur les œuvres et les vies d’illustres inconnus…

A l’occasion des précédents Cratère surfaces, vous avez pu découvrir et apprécier quelques uns de leurs étonnants héros comme André Durupt (et sa Ménagerie Mécanique) ou Raoul Huet (et sa Crèche à Moteur). Grâce au Petit Répertoire, vous avez côtoyé de plus humbles créateurs comme Mr Carnet et son piège à déferrer les chats ou Mr Debrouin et sa machine à améliorer le vin bouchonné…

Pour le 10ème anniversaire de Cratère surfaces, O.p.U.S nous revient avec une nouvelle collection du Conservatoire des Curiosités présentée par Mlle Morot (Colliers de Nouilles) ainsi qu’avec quelques invitations surprises :

« Le musée Bombana de Kokologo » et « la Quermesse de Ménétreux ».

Fête d’ouverture

A l’occasion de la fête d’ouverture des 10 ans de Cratère surfaces, vous êtes cordialement conviés à découvrir la présentation des stands de la Quermesse de Ménétreux, à figurer sur la photo des 10 ans et à participer au pique-nique géant !

19h00 : inauguration en présence de personnalités locales.
Seront également présents Mr Brulebeau, Adjoint au Maire de Ménétreux, certains des habitants de Ménétreux et Mr Romet, Directeur du Conservatoire des Curiosités.
Une partie des discours sera traduit simultanément en espéranto gestuel par Mlle Pilchard*.

A l’issue de l’inauguration, le public sera convié à poser pour la photo des 10 ans de Cratère surfaces avant de pique-niquer sur le boulevard Louis Blanc.

Une tarte géante
Les artisans boulangers alésiens réunis sous la bannière de leur syndicat professionnel (UMAB) confectionneront pour l’occasion dans les locaux du CFA d’Alès, une tarte géante aux pommes reinettes du Vigan.

*Mlle Bénédicte Pilchard est membre de la Fédération Française d’Esperanto Gestuel et directrice de l’Ecole Nationale d’Esperanto Gestuel de Brest. Elle sera présente durant le festival avec quelques savoureuses interventions pour aider à la compréhension de certaines prises de paroles nécessitant une traduction.

Jeudi 3 juillet
18h : Présentation des stands de la Quermesse des Ménétreux (Théâtre de Verdure)
19h30 : inauguration Parvis du Cratère
20h : Pique nique Géant – Boulevard Louis Blanc (face au Cratère)

La Quermesse de Ménétreux, Création pour Cratère surfaces

La Quermesse de Ménétreux
Création pour Cratère surfaces
Compagnie O.p.U.S
Production O.p.U.S et le Cratère, scène nationale d’Alès. Avec le soutien du festival au village de Brioux sur Boutonne.

Avis aux curieux de tous acabits! A l’invitation d’O.p.U.S, la Quermesse de Ménétreux débarque à Alès pour fêter les 10 ans de Cratère Surfaces !
Cette mythique fête de village se déplacera tout spécialement depuis la Bourgogne avec ses stands, son animation et ses gros lots pas pareils ! Venez rencontrer les figures locales de Ménétreux et jouer avec eux au Jean-Paulodrome, au tranche-cochon ou au lancer de frigo… ! Bonne humeur assurée et spectacle garanti !!

« La Quermesse de Ménétreux, à l’instar du « carnaval des Queulôts de Touillon» s’est toujours distinguée des autres manifestations du canton de Montbard par son esprit revêche et farfelu. Il est vrai que cette petite commune libre côte d’orienne n’en est pas à sa première singularité ; elle affiche fièrement et depuis longtemps la couleur de ses idées !!!
« La Quermesse du Quinzoutte est imprévisible et morbifuge ! » annonçaient les affichettes plantées cette année sur les platanes de l’entrée du village. Nous avons pu constater qu’une fois encore, les stands qui s’y côtoyaient avaient un sacré caractère et que la belle humeur était toujours au rendez-vous !
(Extrait de « l’hebdo de la Côte d’Or » du 7 septembre 1978).

Vendredi 4 juillet de 20h30 à 23h30 ;
Samedi 5 juillet de 18h à 19h30 – de 23h à 0h30.
Théâtre de Verdure – Jardin du Bosquet

BAL « Pigalle » avec Pierre Carré

Aussi célèbre pour son look (banane gominée et costume rouge flamboyant), que pour son répertoire composé de chansons des années 30 et 40, Pierre Carré et sa valse musette font vibrer depuis plus de 40 ans la scène des Noctambules, un bar de la place Pigalle à Paris.
Venez danser sur ses plus grands tubes : « Quand on s'promène au bord de l'eau » (initialement interprétée par Jean Gabin), « Dédé de Montmartre » et, bien évidemment, « Pigalle » de Georges Ulmer.
Samedi 5 juillet - 23h


« Le musée Bombana de Kokologo » (création)
Compagnie O.p.U.S (France) et Compagnie du Fil (Burkina Faso)
Avec Athanase Kabré - Ont participé au compagnonnage et à la réalisation : Semou Konaté, Athanase Kabré, Romain Ilboudo, Luis Maestro, Evariste Nabolé, Abdou Ouedraogo, Boa Passajou, Pascal Rome, Yacouba Traoré. Les objets ont été réalisés grâce à la complicité d'artisans des quartiers Gounghin de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso.
Avec le soutien de la Région Bourgogne, de la Ville de Dijon, de la Drac Bourgogne. Avec l’aide du CCF de Ouagadougou et de Cultures France

Ceux qui ont vu « le Petit Répertoire » en 2006 lui trouveront un air de « phamille »…
Le musée Bombana de Kokologo nous vient du Burkina Faso, pays des hommes Intègres ; c’est là-bas que les « phabricants d’univers singuliers» sont allés glaner leur nouvelle trouvaille. Son conservateur attitré, Mr Bakary, vous présentera avec enthousiasme et conviction une collection de curiosités et d'inventions africaines à utilité variable, dignes de figurer au sommaire du catalogue des objets introuvables...
Entre tradition et modernité, le musée Bombana de Kokologo pose un autre regard sur l'Afrique de la débrouille, et expose avec humour un des aspects décalés de ses héritages et de son avenir.

No Water Please,

Jeudi 3 juillet à 18h30 – 21h – 22h
Vendredi 4 juillet à 19h30 – 21h – 23h30
Samedi 5 juillet à 19h30 – 21h30 – 23h – 23h30
Gymnase du Lycée Lasalle – Durée : 45 min

No Water Please
François Piriou – trombonne ; Laurent Dumont – sax baryton ; Nidal Joseph – soubassophone ; Eric Muller – banjo, guitare ; Julien Matrot- trompette ; Vincent Le Noan – caisse claire ; Nicolas Debrie – grosse caisse.
Tout ce qui groove, tout ce qui swingue, tout ce qui bouge !
Née au printemps 2000, cette fanfare se passionne pour tout ce qui bouge : du funk de James Brown à l’afrobeat de Fela, en passant par les maîtres du ska, Desmond Dekker, les Skatalites, toutes les influences se bousculent pour produire une musique qui très rapidement, vous donnera des fourmis dans les jambes. Quand ils jouent, on dirait un groupe de rock qui jump, qui slam, qui swingue et qui en attend autant de son public !

« Une énergie que seuls les virtuoses savent déployer. Alors, remettez-leur une bière, c’est ma tournée… » Rock Sound

Tuchenn. Si la musique doit mourir, Cabaret à ciel ouvert.

Jeudi 3 juillet à 20h45
Vendredi 4 juillet à 23h30
Samedi 5 juillet à 21h
Parvis du Cratère - Durée : 1h


Si la musique doit mourir, Cabaret à ciel ouvert
Tuchenn
Coproduction Le Cratère
Mise en scène: Bernard Colin / Ecriture, recherche de textes: Michèle Kerhoas / Scénographie: Olivier Borne / Costumes: Marie-Laurence Schakmundès / Chef de chœur et assistante à la mise en scène: Nasrin Pourhosseini. Interprètes: Bernard Colin, Michèle Kerhoas, Violaine Vérité, Virginie Hue, Annaïck Nicolazic, Stephan Lhuillier/ Musiciens: Karine Huet et Jean-Baptiste André / Lumière et son: Thibault Galmiche / Régisseurs plateau: Fabrice Rousseau et Raphaël Cnudde.
Textes de Bernard Colin et Michèle Kerhoas avec une cueillette parmi les auteurs suivants:, Marguerite Duras, Fernando Pessoa, Tahar Bekri, Nazim Hikmet, Mahmoud Darwich, Louis-Ferdinand Céline, Arthur Rimbaud, Albert Cossery, Miléna Jesenska, Hermann Broch
Co-production et accueil en résidence Le Fourneau à Brest et L'Atelier 231 à Sotteville-lès-Rouen, Centres Nationaux des Arts de la Rue ; Le Cratère, Scène nationale d’Alès. Autres partenaires DRAC Bretagne, le Conseil Régional de Bretagne, le Conseil Général d'Ile-et-Vilaine, la Ville de Rennes.

Dans un lieu magique, un grand cabaret poétique, drôle et bouleversant comme la vie.
Depuis plus de 20 ans, la cie Tuchenn fait entendre dans la rue la parole des écrivains et des poètes qu’elle aime.
Pour ce spectacle, comme un grand décor de cinéma de 16 m de diamètre et de 6 m de haut dans lequel on entre. C’est une place, une place de ville comme il en existait. Une arrière –cour d’un ancien artisan de quartier avec là, l’atelier, le lieu de stockage, un bar et dans un coin, une volière. C’est la reconstitution d’une friche artisanale dans laquelle le public est invité à prendre place où il veut, où il peut. Une fois dans cet univers, dans l’univers de Tuchenn, le public se laissera porter par l’histoire d’une famille qui invente un cabaret à partir des temps forts de sa propre vie. Ces passeurs de textes nous font entendre la parole de ceux qui écrivent, avec ce qu’elle a de magique quand elle est portée par ceux dont c’est le métier de dire.
« Dans ce spectacle nous rirons, parce que le rire est le meilleur remède contre la peur. Nous pleurerons parce que notre besoin de consolation est démesuré. Nous nous emporterons parce que la poésie est notre seule véritable vie, la vie de toutes nos vies. »

The gag man, Elastic

Vendredi 4 juillet à 19h – 21h – 23h30
Samedi 5 juillet à 20h – 22h – 00h
Cour du Musée du Colombier – Durée : 1h30

The gag man ; Elastic

Faire mouche à tous coups.
Chemise et chaussures rouges, bretelles, pantalon noir, épaisse chevelure dressée sur une tête qui elle-même semble sortir d’une boîte à surprises, Elastic, entre le mime et le plus pur comique, réinvente et détourne des numéros simples et vieux comme le monde. Mais plus encore que sa parfaite maîtrise des techniques circassiennes, c’est avec l’expérience de près de quinze ans de festivals de rues aux quatre coins de l’Europe que ce clown belge aux accents italiens a su développer un comique de situations qui fait mouche à tous coups.

« Applausrondes voor knappe acts met een koffer, ballonnen, en een éénwieler-annex-motorfiets hij met de modeling dat hij maar een artiste is. » HB Van Limburg. (Contribution du Cratère à l’ouverture européenne)

Pedigree – Le passage, Compagnie Nathalie Pernette

Jeudi 3 juillet à 21h30
Vendredi 4 juillet à 21h30
Parvis du Cratère – Durée : 45 min

Pedigree – Le passage
Compagnie Nathalie Pernette
Coproduction : Compagnie Pernette/Association NA, Scènes du Jura – Lons - Le-Saunier. Aide à la création de l'ADAMI qui gère es droits des artistes interprètes (comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d'orchestre, danseurs…) et consacre une partie des droits perçus à l'aide à la création, à la diffusion et à la formation. Avec le soutien du CCN de Franche Comté à Belfort et du Granit – scène nationale de Belfort.

Une danse profondément humaine qui se frotte au bitume.
Ici au Cratère, on aime bien Nathalie Pernette. Nous avons tous été sensibles à ses dernières créations : que ce soit « Le repas », « La flûte enchantée » ou encore « Délicieuse ». Nous aimons bien cette danse aux angles vifs, exigeante et ludique, parfois spectaculaire, qui sait si bien aborder avec légèreté notre condition humaine. Une danse d’apparence légère mais qui touche au plus profond.

Pedigree
Chorégraphie : Nathalie Pernette - Assistée de Régina Meier - Danseur: Laurent Falguiéras - Lumières : Caroline Nguyen - Costumes : Nadia Genez - Régisseur : Stéphane Magnin - Sur le texte de Jean-Bernard Pouy "Histoire de truffe" - Durée : 12 minutes environ
Nathalie Pernette, chorégraphe-magicienne pleine de ressources et de surprises, fait parler un chien au destin hors du commun…
La chorégraphe juxtapose les mouvements du danseur Laurent Falguiéras à la parole intérieure d’un chien, d’après Histoire de truffe de Jean-Bernard Pouy. Décalage, concordances et divergences, les écarts d’énergie et de sens qui jaillissent font sourire ou grincer, jusqu’à la double pirouette finale...

Le Passage, Chorégraphie : Nathalie Pernette

Vendredi 4 juillet à 20h
Samedi 5 juillet à 19h
Cour du Musée du Colombier - Durée : 12 min

Le Passage
Chorégraphie : Nathalie Pernette - Assistée de Régina Meier - Danseurs : Laurent Falguireras, Sébastien Laurent, Nathalie Pernette - Lumières : Caroline Nguyen - Costumes : Nadia Genez
Direction technique : Stéphane Magnin - Durée : 20 minutes environ
Ou comment un corps sans vie se transforme en véritable pâte à modeler pour être malaxé, articulé tel un personnage de dessin animé !
Rencontre choc de la relation au corps humain et de sa manipulation. Deux créatures inanimées, remises en mouvement malgré elles par d’autres, se révoltent soudain contre leur créateur. Un univers étrange et mystérieux à la frontière du fantastique.

Circa Tsuica, Fanfare cirque

Jeudi 3 juillet à 21h – 23h
Vendredi 4 juillet à 21h30 - 23h30
Ecole Mistral – Rue Mistral - Durée : 25 min


Circa Tsuica
Fanfare cirque
Quand des musiciens rompus aux techniques du cirque déambulent dans les rues.
En moins de deux, en fanfare et acrobaties, Circa Tsuica met la ville sans dessus-dessous. Ils sont 15 musiciens à l’énergie surhumaine issus du Centre National des Arts du Cirque, ou plutôt 15 artistes de cirque fous de standards qu’ils arrangent à leur sauce – de Caravan de Duke Ellington aux musiques traditionnelles ou populaires, du ska au rock… ils jouent et bougent à tout va ! Portés acrobatiques, équilibres et jonglage ne leur faisant pas peur, cette bande de joyeux drilles saura vous étonner et vous faire entrer dans des états frôlant la transe.

Menus larcins, Délit de façade

Samedi 5 juillet à 22h
Parvis du Cratère - Durée : 1h

Menus larcins
Délit de façade
Coproductions et résidences de création : L’Avant-Scène, Centre National des arts de la rue à Cognac ; le Réseau Européen : Meridians Network ; L’Abattoir, Centre National des arts de la rue à Châlon-sur-Saône ; Atelier 231, Centre National des arts de la rue à Sotteville-lès-Rouen ; Scène Nationale le Cratère à Alès ; L’Atelline – Pôle Arts de la rue Région Languedoc-Roussillon - Lieu de fabrique de la CIA. Cette création reçoit le soutien de la DMDTS au titre de l’aide à la création arts de la rue, du Conseil régional Languedoc-Roussillon et du Conseil général du Gard.

Des marionnettes mêlent chansons, danse, musique et bruitages dans une caricature de la vie pleine de poésie et d’impertinences, de burlesque et d’absurde

Délit de façades revient et se propage sur Alès. Tous ceux qui les ont vus l’année dernière ont été fascinés par ces marionnettes type guignols de l’info à tailles humaines qui racontaient leurs histoires sur la façade d’un immeuble rue St Vincent. Ils nous reviennent avec d’autres histoires et cette fois, occupent les façades de quatre immeubles dans la ville. Pour tout voir, il faudra se déplacer. Ou en prendre des bouts par ci, des bouts par là. Ou encore, partir pour 90 minutes dans une déambulation avec quatre arrêts ; quatre courtes histoires qui parlent de nos quotidiens, quatre univers écrits par quatre auteurs différents venant de quatre disciplines différentes. De ces petites situations qui pourraient se dérouler sur nos paliers, on est très vite transportés dans un univers fantastique où la poésie et l’humour sont rois.
« Un spectacle frais et sans prétention, empreint de poésie et d’humour. Un plaisir évident. » Sud-Ouest.

Le mur, Cie 1 watt

Vendredi 4 juillet à 22h
Samedi 5 juillet à 20h30
Lieu à déterminer - Durée : 1h15

Le mur
Cie 1 watt
Coproduction Le Cratère
Création collective - Avec Pierre Pilatte, Alexandre Théry - Mais encore Régis Roiron et David Boutry - Mise en mur : Sophie Borthwick - Coup d’œil : Isabelle Antoine - Effets spéciaux : François Tomsu - Mise en bouche : Jean Cagnard - Administration : Christelle Laluque - Diffusion : Walrus Productions (Luc de Groeve)
Avec le soutien du Conseil Régional Languedoc-Roussillon - Résidence et Coproduction : Les Ateliers Frappaz, Lieux Publics – Centre National de création, Les Pronomades en Haute-Garonne - Centre National des Arts de la Rue. Coproduction : Le Cratère - Scène Nationale d’Alès, Les Tombées de la nuit - Rennes. Avec le soutien de l’Atelline – Pôle Arts de la Rue région Languedoc-Roussillon [Lieu de Fabrique de la CIA] et La Vache Qui Rue, Lieu de Fabrique des Arts de la Rue à Moirans-en-Montagne, accueil en résidence. La Cie 1 WATT est soutenue par le Conseil Général du Gard.

A travers la construction d’un mur, le regard ironique et décapant de deux clowns sur le sens de nos existences.
« Ici ou là, pour plus de sécurité et pour un avenir meilleur, nous construisons des murs ».
Pierre Pilatte est un clown. Un clown à la « Tati ». Aérien, déglingué, survolté, à la gestuelle tordue, déformée, désordonnée, crispée et qui parfois peut s’arrêter. S’arrêter net, et repartir aussi vite. Avec la même énergie, la même tension.
Dans ce spectacle, accompagné d’un danseur-performeur et tous deux dûment outillés (truelles, marteaux, gâche et autres matériaux de base), ils construisent un mur. Un mur de 2m de haut et de 3m50 de long. En cours de construction, sur le mode burlesque, ils abordent les thématiques du travail, du temps, du territoire, de la frontière, de la destruction, pendant que des personnages apparaissent : le chef, le manœuvre, le voisin, le collaborateur, le squatteur, l’occupant … Un chantier à suivre sur 2 jours.

Les enchaînés, Re-création dans la rue, Flash Marionnettes

Vendredi 4 juillet à 20h
Samedi 5 juillet à 18h (Les voisins, 35min) – 20h (La frontière, 35 min) – 22h (La fuite, 35min) -Place des Martyrs de la résistance - Durée : 1h

Les enchaînés
Re-création dans la rue
Flash Marionnettes
Texte : Philippe Dorin - Mise en scène, musique : Ismaïl Safwan - Comédiens-marionnettistes : (en alternance:) Philippe Cousin, Vincent Eloy, Stéphanie Gramont, Michel Klein, Corine Linden, Vanessa Rivelaygue, Ismaïl Safwan, Marie Seux - Marionnettes : Michel Klein, Jaime Olivares – Scénographie, lumières : ,Gerdi Nehlig - Accessoires décor : Jaime Olivares - Costumes : Françoise Dapp-Mahieu (avec la collaboration de Rita Tataï) - Construction : Castor - Régie : (en alternance :) Pascal Mazeau, Mehdi Ameur - Collaboration artistique : Corine Linden.
Flash Marionnettes est une compagnie conventionnée avec le Ministère de la Culture - DRAC Alsace. Coproductions : Le TJP Strasbourg – CDN d’Alsace, La Passerelle - centre culturel de Rixheim, Le Palais des Arts de Vannes. Soutiens : Conseil Régional d’Alsace, Ville de Strasbourg, Conseil Général du Bas-Rhin, ADAMI, DMDTS

Quand des grands marionnettistes sortent des théâtres et prennent l’air.
Une quinzaine de marionnettes nous plonge avec ironie dans le monde de la télévision ou les reportages en Irak, les sitcoms, le téléachat et les jeux se retrouvent sur le même plan ! Tout cela sous l'œil hagard d'un couple sans âge affalé sur le canapé familial, hypnotisé par l'écran. Un spectacle décapant.

Depuis quinze ans, le Cratère a accueilli presque toutes les créations de la cie Flash Marionnettes. Nous adorons son travail tant pour la qualité de fabrication des personnages, que pour la manipulation, le rigoureux travail de comédiens et l’exigence des textes qui portent le discours de la marionnette dans des sphères rarement atteintes. Quand nous avons vu leur dernier spectacle qui jette un regard ironique sur nos comportements devant le petit écran, nous avons immédiatement pensé qu’il fallait le présenter ici, dans la rue, afin que le plus d’Alésiens possibles puissent profiter de ce brûlot à l’humour décoiffant.

« Les Enchaînés. Entre humour et critique virulente, le spectacle dénonce la bêtise de la télé et l’aliénation qu’elle engendre. Attention, ça décoiffe. » Dernières Nouvelles d’Alsace
« Des textes affûtés comme des armes blanches et du jamais vu dans l’inventivité scénique : à méditer en famille. » Paris Match

Colliers de nouilles

Jeudi 3 juillet à 22h30 – 23h – 23h30 - Durée : 25min
Vendredi 4 juillet à 21h - 22h – 23h - Durée : 25 min
Samedi 5 juillet à 19h30 – 20h30 – 22h – Durée : 25 min
Espace André Chamson

Colliers de nouilles
Conception, réalisation et mise en scène : Frédérique Moreau de Bellaing, Titus et Pascal Rome - Avec : Frédérique Moreau de Bellaing et Patrick Girot - Textes : Frédérique Moreau de Bellaing et Titus - Plasticiens : Marie Bouchacourt, Tezzer, Pascal Rome - Illustrateur : Patrick Girot - Constructeur : Boa Passajou - Administration : Manon Letourneur - Merci à Chantal Joblon, Philippe Richard, Yffic Cloarec, Alex Robbe et la compagnie Caus’toujours. Avec le soutien du Fourneau de Brest, de la Canopée à Ruffec, et de la Scène Nationale d’Angoulême. Avec l’aide du Conseil Régional de Bourgogne.

Une conférence et une vaste exposition exclusivement consacrées aux cadeaux de fêtes des mères fabriqués en nouilles …

« Le cadeau de fête des mères, élément récurrent de « l’art scolaire » et des patrimoines familiaux, peut-il encore être considéré comme déclencheur de l’imaginaire ? »
Mlle Morot, conférencière un rien vieille France, ose poser la question et soulever des demi-vérités qui dérangent. Sa conférence magistrale sera suivie du vernissage de la donation de Madame Ferretti, une surprenante exposition de cadeaux de fêtes des mères en nouilles réalisés par son fils.

« Mêlant rire et poésie, la représentation joue volontiers du trouble qui s’empare du spectateur, bien en peine de démêler le vrai du faux, l’imaginaire de la réalité. » L. Mongalais, Stradda

La Quincaillerie Parpassanton, CirkatomiK

Jeudi 3 juillet à 21h – 22h30
Vendredi 4 juillet à 18h - 19h30 -
Samedi 5 juillet à 20h – 21h30
Hall du Cratère – Durée : 40 min

La Quincaillerie Parpassanton
CirkatomiK
Avec le soutien de la Ville de Nantes (44), du Conseil Général de la Loire-Atlantique et du Conseil Régional des Pays de la Loire.

Tout près de chez-vous, retrouvez l’article qui apportera à vos vacances : joie et bonheur !
Pour le plus grand bonheur de tous et à l’usage exclusif des vacanciers, le camion de la Quincaillerie Parpassanton s’installe pour quelques jours près de chez-vous, Place de la Mairie à Alès. Depuis 1936, elle vous offre l’article qui apportera à vos vacances, joie et bonheur. Le choix considérable et la qualité supérieure des articles vantés par les quatre frères et sœur Parpassanton, témoignent de la capacité extraordinaire de la Maison Parpassanton à satisfaire toutes les demandes, des plus simples aux plus extrêmes : mer, campagne, montagne, jungle, désert, volcan, lune, tout est prévu pour vos prochaines destinations !

My system For Ladies and Gentlemen aussi, Compagnie Volubilis

Vendredi 4 juillet à 20h – 22h30
Samedi 5 juillet à 19h – 22h – 23h (vente aux enchères)

My system For Ladies and Gentlemen aussi
Compagnie Volubilis
Chorégraphie d'Agnès Pelletier ; textes de Pascal Rome ; mise en scène d'Agnès Pelletier et Pascal Rome ; interprété par Agnès Pelletier, Eric Badbedat et Cyril Cottron. Avec le soutien de la Région Poitou Charente, du Conseil Général des deux Sèvres, de la Ville de Niort, du Moulin du Roc scène nationale de Niort, des Eclats Chorégraphiques.

Une espèce de boniment chorégraphique ou de mouvement baratiné ou encore d’entourloupe mouvementée. Sous un parasol de marché, coincés entre asperges et melons, un bonimenteur et son assistante vont présenter un produit épatant : My system for ladies and gentlemen aussi, une sorte de méthode à l’ancienne de développement physique et mental spécialement remise au goût du jour à l’occasion du centenaire de la marque…
Avec une verve intarissable, des arguments imparables et des démonstrations spectaculaires s’apparentant à l’art chorégraphique, ils nous prouveront les propriétés presque miraculeuses de leur produit.

Jeudi 3 juillet à 21h30 – 22h30
Vendredi 4 juillet à 18h30 – 19h30
Samedi 5 juillet à 20h – 21h
Place Jan Castagno – Durée : 40 min


Brut de décharge
Les piétons
Sur une idée originale de Jean-marie Maddeddu - Ecriveurs, ressourceurs documentistes et auteurs Philippe Saulle et Jean-Marie Maddeddu – Acteurs Gonzalo Campo (comédien, musicien), Jean-Marie Maddeddu (comédien, musicien, vocaliste), Stéphane Albédo (comédien, plasticien) - Ingénieur du son Alain Brasseur - Lumière et vidéo (salle) Philippe Pélardy
Coproduction : Lieux Publics, Centre national de création des arts de la rue ; Les Piétons - Aide à la création : Le Parapluie, Centre national des arts de la rue ; Le Citron jaune, Centre national des arts de la rue ; Le Boulon, Fabrique des arts de la rue
Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication - DMDTS, DRAC Languedoc Roussillon, Conseil régional Languedoc Roussillon, Le Lieu noir, La Scène nationale de Sète et du bassin de Thau

15m3 de déchets habités par 3 rats jouisseurs, ingénieux et anarchistes !
Brut de décharge, c’est 15 m3 de déchets : instruments, décor, accessoires, costumes, plastiques, fer, verre, carton, bois, papiers, polystyrène, outils, cageots, tubes, ferrailles, manches, enjoliveurs, râpes, ampoules, grilles, boîtes, barrières, bouteilles, sacs plastique, pochettes, fripes, jouets cassés, bricoles, carreaux, instruments à réparer, moteurs, pierres, feuilles, câbles, ressorts, portières, frigos, matières organiques...

Brut de décharge, c’est trois rats jouisseurs qui vivent heureux et vont tout recycler en musique, trier, ranger, composter, s’amuser, chanter, critiquer, révéler au lieu d’enfouir, recycler au lieu de polluer, bricoler au lieu de tout jeter, chanter au lieu de se taire, vivre au lieu de crever, s’éclater au lieu de chialer, gueuler, et bien sûr, proposer ! ...

Fanfaraï

Samedi 5 juillet à 20h30
Devant la Salle Polyvalente – Durée : 1h20
Place de la Mairie - Durée : 55 min

Fanfaraï

Un mélange explosif qui puise aux sources du raï traditionnel.
Cette formation atypique et originale réinterprète les musiques du Maghreb en mêlant habilement cuivres et percussions traditionnelles. Dans ses arrangements, thèmes arabo berbères et consonances afro-cubaines, latines ou jazz se côtoient avec audace. C’est une véritable expérience humaine, musicale et culturelle que vous proposent les 9 sacrés artistes détonants de Fanfaraï !

Samedi 5 juillet à 23h
Parvis du Cratère - Durée : 1h


INFOS PRATIQUES
Tous les spectacles sont gratuits
Informations au Cratère : 04 66 52 52 64 – www.lecratere.fr


pierre aimar
Samedi 28 Juin 2008
Lu 2851 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales