Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


20/11 > Trio Wanderer au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Ils ont fait neuf fois le tour du monde ! Le Trio Wanderer est sans conteste l’une des formations de musique de chambre de l’hexagone qui a le plus de rayonnement international.


20/11 > Trio Wanderer au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence
Baptisé Wanderer en hommage à Schubert et au romantisme allemand dont le thème du “voyageur errant” est le leitmotiv, c'est toujours l'esprit de Schubert que le Trio Wanderer cherche à insuffler dans sa manière de jouer, sentir et vivre la musique.
Le trio explore sans relâche la musique de chambre, et leur maturité les emmène plus loin dans
leur liberté d’expression.
Ils consacrent ce concert aux deux seuls trios de Schubert, avec notamment le Trio n°2, moment
d’émotion musicale intense et inoubliable dans le film Barry Lindon de Stanley Kubrick.
Deux chefs d’oeuvre de la musique de chambre romantique.

Trio Wanderer
Vincent Coq, piano
Jean-Marc Phillips- Varjabedian, violon
Raphaël Pidoux, violoncelle
Franz Schubert, 1797-1828
Trio avec piano n°1, op.99
Trio avec piano n°2, op.100

Jeudi 20 novembre 08 - 20h30
Grand Théâtre de Provence
380 avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
04 42 91 69 70
www.legrandtheatre.net

Biographie du Trio Wanderer

Vagabonds curieux, les musiciens français le sont aussi par leur esprit d'exploration musicale qui les conduit à sillonner les siècles de Haydn à nos jours. Célébré dans la presse internationale pour un jeu d'une extraordinaire sensibilité, une complicité presque télépathique et une parfaite maîtrise instrumentale, le Trio Wanderer est aujourd'hui internationalement reconnu comme une des toutes meilleures formations de musique de chambre.
Créé en 1987 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, le trio se forme auprès de grands maîtres tels Jean-Claude Pennetier, Jean Hubeau, Menahem Pressler du Beaux-Arts Trio et les membres du Quatuor Amadeus. Il remporte le concours ARD de Munich en 1988 et la Fischoff Chamber Music Competition aux Etats-Unis en 1990." Wandering Star" (The Strad Magazine), le Trio Wanderer est invité par les plus grandes scènes : Philharmonie de Berlin, Théâtre des Champs-Élysées de Paris, Wigmore Hall de Londres, Teatro Municipal de Rio de Janeiro, la Scala de Milan, Grande Salle Tchaïkovski de Moscou, Library of Congress de Washington, Concertgebouw d'Amsterdam, Kioi Hall de Tokyo, Tonhalle de Zürich et dans de prestigieux festivals : les festivals d'Edimbourg, Montreux, Feldkirch, du Schleswig Holstein, de la Roque d'Anthéron, de Stresa, de Grenade, d'Osaka, les Folles Journées de Nantes, le Rheingau Musiksommer ….
En août 2002, il fait ses débuts au Festival de Salzbourg. A la suite de ce concert, il est immédiatement
réinvité pour les éditions 2004 et 2006. Les futurs concerts du Trio Wanderer le conduiront au Wigmore
Hall de Londres, au Théâtre du Châtelet à Paris, à la Frick Collection de New York, à l'International Forum de Tokyo mais encore à Moscou, la Haye, Genève, Rome ou Montréal. Il crée les Huit Moments Musicaux de Bruno Mantovani à l'occasion des Folles Journées de Nantes 2008 et, lors d'une prochaine tournée en Allemagne, le Lichtspuren de Frank Michael Beyer.
Dans le répertoire de triples et doubles concertos, le trio a joué sous la direction de Yehudi Menuhin,
Christopher Hogwood, James Loughran, Marco Guidarini, Charle Dutoit et James Conlon, avec l'Orchestre National de France, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, les orchestres de Nice, Pays de Loire, Montpellier, Teneriffe, Santiago de Chile, La Coruna, le Radio Symphonie Orchester de Berlin, le Sinfonia Varsovia, le Grazer Philharmoniker Orchester, le Gürzenich-Orchester de Cologne…

Après deux disques pour Sony Classical, le Trio Wanderer débute en 1999 une nouvelle collaboration avec Harmonia Mundi riche à ce jour de huit enregistrements : les trios Chausson, Ravel, Schubert, Haydn, Chostakovitch, Copland, Saint- Saëns, La Truite de Schubert, le Quintette de Hummel et le Triple Concerto de Beethoven (avec James Conlon).
En 2005, les deux triples concertos de Martinu avec le Gürzenich-Kölner Philharmoniker dirigé par James Conlon ont été publiés chez Capriccio.
Cette discographie a été à de maintes fois récompensée par la critique : Choc de l'Année du Monde de la Musique, Critic's Choice de Gramophone, 5-Sterne Ensemble Magazine et de Fono Forum, Classical Internet Award 2005... Parue en juin 2006, toujours chez Harmonia Mundi, leur intégrale des trios de Brahms (Choc du Monde de la Musique et "Diapason d'Or de l'Année") est plébiscitée par la presse internationale en recevant le Midem Classical Award 2007 du meilleur enregistrement de musique de chambre de l'année.
Tout dernièrement, leur nouvel enregistrement des trios de Mendelssohn a été récompensé comme 'disque du mois' par le BBC Music Magazine, Fono Forum en Allemagne et Luister aux Pays-Bas.
Outre des enregistrements pour la radio et la télévision (Radio France, BBC, ARD, DSR, Mezzo,..) un film
documentaire lui a été consacré en 2003 par la chaîne franco-allemande ARTE. Le Trio Wanderer a par
ailleurs reçu deux Victoires de la Musique en 1997 et en 2000 comme meilleur ensemble de musique de
chambre de l’année.


pierre aimar
Samedi 1 Novembre 2008
Lu 335 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin