Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Aide à la survie de l'école Espace 614 à Mouans-Sartoux

Avec la crise sanitaire actuelle, l'école de danse Espace 614 située à Mouans-Sartoux (dans les Alpes Maritimes) risque de fermer ses portes définitivement alors que son histoire à commencé il y a plus de 40 ans


Quelques mots sur cette association de danse.

Aujourd’hui, avec 50h d'activités hebdomadaires pour enfants, adolescents, adultes et séniors (10 techniques de danse, 3 de bien-être), c’est une magnifique ruche, un lieu d'énergie et de vie, sans cesse animée par la passion et la créativité des professeurs visant l’épanouissement de chacun.
Au cours du temps, cette école n’a cessé d’évoluer.

L’Espace 614, c’est :
- des cours de loisirs,
- la préparation d’élèves à divers concours et aux métiers de la danse,
- des stages et master-classes avec des professionnels reconnus,
- 4 galas annuels (dont 2 spectacles en soutien de l’association SPAMV d’aide à l’enfance handicapée),
- l’accueil d’élèves d’écoles primaires pour des activités périscolaires,
- des prestations diverses.

En reconnaissance de toutes ces missions engagées, notre structure est certifiée Label Qualité Or par la Fédération Française de Danse habilitée Jeunesse et Sports.

Mais aujourd’hui, l’Espace 614 est en danger.
Les mesures sanitaires relatives à la lutte contre la propagation du COVID-19 ont contraints, l'école à fermer ses portes le 15 mars dernier et ce jusqu’à fin août. Etant dans l’impossibilité de donner ses cours, l'école ne percevra pas la majorité des cotisations du 3e trimestre. Et même si une partie de nos adhérents a accepté, de manière solidaire, de soutenir l'association en transformant cette cotisation en don, l’annulation des galas de fin d’année, des master-classes et stages-vacances, des prestations diverses (constituant les rentrées d’argent habituelles à cette période), mettent en péril la subsistance de cette école.
Il est difficile d'accepter que, malgré une gestion rigoureuse, l'histoire de cette école s'arrêtera ainsi, laissant sur le bord de la route les 280 adhérents, les 12 professionnels et que les nombreux projets envisagés par l'école ne verront pas le jour.

Pour tenter de traverser cette crise financière sans précédent, l'équipe de 13 administratrices bénévoles et la direction emploient toute leur énergie à trouver des solutions pour éviter la fermeture :
- chômage partiel pour nos employés,
- paiement différé des loyers, factures...,
- relance de subventions promises,
- souscriptions à des fonds de solidarité d’urgence.

Malgré toutes ces mesures, l’Espace 614 a besoin de soutiens et d'aides !
La trésorière de l'école, assistée du banquier, a estimé un besoin de financement à 18000 €. Cette somme permettrait d’assurer la réouverture de l’Espace 614 à la rentrée 2020. D’où l’idée de lancer une cagnotte : www.leetchi.com/c/espace-614

Notre association est reconnue d'intérêt général, il est donc possible que les dons récoltés fasse l'objet d'une réduction d'impôts afin de ne pas fermer notre école de danse qui représente une grande famille dans la ville de Mouans -Sartoux.

Pour en savoir plus sur cette école, vous pouvez nous retrouvez sur notre site web www.espace614.com www.espace614.com, Facebook (@espace614) ou Instagram (espace_614).

Aide à la survie de l'école Espace 614 à Mouans-Sartoux


Pierre Aimar
Lundi 11 Mai 2020
Lu 138 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 70



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020