Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Richard Galliano et Henri Demarquette créent Contrastes, au Théâtre du Châtelet avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie dirigé par Frank Braley le 15 décembre 2014

Contrastes de Richard Galliano est une œuvre à la fois savante et populaire. Elle propose un voyage musical à l'image de l'itinéraire du compositeur : de la milonga à la valse musette en passant par la fugue ou le tango. Riche en couleurs, entre impressionnisme et harmonies jazz, Contrastes privilégie le dialogue mélodique du violoncelle avec l'accordéon, dédiant cette commande de la SACEM à son ami, Henri Demarquette.


Richard Galliano et Henri Demarquette créent Contrastes, au Théâtre du Châtelet avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie dirigé par Frank Braley le 15 décembre 2014
Musicien, arrangeur et compositeur de génie, Richard Galliano sillonne la musique à travers tous ses styles et ses genres : du musette au classique en passant par la chanson, le jazz, la musique de film et l'improvisation.
Cet artiste complet, connu dans le monde entier, compose depuis toujours. Consacré compositeur de l'année par une Victoire de la musique classique en 2014, Richard Galliano prend un nouvel élan avec Contrastes, œuvre née de sa rencontre avec le violoncelliste Henri Demarquette.

Galliano et Demarquette, dix ans à dépasser les clivages
En 2003, Richard Galliano rend hommage à son mentor et ami Astor Piazzolla. Il lance alors le projet « Piazzolla forever » et invite Henri Demarquette à rejoindre l'aventure.
Depuis, les deux artistes multiplient les collaborations à travers un duo qui réunit la voix du violoncelle et le souffle de l'accordéon. Ils explorent ensemble un panorama musical qui échappe à toute classification et traduit le désir des interprètes de dépasser les clivages, de Bach à Fauré, de Bartok à Piazzolla en passant par les chants juifs.

L'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Ensemble d'excellence, l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie a collaboré avec quelques-uns des plus grands artistes dans le monde entier.
Complice régulier du Concours International Reine Elisabeth de Belgique, l’orchestre a choisi le pianiste Frank Braley en tant que directeur musical et chef principal. Il succéde ainsi au violoniste Augustin Dumay.
Implanté à Mons, Capitale européenne de la culture en 2015, l'orchestre sera l'un des acteurs principaux des festivités.

Pratique

Lundi 15 décembre à 20h, Théâtre du Châtelet

Richard Galliano, accordéon
Henri Demarquette, violoncelle
Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Frank Braley, direction

J. S Bach, Concerto pour violon et hautbois (tr. pour violoncelle et accordéon)
A. Piazzolla, Le grand Tango, pour violoncelle et orchestre à cordes (tr. pour violoncelle et orchestre)
R. Galliano, Opale Concerto, pour accordéon et orchestre
L. Boccherini, Symphonie en ré mineur, « La casa del Diavolo »
R. Galliano, Contrastes, pour accordéon, violoncelle et orchestre / Création mondiale

Réservations en ligne


Pierre Aimar
Vendredi 17 Octobre 2014
Lu 113 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales