Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


2 au 27 juillet 2010, Festival Côté Cour à Aix-en-Provence

Théorème fleuri illustré par la pierre, l’eau et la musique, l’aristocratique ville d’Aix-en Provence, au milieu de ses fastueux hôtels particuliers et de ses fontaines, n’est pas que la cité du grand Festival lyrique international : au creux de ses cours du patrimoine architectural se love avec amour le petit Festival Côté Cour, sous les mêmes étoiles de juillet.


2 au 27 juillet 2010, Festival Côté Cour à Aix-en-Provence
Fondé en 1998, animé par des bénévoles férus de musique, ce modeste festival a de grandes ambitions : proposer six productions de qualité à des prix très abordables à côté du grand Festival lyrique.
La programmation va du Baroque à la musique contemporaine en passant par des musiques du monde et le jazz, avec vocation de faire découvrir des voix nouvelles et de jeunes artistes. À l’issue des spectacles, une rencontre conviviale autour d’un buffet gratuit permet au public de dialoguer avec les artistes invités.
Ce festival local invite des artistes d’horizons divers et s’emploie à maintenir à Aix la dignité d’une activité culturelle civique de qualité, ouverte, par la modestie de ses tarifs, à un large public.
Le programme 2010 a un axe directeur et une cohérence globale : fêter des commémorations, le 300e anniversaire de la naissance de Pergolèse, le 200e de celle de Chopin, et rendre hommage à la femme, servante et maîtresse de l’art, muse ou interprète.

Programme

Vendredi 2 juillet à 21 h 15 - Cour de l’Hôtel de Ville d'Aix
Balkanes

Par quatre femmes rayonnantes en habits traditionnels chamarrés, aux poses picturales, pour le bonheur des yeux et de l'oreille, des chants immémoriaux de Bulgarie dont les textes fleurent les jardins fleuris de jeunes filles en fleur et de femmes fruit à l'ombre ou au soleil des peines et des joies. (Les quatre M bien chantantes : Milena Roudeva, contralto, Milena Jeliazkova, soprano, Marie Scaglia, mezzo, Martine Sarazin, soprano).

Samedi 10 juillet à 21 h 15 - Cour de l’Hôtel de Ville d'Aix
Un hiver de cochon

Ou comment le rêve de lune de miel entre Sand et Chopin, les amants romantiques scandaleux fuyant Paris, tourne au cauchemar d’une lune de fiel, miraculeusement sauvée par la musique et l’écriture. Récit d’après Un hiver à Majorque de George Sand et Chopin, (1838-1839), spectacle écrit par Cécile Auclert, comédienne, avec les 24 Préludes, opus 28, de Frédéric Chopin (presque tous écrits à Majorque) interprétés par Mélanie Gadenne, piano, Xavier Chatillon, violoncelle.

Samedi 17 juillet à 21 h 15 - Cloître des Oblats, 54 Cours Mirabeau,
Jazz from eve to ever

En première partie, le quartet Sudaméris, propose une création qui métisse de grands thèmes de musique française classique avec les textes du slameur Aissa Malouk. En deuxième partie, Sudden jazz, Cathy Heiting, Jonathan Soucasse et Stéphane Lopez : fusion, effusion de standards d’un jazz amoureusement fondu d’héroïnes lyriques (Didon, Norma, Carmen…). Puis les deux ensembles se lanceront dans un « bœuf » fusionnel.

Mardi 20 juillet à 21 h 15 - Cour de l’Hôtel de Ville d'Aix
Escales songs

Ports d’attache populaire pour musique savante.
L’Adventura trio : Isabelle Bonnadier, soprano, Barbara Morel, piano, Marie-Hélène Vuillermet, clarinettes, percussions, nous embarquent dans une croisière au cœur de mélodies populaires où se sont abreuvés des compositeurs classiques : Bartok, Berio, Britten, de Falla, Ravel, Weill…, un musicien dans chaque port.

Vendredi 23 juillet à 21 h 15 - Cloître des Oblats, 54, Cours Mirabeau
Dona Kju

C’est un Brésil cajoleur et enjôleur, nostalgique et ironique, principalement du nord du Brésil, que la voix fruitée de Lanna, avec son cavaquinho, accompagnée d’Emilia Chamone, marimba de verre et percussions et d’Ugo Castro Alves, guitare à sept cordes, invoqueront sous le ciel provençal, évoqueront dans sa poésie, traduite en français.

Mardi 27 juillet à 21 h 15 - Cloître des Oblats, 54 Cours Mirabeau, Aix
La serva padrona

(La Servante Maîtresse)
Opéra-bouffe de Gianni Battista Pergolesi
Ou comment l’affriolante et affolante Serpina rend fou (d’amour) son maître et, de servante, devient maîtresse : ou le grincheux apprivoisé. Toute la vivacité burlesque du modèle de l’opera buffa qui déclencha en France « La Querelle des bouffons », traité ici en opéra-comique (récitatifs français parlés).
Par l’Orchestre de chambre Mosaïque, direction, Marie-Christine Thomasset. Serpina : Raphaële Andrieu, soprano ; Uberto : Cyril Rovery, baryton ; Vespone : Alain Iltis, comédien. Dans une mise en texte additionnel et scène de Jean-Marc Patris
En première partie, création d’un concerto de Pergolèse.

Prix : 20 ou 22 € selon les spectacles ; tarif réduit : 15 €.
06 83 60 19 80 – festival.cotecour@orange.fr
Librairie Forum – Harmonia Mundi, 20, Place du Palais de Justice à Aix-en-Provence. FNAC / Office de Tourisme / Carrefour… Vente sur place : 1 heure avant le début du spectacle.


pierre aimar
Lundi 28 Juin 2010
Lu 1226 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales