Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles


Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Vu pour vous, critiques

La Clémence de Titus à l'Opéra de Marseille, par Christian Colombeau

Quand Mozart revisite Corneille et Racine Rien n'est plus difficile que de trouver le ton, le rythme, l'essence de « La Clemenza di Tito ». Tout paraît si statique avec cet ouvrage où les récitatifs encombrants de l'opéra seria enlisent l'action et où les airs ont souvent l'allure de morceaux de concert... Voilà bien un...

Street Scene de Kurt Wei. Une éblouissante réussite à l'actif de l'Opéra de Toulon. Par Christian Colombeau

Street Scene de Kurt Weil a dû attendre soixante-trois ans pour être monté en France. Grâce à qui ? A l’Opéra de Toulon et son courageux et sympathique directeur Claude-Henri Bonnet. Créé en 1947 à New York, cette partition, unique en son genre, opère comme un trait de génie la synthèse entre comédie musicale et jazz avec bien...

Elektra de Richard Strauss à l'Opéra de Marseille. Des retrouvailles de famille qui tournent mal, par Christian Colombeau

Les Atrides ou les joies de la Famille. On ne sort que rarement indemne d'une représentation d'Elektra. Cette épopée de feu et de sang, au souffle putride, cette folie assumée ... ... d'une antiquité crûment et sadiquement fantasmée (Strauss a écrit Elektra juste après Salomé qui a été aussi une bombe en son temps), à la...

Elektra choc à l'Opéra de Nice, par Christian Colombeau

Le terrifiant huis clos de Richard Strauss propice à toutes les décadences. Présentée pour la première fois en France, cette production d’Elektra importée du Théâtre Marinsky de Saint-Petersbourg a clôturé, tel un électro choc la brillante saison de l’Opéra de Nice. Volons à l’essentiel. Voulue par Jonathan Kent voici une...

L’Opéra de Marseille ressuscite le Roi d’Ys de Lalo, par Christian Colombeau

Une distribution sans faille, un spectacle en scope et couleurs grandiose. Le Roi d’Ys d’Edouard Lalo, un chef-d’œuvre cette partition ? Il est vrai que le bel Edouard ambitionnait la construction d’un drame lyrique d’une coupe toute wagnérienne. Découragé d’atteindre son but, il se rabattit sur une composition plus classique :...
1 ... « 76 77 78 79 80 81 82 » ... 89



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page

Coup d'œil sur une page