Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


16 et 17/1 <> Le Jazz perd le Nord #4. Jazz de Wallonie-Bruxelles. Théâtre des Doms, Avignon

Le Théâtre des Doms organise presque chaque année un "focus" autour d'une discipline artistique.
En 2009, avec la complicité de l'Ajmi, il s'attelle à défricher le jazz contemporain de Belgique francophone pour en présenter sur deux jours un mini panorama. Juste assez pour découvrir cinq groupes de styles fort différents.


Programme

16 et 17/1 <> Le Jazz perd le Nord #4. Jazz de Wallonie-Bruxelles. Théâtre des Doms, Avignon
Vendredi 16 janvier à 18h et Samedi 17 à 11h30
Mâäk’s Spirit (interventions dans la ville)

MAAK’S SPIRIT . Il n’y a pas de fraise en hiver
Jean-Yves Evrard : guitare - Laurent Blondiau : trompette
Sébastien Boisseau : contrebasse - Sam Mary : lumières - Jean Chevalier : batterie

Il n’y a pas de fraise en hiver est un travail sur l’improvisation musicale. Compositions instantanées à toute heure du jour et de la nuit, dans tous les lieux possibles. Seul(s) et caché(s) en haut d’un arbre, perdus dans une grande gare au milieu de centaines de spectateurs involontaires ou consciencieusement installés dans une petite boucherie.

Vendredi 16 janvier à 20h30
Fabien Degryse Trio à l’Ajmi puis Animus Anima aux Doms

FABIEN DEGRYSE TRIO. The Heart of the Acoustic Guitar
Fabien Degryse : guitare acoustique - Bart Denolf : contrebasse - Bruno Castellucci : batterie
Le guitariste Fabien Degryse s’associe avec une fameuse section rythmique formée de Bart Denolf à la contrebasse et Bruno Castellucci à la batterie.
Nouveau trio, nouveau son de groupe. En effet, le trio guitare, basse, batterie est déjà relativement rare dans l’histoire du jazz mais, ici, il est constitué d’une guitare acoustique, la guitare “folk” avec des cordes en acier, ce qui est quasiment du jamais entendu en jazz, en dehors du swing manouche. Le leader de ce trio est reconnu comme étant un spécialiste de cet instrument, depuis qu’il a intégré le groupe l’Ame des Poètes, il y a plus de dix ans.

ANIMUS ANIMA. Le bénéfice du doute
Nicolas Ankoudinoff : saxophone ténor, compositions - Benoist Eil : guitares électriques
Pascal Rousseau : tuba - Etienne Plumer : batterie, percussions
Cette rencontre particulière donne un cocktail contrasté : incandescence visionnaire/auto-dérision ironique, jazz-rock furieux/ballades lyriques et charnelles, compositions rôdées/improvisations totales. Un concert d’énergies engagées, lyriques et très variées (le sens du voyage). Cette musique, c’est le chaînon manquant entre Pink Floyd et Archie Shepp!

Samedi 17 janvier à 20h30
Mélanie de Biasio à l’Ajmi puis Slang aux Doms

MELANIE DE BIASIO QUINTET . A stomach is burning
Pascal Mohy : piano - Axel Gilain : contrebasse - Eric Thielemans : batterie
Pascal Paulus : clavinet - Mélanie De Biasio : voix, flûte
Mélanie De Biasio s’exprime au travers de chansons originales transcendées par les voies de l’improvisation. Nourri au carrefour d’influences multiples, son quintet nous amène à dépasser nos clivages musicaux, tout en contraste et subtilité. “A stomach is burning” est une célébration à l’essence du jazz et son évolution.

SLANG. Karmasutra
François Garny : basse, chant - Manuel Hermia : sax, flûtes, chant
Michel Seba : batterie et percussions - Lucas Racasse : VJ et création d'images et le regard acéré de Julie Bougard à la mise en scène.
"Slang", ou "argot" en anglais, renvoie à l'idée d'un langage vivant, aux sources et aux accents variés. On y trouve une énergie issue du rock, des élans Coltraniens, des sonorités indiennes, des rythmes africains, sud-américains, aussi bien que les couleurs de dub, de jungle, de raga. C’est cette volonté de diversité stylistique qui a fait naître le groupe: une musique libre de toutes frontières, se refusant à toute étiquette. Des interventions originales d'images et de textes viennent ponctuer le déroulé traditionnel du concert.

RENCONTRES/DEBATS

Samedi 17 janvier
14h30 à l’Ajmi : « Diffuser du jazz en région » animé par Jean-Paul Ricard, Directeur de l'Ajmi
17h aux Doms : « Etat du jazz en Belgique francophone » animé par Dominique Simonet, Journaliste - Responsable Musique au quotidien La Libre Belgique.
Entrée libre.

INFOS PRATIQUES
Le Jazz perd le Nord #4. Jazz de Wallonie-Bruxelles
Vendredi 16 et samedi 17 janvier 2009 - AVIGNON - Théâtre des Doms et Ajmi
Infos réservations : 04 90 14 07 99 ou info@lesdoms.eu
Tarifs :
Pass 1 jour (2 concerts) : 15€ / 12€ / 9€
Pass 2 jours (4 concerts) : 24€ / 18€ / 12€

Le Jazz perd le Nord #4 est organisé par le Théâtre des Doms en partenariat avec l’Ajmi (Association pour le Jazz et la Musique Improvisée) et l’agence Wallonie-Bruxelles Musiques, avec le soutien du CGRI (Commissariat général aux Relations internationales).



pierre aimar
Dimanche 7 Décembre 2008
Lu 607 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs