arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



67e Gstaad Menuhin Festival & Academy : « Humilité ». Du 14 juillet au 2 septembre 2023

La 67e édition du Gstaad Menuhin Festival & Academy est placée sous le signe de L'HUMILITÉ et marque la première étape d'un cycle de trois ans consacré au changement (2023-2025).


L'humilité comme état d'esprit en musique, mise en perspective dans le contexte de notre temps, servira de fil rouge aux sept semaines de festival, avec au centre l'œuvre de Jean-Sébastien Bach et sa puissance d'inspiration, sa dimension de modèle.
67e Gstaad Menuhin Festival & Academy : « Humilité ». Du  14 juillet au 2 septembre 2023

Gstaad Menuhin Festival & Academy AG
Case postale, 3792 Saanen, Suisse


info@gstaadmenuhinfestival.ch
gstaadmenuhinfestival.ch
Tél. +41 (0)33 748 81 82

Tél. 0900 585 887 – CHF 1.20 / min.
Points de vente et location sur plan sur
kulturticket.ch, print@home

Le Gstaad Menuhin Festival & Academy 2023, c'est...

Trois concerts d'un nouveau cycle baptisé « Music for the Planet » imaginés par l'« ambassadrice du changement » de la manifestation Patricia Kopatchinskaja pour mettre en lumière l'inévitable humilité des hommes face à la nature et à ses bouleversements : « Les Adieux » (avec notamment des extraits de la Symphonie Pastorale de Beethoven proposés par le Gstaad Festival Orchestra et Mirga Gražinytė-Tyla), « La Truite » (programme multimédia consacré à Schubert mais aussi à une création de Kopatchinskaja sur l'histoire des Inuits) et « Les sept dernières paroles » de Haydn par la Camerata Bern accompagnées de projections de textes et de photographies « climatiques ».
 
Une pluie de stars : les cantatrices Ute Lemper (dans un hommage à Marlene Dietrich), Cecilia Bartoli (avec un programme baroque escorté par l'orchestre Il Pomo d'Oro), Pretty Yende (dans Mahler) et Sonya Yoncheva (en tête d'affiche de la Tosca), les violonistes Gil Shaham (dans le Concerto de Brahms) et Daniel Hope (animateur d'un récital commenté dédié à l'Amérique), les pianistes Yuja Wang (dans les deux concertos de Ravel), Mitsuko Uchida (dans un programme 100% Schubert à deux pianos avec Jonathan Bliss), Bruce Liu (1er Prix du Concours Chopin de Varsovie 2021), Maria João Pires (actrice d'une très prometteuse « Winterreise » avec le ténor Matthias Goerne), Khatia Buniatischvili (en récital-événement sous la Tente du Festival de Gstaad), Fazil Say...
 
Un opéra en version semi-scénique : Tosca de Puccini sous la baguette de Jaap van Zweden.
 
Une carte blanche à Francesco Piemontesi, pianiste suisse le plus en vue du moment, qui se présentera en mode solo, duo (avec Sol Gabetta), trio (avec le violoniste Alexi Kennedy et le violoncelliste Daniel Müller-Schott) et avec orchestre (dans le Concerto n° 25 de Mozart avec le Freiburger Barockorchester).
 
Deux grands programmes choraux : la Messe en si mineur de Bach par la Gaeschinger Cantorey et l'Internationale Bachakademie de Stuttgart dirigées par Hans-Christoph Rademann, et La Création de Haydn par le Chœur du Bayerischer Runfunk de Munich, l'Orchestre de Chambre de Bâle et Giovanni Antonini.
 
• Les concerts hauts en couleurs de la nouvelle volée de « Menuhin's Heritage Artists » : le dialogue entre la violoniste Bomsori Kim et l'ensemble a cappella VOCES8, le voyage autour du monde de l'inclassable Nemanja Radulović, les pérégrinations en Europe de l'Est et en Amérique du Sud de la trompettiste Lucienne Renaudin Vary, et l'intégrale des sonates pour violon de Brahms du pianiste Alexandre Kantorow avec la complicité de Renaud Capuçon.
 
• Des récitals et concerts de chambre de haut vol dans les magnifiques églises de la région animés par les pianistes András Schiff, Alexandra Dovgan, Polina Leschenko et les frères Lucas & Arthur Jussen, les violonistes Veronika Eberle et Anna Naomi Schultsz (lauréate du vote Jeunes Etoiles 2022), l'altiste Antoine Tamestit, le clarinettiste Reto Bieri, ou encore le Quatuor Arod.
 
• Des grandes soirées symphoniques sous la Tente du Festival de Gstaad : la Neuvième de Chostakovitch et la Deuxième de Mahler par le Gstaad Festival Orchestra et Jaap van Zweden, la Première de Brahms par l'Orchestre philharmonique d'Israël et Lahav Shani, ou encore les Tableaux d'une exposition de Moussorgski par l'Orchestre Philharmonique de Radio France et Tamo Peltokoski.
 
• Le Gstaad Festival Orchestra, qui poursuit en 2023 sa collaboration avec Jaap van Zweden, chef du prestigieux New York Philharmonic depuis la saison 2018/19 ; il se produit non seulement durant le Festival mais également en tournée dans toute l'Europe, et participe activement à la Gstaad Conducting Academy (animée par le même Jaap van Zweden escorté des professeurs Johannes Schlaefli et Mirga Gražinytė-Tyla).

Cliquez sur l'image ci-dessous pour télécharger le programme intégral



Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 11 Mai 2023 à 22:16 | Lu 119 fois

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements