Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



3 juillet au 31 octobre 2009, [château en chantier], Domaine du château d’Avignon, en Camargue

Les travaux de restauration programmés en 2009 nous placent face à la réalité du temps, de l’usure, de la dégradation inévitable de ce patrimoine…Ils nous mettent face à nos questionnements, nos interrogations sur les modes d’interventions, les techniques de conservation permettant de sauvegarder, en partie, l’identité originelle du lieu telle qu’on a pu, la cerner au fil des études et des recherches documentaires.


Domaine du château d’Avignon, en Camargue

Cette actualité nous renvoie au chantier des origines, autour de 1900, au lieu rêvé par Louis Noilly-Prat et réalisé par de nombreuses entreprises spécialisées. Cette parenthèse nous renvoie à la matérialité du lieu, ses différentes states et composantes, elle nous remet dans le temps fort du projet d’origine et nous interroge sur notre façon de donner à voir cette utopie concrète de la modernité qu’est le domaine du château d’Avignon.

Durant l’été, une quinzaine d’artistes vont signifier cet « état de chantier » au travers d’installation dans le parc, les dépendances, utilisant même le château comme une vitrine géante exposée à la curiosité du visiteur.
Le chantier offre par ses métamorphoses l’opportunité de changer de point de vue, d’offrir de nouvelles perspectives sur le lieu et ses paysages. C’est cette démarche que Tadashi Kawamata nous fait partager en présentant un projet de belvédère qui sera réalisé en 2010, une construction éphémère qui offrira aux visiteurs un point de vue inédit sur le domaine et sa relation à l’environnement de la Camargue.

Le chantier a de nombreux codes, des couleurs, des objets que les artistes comme Wim Delvoye, Etienne Bossut, Christian Robert-Tissot, Sylvie Réno, Nicolas Durand s’amusent à détourner, à copier et à utiliser pour leurs forces visuelle ou décorative mais aussi pour signifier notre rapport aujourd’hui au travail. Les outils et matériaux deviennent aussi la matière de la création, une matière ludique (Damien Berthier ou Vincent Ganivet) ou parfois inquiétante (Delphine Reist).

D’autres installations nous invitent à partager la dramaturgie forte véhiculée par le chantier et qui fait de chacun d’entre nous le spectateur de son mouvement incessant, de ses bruits, de ses émanations, de ses machines. Avec ses temps forts, tel l’instant de la destruction imaginé et réinterprété par Anne-Valérie Gasc.

Les nombreux points de convergence entre le langage artistique et celui de la construction permettent de filer la métaphore de multiples manières et de créer des confusions riches et des sujets ouverts, « en chantier »…

Artistes exposés et invités :
Damien Berthier / Etienne Bossut / Wim Delvoye / Sarah Dorp / Nicolas Durand / Vincent Ganivet / Anne-Valérie Gasc / Tadashi Kawamata / Eve Maillot / Pierre Malphettes / Frédérique Nalbandian/ Delphine Reist / Sylvie Reno / Christian Robert-Tissot /

Commissariat : Agnès Barruol, conservateur en chef du Patrimoine, Véronique Baton, historienne d’art et d’Hélène Dattler, architecte

Informations pratiques :
Domaine départemental du château d’Avignon
RD 570
13460 Les-Saintes-Maries-de-la-Mer
Tel : 04 90 97 58 58
Fax : 04 90 97 58 78
Ouvert tous le jours sauf le mardi de 9h45 à 17h45
Tarif plein : 3€ réduit : 1,5€
Audio guide disponible en trois langues


pierre aimar
Mercredi 6 Mai 2009
Lu 548 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...