Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



10.10.10 au 31.03.11, Eugène Leroy, exposition du centenaire au Musée des beaux-arts de Tourcoing

" La recherche de la lumière et du ton absolu ". Le Musée des beaux-arts de Tourcoing célèbre les 100 ans d’Eugène Leroy avec la présentation de près de 150 chefs-d’oeuvre issus des grandes collections internationales publiques et privées.


Eugène Leroy, exposition du centenaire

Grâce à la Donation exceptionnelle Eugène Jean et Jean-Jacques Leroy, le Musée des beaux-arts Eugène Leroy de Tourcoing témoigne de l’importance de la peinture aujourd’hui, à travers l’oeuvre et la personnalité d’Eugène Leroy. Aujourd’hui, le MUba est le lieu de référence du peintre.
Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction Générale des Patrimoines / Service des Musées de France. Elle bénéficie à ce titre d'un soutien financier exceptionnel de l'Etat.

"L'exposition ne sera pas une rétrospective dans le sens chronologique des oeuvres. Il s'agit plutôt de montrer la richesse de l'oeuvre d'Eugène Leroy, en touchant à toutes les époques, les thèmes et les formats. Tous ces éléments sont des aspects fondamentaux de la génération de son travail pictural, de son esthétique et de son éthique. Autant le géant que l'être humain, la solidité que la fragilité, la matérialité que la transcendance, la lumière et l'ombre, la précision et l'indéfini, l'entêtement et le doute, le savoir de la tradition et la force d'invention, le laborieux et le sublime.
L'entrée de l'exposition commence par une série de grandes peintures, grandes tant par le format que par l'éclat, pour démontrer la grandeur de cet artiste en référence aux grandes galeries de peintures des musées et montrer "l'art de musées", comme le disait Cézanne. Après la confrontation avec les grandes toiles, on découvre dans le parcours de l'exposition la nécessité de s'approcher de plus petits formats pour se concentrer sur les détails et la matière, le geste et la lumière. A partir de cette vision, la totalité des espaces du musée de Tourcoing va être orchestrée avec des oeuvres qui présentent les différentes époques, les différents formats, les différentes thématiques, y compris les oeuvres atypiques permettant les transitions dans la longue durée d'une carrière et d'une éthique aussi exceptionnelles qu'authentiques."
Jan Hoet et Denys Zacharopoulos, commissaires de l’exposition

Eugène Leroy, la recherche de la lumière et du ton absolu

L’artiste, par l’identification exemplaire à la peinture, exprime magistralement la nécessité de peindre. La simplicité et le naturel avec lesquels il poursuit ses recherches, la complexité et l’étendue du champ pictural qu’il offre au spectateur dans son oeuvre, la générosité avec laquelle il traite la nature de la matière, qu’il confronte à la recherche de la lumière et du ton absolu, font d’Eugène Leroy un peintre unique.
Sa préoccupation critique quant à l’abstraction dans la figure fait la substance de son oeuvre. La diversité qu’il explore pendant plus de soixante-dix ans, montre également son profond savoir des fondements historiques de la peinture et sa lutte pour mener au présent l’expérience du peintre et du spectateur.
L’exposition réunit ainsi près de cent cinquante oeuvres exemplaires provenant de grandes collections publiques et privées internationales qui couvrent tout le spectre chronologique, thématique et stylistique de son oeuvre. Elle tresse plusieurs histoires parallèles : la grande galerie du musée, le cabinet de dessins, la salle d'exposition, le laboratoire de l’oeuvre et la chronologie de la création.
Le Musée des beaux-arts de Tourcoing, compte tenu de son importance dans l'histoire artistique de cet artiste, a reçu en 2009 une Donation exceptionnelle des fils du peintre Eugène Jean et Jean-Jacques Leroy. L’Exposition du Centenaire est organisée suite à cette Donation historique, qui a donné lieu à la création d’un Laboratoire Eugène Leroy et à la nouvelle dénomination du musée en MUba Eugène Leroy l Tourcoing.

Eugène Leroy

Eugène Leroy est né à Tourcoing en 1910. Il a toujours vécu et travaillé dans la métropole lilloise, a fait ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Lille, a enseigné à Roubaix et meurt à Wasquehal 2000.
De 1952 à 1960, Eugène Leroy entretient des rapports réguliers, profonds et soutenus avec le conservateur du Musée des beaux-arts de Tourcoing : Jacques Bornibus.
Pendant toutes ces années, Eugène Leroy vient très souvent parcourir les salles d’exposition, afin de
soumettre ses dernières oeuvres au conservateur et de les confronter à l'espace du musée.
La relation entre ces deux hommes – à laquelle l’exposition Eugène Leroy - Jacques Bornibus, une complicité, la peinture (2004) a rendu hommage – a initié la dynamique créatrice et la spécificité dont se revendique le Musée de Tourcoing.
Exposé dès 1956, et pour la première fois dans une institution, au Musée des beaux-arts de Tourcoing, Eugène Leroy voit ensuite ses oeuvres intégrer régulièrement la collection du musée. Bien que tardive, la reconnaissance d'Eugène Leroy s'est imposée internationalement car sa peinture est exceptionnelle. On retrouve sa présence dans de nombreuses collections internationales. Présence qui s'est accrue d'année en année, et qui marque aujourd'hui une importance historique.

Eugène Leroy commence à obtenir des succès d'estime dès les années cinquante : Prix Othon Friesz en 1957, exposition avec Sam Francis et Serge Poliakoff à la Galerie Art Vivant de Paris en 1954, Salon de Mai entre 1956 et 1968, musées de Dunkerque et de Tourcoing (1957-1958). Sur Paris, la Galerie Claude Bernard le soutient et expose ses peintures. L'oeuvre de Leroy se poursuit très à l'écart de l'esthétique de l'Ecole de Paris, et le long labeur que demande chacune de ses toiles (certaines doivent attendre quinze ans avant le dernier coup de pinceau) est en complet décalage avec la productivité qui régit une partie importante du marché de l'art.
Depuis une vingtaine d'années, sa démarche affirmée est comprise et acceptée. Ainsi sa peinture est-elle exposée régulièrement à la Galerie Werner - Cologne, Berlin, New York - l'une des plus importantes d'Europe, et cela depuis 1983. Eugène Leroy est également représenté par la Galerie de France.
Les expositions des Musées de Gand (1982), d’Eindhoven (1986 et 1988), de Villeneuve d'Ascq (1987), de l'ARC au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris (1988) et du Musée d'Art Contemporain de Nice (1993) puis de Bâle (Kunsthalle, 1997), Toronto (1999), Buffalo (2000), Roubaix et Tourcoing (2004), ont consacré son oeuvre sur un plan international.
Eugène Leroy reste un artiste inclassable souvent comparé à Nicolas de Staël ou encore Jean Fautrier, tout en étant influencé par Rembrandt et Piet Mondrian.

Pratique

LIEU
Musée des Beaux-Arts Eugène Leroy Tourcoing
DATES
Dimanche 10.10.10 > jeudi 31.03.10
HORAIRES
Ouvert tous les jours de 13h à 18h sauf mardis et jours fériés
TARIFS
tarif plein 5 € / tarif réduit 3 €, gratuité pour les moins de 18 ans, les Tourquennois et le premier dimanche de chaque mois


pierre aimar
Vendredi 27 Août 2010
Lu 1488 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...