arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Nouvelle exposition au musée Sumida Hokusai de Tokyo : The Hokusai Bird Park. Du 14 avril au 21 mai '23

Cette nouvelle exposition au musée Sumida Hokusai vous fera pousser des ailes !
Du 14 avril au 21 mai, les visiteurs pourront découvrir le monde enchanteur des oiseaux vu par les yeux, et retranscris par le talent, de l'artiste japonais Katsushika Hokusai* (1760-1849).


Katsushika Hokusai, Bull-headed Shrike and Bluebird with Begonia and Wild Strawberry. The Sumida Hokusai Museum (1st term)
Katsushika Hokusai, Bull-headed Shrike and Bluebird with Begonia and Wild Strawberry. The Sumida Hokusai Museum (1st term)
L'amour des japonais pour les oiseaux remonte à loin : des céramiques en forme d'oiseaux ont été découvertes datant de la période Jômon (11 000 à 400 avant notre ère). Lorsque la première anthologie poétique du Japon, le Manyôshû, a été compilé (VII-VIIIe siècle), les oiseaux étaient utilisés pour communiquer à la fois les saisons mais aussi les émotions. Hokusai et ses disciples ont eux-même poursuivi cette tradition en créant de nombreuses œuvres représentant des oiseaux. Ils s’intéressaient aux rôles que jouent les oiseaux en tant qu'élément de scénographie. Ces superbes créatures sont ainsi mises en valeur par le talent artistique déployé par les artistes.

L'intérêt pour l'ornithologie a explosé au cours de la période Edo (1603-1867). L'élevage était à la mode ; il existait également des salons de thés aux oiseaux et aux fleurs. Les habitants d'Edo (devenue Tokyo en 1868) aimaient sortir pour voir les oiseaux. L'exposition « The Hokusai Bird Park » présentera pour la première fois au public de nombreuses œuvres qui affichent tous types d'oiseaux, avec des oiseaux relativement inconnus (petit coucou, pinson de java, bec-croisé des sapins, gros-bec masqué...). Les dessins d'oiseaux étaient appliqués à des motifs de kimono ou des objets d'artisanat (peigne, vase, pipe...). Certains seront présentés au public, ainsi que des crayonnés d'Hokusai. Le moineau était un motif particulièrement apprécié et utilisé sur les kimono à l'époque.



*Hokusai a beaucoup déménagé au cours de sa vie, mais a passé la majeure partie de celle-ci à Sumida. Il est surtout connu pour sa série Trente-six vues du mont Fuji, qui comprend l’œuvre la plus emblématique du Japon, Sous la vague de Kanagawa (connue internationalement sous le nom de « La grande vague »).

Info+


Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 9 Mars 2023 à 22:33 | Lu 132 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 395

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements