Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Marseille, cinéma. Réunion des acteurs de l’action culturelle cinématographique

Le vendredi 22 février 2008 les acteurs de l’action culturelle cinématographique à l’initiative du récent Collectif Marseille-Aix le CACC se sont réunis à Marseille dans la salle de cinéma du CRDP. Lieu symbolique par le projet de l’association « Le rendez-vous des quais » d’y développer un nouveau lieu cinématographique et culturel au centre de la Ville.


Halte au brutal désengagement de l’Etat

Nous étions près de 200 dans cette salle pour partager notre détermination à ne pas accepter le brutal désengagement de l’Etat, ses tentatives de dérégulation et les pressions de grands groupes industriels. Nous refusons également les volontés du gouvernement et de la logique économique qui le guide sous les applaudissements des plus forts et des plus riches.
Trois moments de cinéma, trois courts-métrages, tous issus du travail de ceux qui alertent aujourd’hui le public ont ouvert la rencontre en rappelant l’enjeu : l’art et le public.
Des interventions à la tribune pour dresser l’état des lieux avec des acteurs qui agissent ici, en Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, et d’autres venus de Paris pour évoquer la dimension nationale de cette mobilisation. Il faut souligner la présence à cette table d’un représentant du spectacle vivant :Yves Grenier – Membre du SYNAVI. L’action culturelle s’empare depuis longtemps dans ce pays de tous les arts sans distinction. Les convergences qui se vivent aujourd’hui à l’occasion de ce conflit sont pour tous une promesse.
A été dressé publiquement l’état des lieux du point de vue d’un exploitant de salle de cinéma de proximité (Mathieu Labrouche - Directeur du cinéma Les Lumières de Vitrolles). Le lien indissoluble entre l’action culturelle et l’éducation artistique a été affirmé par le Pôle régional d’éducation artistique et de formation au cinéma et à l’audiovisuel qui nous a aussi alerté sur l’évolution de l’institution scolaire qui cherche à se refermer sur elle-même. (Jean-Pierre Daniel Directeur de l’Alhambra et Président des Enfants de cinéma). Le drame de toutes les associations culturelles cinématographiques dont les subventions sont amputées voire totalement supprimées a été décrit par Michèle Philibert - Festival Reflets de Marseille (MPPM).
Fabienne Hanclot, Déléguée générale de l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) a dit toute l’importance accordée par les réalisateurs pour que l’accompagnement de leurs films ne soit pas réduit à la seule promotion commerciale. Avec l’ACID, le tissage complexe de véritables relations entre créateurs, création et public prend toute sa signification d’acte culturel. Cette analyse a été développée avec Alexa Gutowski (distributrice entre autres
d’Abbas Kiarostami, Michael Haneke) du point de vue de la distribution, celle qui s’engage dans la présentation des œuvres fragiles, innovantes, inconnues, venant de tous les coins du monde.

La table ronde était animée par Vincent Thabourey,

directeur de Cinémas du sud, association d’exploitants indépendants, coordinateur du dispositif Lycéens et Apprentis au Cinéma.
Alain Hayot Vice président du Conseil Régional chargé de la culture nous a assuré du total soutien de son institution.
L’Assemblée Régionale a voté une résolution pour dénoncer le désengagement de l’Etat. Michèle Trégan a transmis le soutien de la liste de gauche qui se présente aux élections municipales à Marseille, conduite par Jean-Noël Guérini. Elle nous a informé de la démarche écrite faite par ailleurs, par Jean Noël Guérini, en tant que Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, auprès de Madame Christine Albanel.
Le débat a permis aux acteurs de l’action culturelle présents dans la salle de manifester leur soutien à la mobilisation en cours et de souligner la gravité politique de la situation.
Nous nous sommes ensuite donné rendez-vous dans le hall du cinéma Les Variétés sur la Canebière ou Olivier Assayas était attendu pour une avant-première de son film L’Heure d’été.
Avec l’accord et le soutien d’Anne Jeannès, responsable du Cinéma, devant une salle pleine, nous avons lu l’appel du comité national signé par l’Afcae et le Scare. Olivier Assayas a tenu à dire son plein accord avec le texte lu et a souligné l’importance pour les réalisateurs de tous les réseaux d’associations et de festivals de cinéma.
Dans la région des cinémas ont organisé des prises de paroles ou des débats. Les médias locaux (presse régionale, radios, France 3 PACA) ont par ailleurs fortement relayé l’information concernant notre mobilisation.

Renseignements : Collectif Action Culturelle Cinématographique Marseille/Aix-en-Provence. virou@mac.com
Tél. 06 82 92 55 79

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Mardi 26 Février 2008
Lu 783 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales