arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



160e anniversaire du Salon des Beaux-Arts à l’orangerie du Sénat

Le 21 juin, jour de la Fête de la Musique, la mezzo-soprano iranienne Anousha Nazari, accompagnée au piano par Laurianne Corneille, se produira à l'Orangerie du Sénat pour célébrer le 160e anniversaire du Salon des Beaux Arts


160e anniversaire du Salon des Beaux-Arts à l’orangerie du Sénat
Ce concert, intitulé Échos Lyriques au Jardin, mettra à l'honneur des œuvres de grands compositeurs qui ont marqué l'histoire du Salon des Beaux-Arts, tels que Gabriel Fauré et Camille Saint-Saëns.

Au fil des ans, le Salon des Beaux Arts a été un lieu d'innovation et de renouveau, reflétant les changements socioculturels et artistiques de l'époque.

Elle a été pionnière en ouvrant ses portes aux artistes féminines dès 1890 et en soutenant le mouvement impressionniste, défiant ainsi les conventions académiques rigides. Avec le temps, elle a également encouragé les expressions artistiques modernes et a accueilli les œuvres de créateurs d'Europe et d'Asie, enrichissant le paysage artistique français.

Anousha Nazari

Anousha Nazari se distingue comme une mezzo-soprano lyrique iranienne singulière de sa génération. Avec un répertoire et une culture fusionnant des influences persanes et européennes, elle crée une passerelle entre ces deux mondes à travers ses performances.

Passant de l'Orchestre symphonique de Téhéran aux scènes françaises les plus prestigieuses, telles que le Théâtre des Champs-Élysées, la Philharmonie de Paris, la salle Cortot et le Musée national des arts asiatiques – Guimet, elle se produit régulièrement dans des festivals, des concerts ainsi qu'à diverses manifestations artistiques et culturelles.

Société Nationale des Beaux Arts

Le Salon des Beaux Arts a vu le jour en 1864. Événement phare de la Société Nationale des Beaux Arts qui fut fondée deux ans auparavant par Louis Martinet et Théophile Gautier, en opposition au Salon officiel pour promouvoir l'indépendance des artistes.

En 1906, sous l’impulsion de Rodin, la Société Nationale des Beaux Arts créé une Section Musique, avec le concours de grands compositeurs de l’époque : Gabriel Fauré, Camille Saint-Saëns, Emmanuel Chabrier...

Depuis, lors de ses Salons, la Société Nationale des Beaux Arts fait en sorte de valoriser la musique à travers de prestigieux partenariats, comme avec l’École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot et dans le cadre de ce concert exceptionnel.

Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 13 Juin 2024 à 16:41 | Lu 161 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 399

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements