Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


2 février au 6 mars 2011, Dans le sillage des requins, exposition conçue et réalisée par le Muséum national d’Histoire naturelle à l'Aquarium tropical de la Porte Dorée, Paris

Cette exposition vous emmène à la découverte de l’univers fascinant des requins et de leurs cousins. Dans un espace de 600 m², se mêlent poissons vivants, images du film OCEANS, spécimens naturalisés, et aussi d’extraordinaires pièces fossiles, présentant ces animaux qui existent depuis plus de 400 millions d’années mais qui sont aujourd’hui menacés d’extinction, mettant en péril toute la biodiversité marine.


Requin cornu Heterodontus francisci © Aquarium de la Porte Dorée
Requin cornu Heterodontus francisci © Aquarium de la Porte Dorée
Cinq grandes parties rythment l’exposition :
- les poissons cartilagineux : requins, raies et chimères font partie d’un même groupe zoologique, les chondrichtyens ;
- l’évolution de ces poissons, dont l’apparition sur Terre remonte à 400 millions d’années ;
- la diversité des espèces, de la plus impressionnante à la plus petite ;
- leurs capacités motrices et sensorielles hors du commun ;
- ces espèces sont en réel danger d’extinction, leur protection est primordiale.
On y découvrira des animaux vivants bien sûr : requin-zèbre (pêché dans l’océan pacifique), requins-chabot (issus de reproductions en aquarium), requins à pointes noires (pêchés en Indonésie), et plusieurs espèces de raies d’Amazonie qui se reproduisent régulièrement à l’Aquarium de la Porte Dorée, ainsi qu’une vingtaine de spécimens naturalisés pour cette exposition par Bernard Bourlès, unique spécialiste de la taxidermie de ces poissons cartilagineux en France.
Les squelettes, dents, mâchoires fossiles présentés, dont certains ont plusieurs centaines de millions d’années, proviennent des collections de paléontologie du Muséum national d’Histoire naturelle.
La pièce la plus exceptionnelle de cette collection est sans nul doute le cerveau fossile de chimère, vieux de 300 millions d’années. Premier cerveau fossilisé jamais découvert au monde, par les scientifiques du Muséum en mars 2009 au Kansas, Etats-Unis, il est pour la première fois exposé au public.

Dans le sillage des requins
2 février au 6 mars 2011
Aquarium tropical de la Porte Dorée
293 avenue Daumesnil
75012 Paris
Exposition conçue et réalisée par le Muséum national d’Histoire naturelle, en collaboration avec la Réunion des musées nationaux et l’Aquarium de la Porte Dorée


pierre aimar
Mardi 15 Décembre 2009
Lu 1005 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales