Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


1er festival d'Art Récup en Vaucluse à Séguret les 2 & 3 juin 2018

Pour la 1ère fois en Vaucluse, l’association « Les Agités du Local – Foyer Rural de Séguret », avec l’appui de la Fédération des Foyers Ruraux 84, propose tout au long d’un week-­‐end, une grande animation autour de la revalorisation de nos déchets inertes


1er festival d'Art Récup en Vaucluse à Séguret les 2 & 3 juin 2018
Les Agités du Local – Foyer Rural de Séguret est une association loi 1901 adhérente à la Fédération des Foyers Ruraux. Outre ses missions de promotion de la culture et du vivre ensemble, notre association se préoccupe de la protection de son environnement et de son impact écologique.
Elle souhaite soutenir « l’économie circulaire et créative ». Dans cette idée, le traitement des déchets a amené ses membres à se questionner sur des initiatives à proposer dans le cadre de ses champs d’action.
Nous avons donc élaboré ensemble un projet de manifestation mêlant l’art et la récupération de matériaux. Ainsi est née l’idée d’un festival d’ART RECUP, rassemblant artistes et artisans et proposant la création d’œuvres d’art à partir de déchets, ainsi que des animations et ateliers autour de ce thème lors d’un week-­‐end.

Deux approches seront présentes :
- La création d’œuvres in situ par des artistes soudeurs,
- L’upcycling, démarche visant à la transformation d’objets obsolètes « Rien ne se perd tout se transforme » : Expo-­‐vente de créations singulières par leurs auteurs.

Autour de ces deux pôles principaux, seront également proposés ateliers, conférences et autres spectacles participatifs. Et pour parfaire ces journées, les soirées feront place à la musique sous les étoiles.

Pourquoi une festival d'art récup ?

Le traitement des déchets est un problème dont l’importance croit d’année en année. Nous avons d’innombrables gisements de matériaux en fin de vie autour de nous.
Que pouvons-­‐nous faire ?
En règle générale, la valorisation des déchets passe soit par une valorisation énergétique soit pas valorisation matière.

Faire découvrir une autre forme de valorisation des déchets au travers de l’art, en redonnant vie aux objets obsolètes, nous permet de lier culture et écologie de belle manière.

Dans le domaine de l’art contemporain, les déchets et détritus sont très présents. De nombreux artistes recyclent ces matériaux peu onéreux en œuvres d’art, et nous permettent de nous questionner sur notre société de consommation.

Les plus connus sont notamment César (compression de véhicules et papiers), Jean Tinguely (telles ses anti-­‐ machines), Niki de Saint Phalle (sa Mariée) ou Mary Ellen Croteau qui recycle des bouchons de bouteille pour dénoncer notre gaspillage.

Notre association souhaite soutenir « l’économie circulaire et créative » et, la meilleure façon était de créer un festival d’ART RECUP.

Les visiteurs pourront découvrir comment les matériaux usagers deviennent des objets d’art et du quotidien ; comment des bouts de tissus, des métaux, des bris de plastique, du verre, du carton, du caoutchouc, des métaux et du bois servent à créer du mobilier, des luminaires et des vêtements uniques.


Pierre Aimar
Samedi 19 Mai 2018
Lu 1740 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 61



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine