Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


8.12.10 : Jeanne Cherhal chante Charade, théâtre des Salins, Martigues

Chansons taquines, arpèges audacieux, portraits croqués avec justesse et insolence, Jeanne Cherhal livre un 4ème album envolé et jouissif. Charade confirme son talent à créer un univers personnel et fantasque qui saisit l’air du temps et nous touche par l’humanité des histoires contées.


Jeanne Cherhal © photo Tania & Vincent
Jeanne Cherhal © photo Tania & Vincent
Mon premier est une année entière passée en studio avec Yann Arnaud, producteur de Air et Syd Matters. Jeanne travaille en solo, choisit soigneusement les mots, joue de tous les instruments, s’autorise des expérimentations sonores et vocales. Charade est un album concept à la tonalité pop avant-gardiste qui délimite un territoire d’expression à l’humour ravageur. Mon deuxième est une tournée attendue avec impatience et préparée avec gourmandise. Jeanne est issue de la scène. Après la solitude de la création, place à l’excitation du partage puisqu’elle s’entoure d’un groupe formidable, la Secte Humaine, dont certains musiciens ont notamment officié auprès de Philippe Katerine lors de ses derniers concerts. Nul doute que la rencontre servira la fantaisie de Jeanne pour l’accompagner encore plus loin dans ce projet audacieux. Pour son quatrième album, Jeanne Cherhal nous propose 11 nouvelles chansons et un fil conducteur - une charade en quatre parties - qui baptise l'album. Ce disque très libre, au contenu parfois explicite, est le fruit d'une véritable révolution personnelle. Arrangements, production, équipe de scène, tout ce qui tourne autour de Charade aura la couleur et le son de l'inédit pour une artiste qui, plus que jamais, s'épanouit dans le mouvement, le lâche rprise, la confidence.


Jeanne Cherhal, bio expresse

Jeanne Cherhal est née en 1978 à Nantes. À 12 ans, elle commence à étudier le piano, et dès 14 ans écume les petites salles avec des groupes rock. En 1999, elle a déjà un répertoire, qui lui permet d’être programmée en première partie de Georges Moustaki. Elle se fait ensuite remarquer au Festival des vieilles charrues.

Après un CD six titres autoproduit, elle sort en 2002 un album live intitulé Jeanne Cherhal. Elle reçoit le prix Attention Talent du Printemps de Bourges. En 2002, à l’Européen à Paris, puis en tournée, elle partage l’affiche avec Vincent Delerm. La presse est unanime, Jeanne rencontre son public. Entre 2002 et 2003, elle donne 300 concerts en piano-voix et assure la première partie de Thomas Fersen à la Cigale à Paris.

Lorsqu’elle sort son deuxième album Douze fois par an en 2004, qu’elle considère comme son véritable premier album, elle est entourée de Jacques Higelin, M ou Ibrahim Maalouf. Le succès est au rendezvous, et en 2005, elle est sacrée Artiste révélation du public aux Victoires de la Musique. Elle décide de prendre une pause dans sa carrière de chanteuse et occupe les planches en tant que comédienne en interprétant Les Monologues du vagin. Jeanne entame ensuite une série de concert avec JP Nataf, ex-chanteur des Innocents, au sein du groupe les RedLegs, dont la seule ambition est de jouer pour le plaisir.

En 2006 sort le troisième album de Jeanne Cherhal, L’eau, qu’elle a préparé, textes et musique, en solo avec un ordinateur. Elle produit des morceaux plus personnels que jamais, autant dans les sonorités que dans les thèmes abordés. Charade, album sorti en mars 2010, est perçu comme plus expérimental. Il dévoile un autre aspect de cette artiste décidemment surprenante. Jeanne Cherhal y joue elle-même de tous les instruments : claviers, guitare, basse, batterie, synthétiseurs…

Réservations en ligne


pierre aimar
Mardi 16 Novembre 2010
Lu 1095 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 32



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales