Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


8ème Festival de Jazz aux Issambres du 25 au 27 juillet 2016

Cadre idyllique pour 3 soirées d’été, amateurs de musique ou curieux, vous serez conquis par ces soirées jazz… Au cœur d’un parc à quelques mètres de la plage, laissez-vous bercer par ces notes jazzy, de l’hommage à Stéphane Grappelli au scat, en passant par le boogie woogie…


Programme très éclectique avec le sextet JAZZMAGNAC sextet et le roi du scat Daniel HUCK, la reine hollandaise du boogie woogie et du blues ANKE ANGEL et en guest star le grand blues man autrichien ROBERT SHUMY. Présence également du quartet de CHRISTIAN MILLE et son violon magique. Chaque soirée en off des groupes régionaux.
SACRE BLUE quartet, ENDY & CO quintet et MUZSIKUS SWING quartet.

Programme

LUNDI 25 juillet 21H : JAZZMAGNAC quintet et Daniel HUCK
Le Roi du sax et du scat (New Orleans) En OFF: Sacre BLUE quartet

MARDI 26 juillet 21H : ANKE ANGEL trio (Pays Bas)
La Reine du BOOGIE WOOGIE et du BLUES guest STAR : Robert SHUMY (Autriche)
En OFF: ENDY et Co quintet

MERCREDI 27 juillet 21H : CHRISTIAN MILLE quartet
(LE VIOLON MAGIQUE) Hommage à S. Grappelli
En OFF : MUZSIKUS SWING Quartet (jazz manouche)

Tous les soirs OFF à partir 20h15 avec des groupes régionaux Portail ouvert à partir de 20h (placement libre)

Ouverture du parc à 20h Grande soirée à 21h15
En off dès 20h15

Pratique

RESERVATION et RENSEIGNEMENTS
Office de Tourisme Roquebrune sur Argens et Les Issambres
Tél : 04 94 19 89 89





Pierre Aimar
Mardi 12 Juillet 2016
Lu 705 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 30



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.